La transition énergétique des entreprises, une réalité avec le Crédit Agricole

17 juin 2024

Pour guider ses clients dans la transition énergétique, le Crédit Agricole Champagne – Bourgogne a organisé un évènement dédié. Entre constat, freins, exemples concrets et acteurs engagés dans la démarche, la banque s’est positionnée comme un tiers de confiance pour aider les entreprises à mieux appréhender leur évolution.


« Le Crédit Agricole finance 30 % des grands projets de transition énergétique en France »
a introduit Tristan Lamy, directeur du développement, de la transition des entreprises et agriculture du Crédit Agricole Champagne-Bourgogne. « On sait faire des prêts mais ce n’est pas suffisant. Nous devons conseiller, nourrir la réflexion et apporter une expertise aussi bien sur la RSE que sur l’installation de panneaux solaires » a-t-il complété. En ce sens, la banque a invité ses clients et partenaires pour une matinée dédiée à la transition énergétique afin d’éclairer les consciences et les réflexions.

Pour mieux appréhender la situation, le Crédit Agricole a réalisé un baromètre de la transition énergétique des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Cette étude vise notamment à indiquer la maturité des acteurs économiques dans la démarche et à mieux comprendre leurs attentes et freins éventuels. Ainsi, une centaine de questions ont été posées à plus de 500 entreprises du territoire régional.

Une photo de la situation

Selon le baromètre réalisé par Partner Institut CSA pour la banque, la transition énergétique est un sujet bien connu des entreprises mais elles cumulent des lacunes, notamment sur les normes en vigueur. Du côté des chiffres, sur 52 % d’entreprises utilisant du gaz ou du fioul, plus impactant sur les gaz à effet de serre, seules 47% se disent prêtes à opter pour une énergie plus durable.

Au quotidien, elles gardent un œil sur leur consommation mais très peu disposent d’outils de suivi et de gestion pour mieux la piloter et réaliser des économies. A peine 31 % des entreprises interrogées ont mis en place un plan énergétique. Les autres évoquent le besoin en investissement, le manque de temps ou encore la complexité administrative comme freins au passage à l’action. Pour financer d’éventuels projets, les entrepreneurs comptent sur des subventions publiques avant d’avoir recours à l’emprunt ou à un tiers investisseur.

Une responsabilité partagée

Quand le dirigeant s’implique, il doit toutefois aussi embarquer ses équipes. Selon l’étude, les entreprises ne déploient que peu de moyens pour sensibiliser les salariés. A titre d’exemple, 64 % des entreprises interrogées n’ont rien mis en place autour des déplacements professionnels ou des trajets domicile – travail.

Pour amener du concret au-delà des chiffres, le Crédit Agricole avait invité deux entreprises à témoigner sur leurs pratiques. Chez Automatisme du Centre Est, les salariés participent régulièrement, à titre d’exemple, à des causeries qui abordent, entre autres, des sujets liés à l’environnement et la transition énergétique. « Nous avons également des groupes de travail qui réunissent une trentaine de personnes pour aborder aussi bien la mobilité que les comportements » souligne Alain Roulon, président. Le dirigeant a également précisé que ces différentes actions ont permis de réduire de 20 % la consommation d’énergie de sa société. Chez Suntec, industrie de 150 salariés située à Longvic, les employés ont reçu des polaires pour l’hiver afin de mieux vivre la baisse des températures des bureaux ; la chaudière est alimentée en biofioul à 30 % pour réduire les gaz à effet de serre tandis que des ombrières verront bientôt le jour sur le parking.

Des projets et des démarches transposables aux collectivités. Si certaines se sont déjà engagées dans la transition, d’autres tâtonnent ou cherchent leur voie. Se positionnant comme un tiers de confiance et un catalyseur, le Crédit Agricole Champagne Bourgogne entend également les guider au mieux.

Nadège Hubert

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire signe un partenariat avec les maires ruraux
La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire et les associations des...
Créadie, le concours qui récompense les grands projets des petits entrepreneurs
CréAdie, concours lancé il y a 15 ans par l’Adie,...
BSB et le Village by CACB partenaires pour soutenir l'esprit d'entreprendre
Le Village by CA Champagne-Bourgogne et BSB ont officialisé leur...
Roger Martin voit vert
A l’heure où la décarbonation s’invite dans tous les...
En juillet formez-vous au numérique avec les CCI
Des ateliers en distanciel dont le coût est pris en charge par le...
Lucie Gras, réélue présidente de la Mutualité Française Bourguignonne dite VYV 3 Bourgogne
L’union mutualiste a tenu sa 72ème Assemblée...
Convention de partenariat EDF et France-Travail en Bourgogne-Franche-Comté
EDF renforce son dispositif partenarial au service de ses besoins en...
Des hommes, des territoires et des valeurs dans la durée
Alors que le groupe Elabor fête ses 35 ans en 2024, l’entreprise...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *