Désertot se mouille pour les communes

Désertot se mouille pour les communes

Info+ :

Désertot

5 Rue en Clairvot
21850 Saint-Apollinaire

Cyrille COMAS

ccomas@desertot.com
03 80 72 45 37


22 octobre 2019

Depuis 40 ans, l’entreprise Désertot place l’humain au cœur de son activité de travaux publics. Spécialiste des réseaux humides, elle s’appuie sur ses compétences pour développer de nouveaux métiers et va jusqu’à mettre ses pelleteuses à l’eau pour répondre aux nouvelles demandes des collectivités.

 

Les pieds dans l’eau, Désertot n’hésite pas à faire évoluer ses pratiques. Avec la loi Gemapi, gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations, les maires se sont vus attribuer la responsabilité des écoulements de l’eau et celle de la protection de leur territoire. « Les élus nous demandent désormais de faire de la restauration hydro-morphologique dans leur communes » précise Stéphane Flenet, directeur régional Est du Groupe Rougeot dont Désertot est un établissement. Associant cette obligation à une prise de conscience environnementale, les responsables politiques sollicitent de plus en plus l’entreprise de travaux publics pour des chantiers visant à recréer les conditions originelles du lit d’une rivière ou à renforcer les berges. Avec un travail sur les pierres, de l’enrochement ou en intégrant de la toile de jute et des plantations de végétaux, Désertot répond aux élus et aux syndicats de rivière. « Ces marchés se sont développés depuis trois ans avec un réel essor en 2019. » Sur les rives de l’Ouche, de la Bouzaise, en Bourgogne , du Doubs ou de la Furieuse en Franche Comté, les pelleteuses de Désertot mêlent travaux publics et prise en compte de l’environnement. Cette évolution a amené l’acteur des TP à développer de nouveaux métiers et à accompagner son personnel dans cette démarche. « Les équipes qui travaillent sur ces chantiers se sont portées volontaires. Elles ont manifesté une sensibilité particulière à la question environnementale ou une envie de voir une autre facette de nos métiers. »

 Une politique tournée vers l’homme

40 ans d’humain

Cette attention portée à l’écoute des équipes combinée à l’engagement des hommes dans leur mission contribuent à faire la longévité de Désertot qui fête ses 40 ans en 2019. « L’attachement des gens, la fidélité du personnel, les évolutions de carrière ont fait grandir l’entreprise. » Stéphane Flenet se réjouit que les 86 salariés du groupe s’impliquent également pour améliorer les conditions de travail. Un groupe de réflexion de six personnes aux statuts divers s’intéresse actuellement au poste de canalisateur, sous l’égide du service Prévention & Gestion des compétences du Groupe Rougeot, en lien avec la Carsat et les services de santé au travail pour proposer des améliorations, test à l’appui. « La valeur essentielle reste l’homme : ses savoir-faire, ses compétences mais il faut aussi lui donner les moyens de faire avec le sourire, l’envie et la santé. » Si Désertot défend les mêmes engagements depuis 40 ans, elle vient de changer d’identité visuelle pour s’inscrire dans celle du groupe Rougeot dont elle est membre. L’entreprise a donc délaissé ses couleurs marron-orangées pour basculer vers un rouge vif largement visible sur les façades de ses bureaux notamment.

Sans les TP, y’a pas grand chose

Depuis 40 ans, Désertot s’est fait un nom dans les travaux publics et les réseaux humides. Son savoir-faire initial concerne l’adduction d’eau potable et en fait un partenaire majeur de Suez pour la gestion des réseaux d’eau dijonnais et dolois. La communauté de communes de Tille et Venelle a, quant à elle, sollicité le groupe pour assurer la liaison entre différents hameaux afin de préserver et partager la ressource en eau. « Nous réalisons également la voirie et les réseaux jusqu’à la viabilisation dans les lotissements ou menons des chantiers très techniques d’assainissement. » Stéphane Flenet met également en avant le travail de ses équipes dans la piétonisation des centres-villes de Dijon et de Dole. L’embellissement des centre-bourgs et cœurs de ville relève lui aussi, pour partie, de la mission de Désertot et de ses équipes de maçons spécialisés. Où qu’ils passent, les travaux publics contribuent à améliorer le quotidien des habitants. Après tout, sans les TP, pas d’internet, pas d’eau au robinet, pas de gaz pour cuire les aliments ou pour se chauffer, pas de route pour relier les Hommes et les territoires…

 Désertot se mouille pour les communesDésertot se mouille pour les communesDésertot se mouille pour les communesDésertot se mouille pour les communes

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

AJ3M : Créateurs d'émotion dans les territoires
Jean-Bernard Aubry se définit lui-même comme un amuseur public...
AJ3M : « la Rolls » de l'équipement urbain et péri-urbain depuis 20 ans
AJ3M ? Sous ce sigle se cache : Aire de Jeux Maintenance Multi...
Groupe ELABOR : La gestion de l'espace public à portée de clic
La gestion de l’espace public, par tout ce qu’il recouvre, peut...
Francis Pennequin : Pourquoi je suis un maniaque casse-couille maladif ?
Experte reconnue des travaux publics et de la démolition,...
Copiafax : Le partenaire 2.0 des communes
Spécialiste des solutions d’impression et de la conception de...
Entreprise Colas : Au-delà des routes communales
Dans l’esprit collectif, la tendance est d’associer...
Entreprise Désertot : Sans nous, pas de vie !
Installée de longue date sur le territoire, l’entreprise...
Entreprise ROGER MARTIN - « Partenaire des communes »
Chez ROGER MARTIN, les travaux publics, c’est une histoire de famille....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.