Le « duo Andreani-Rougeot » remporte le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance de la Cité des Vins & des Climats de Bourgogne de BEAUNE

07 novembre 2019

La Cité des Vins et des Climats de Bourgogne, projet culturel dédié à la Bourgogne, ses vins et ses Climats sera un bâtiment-paysage à deux pas du coeur de ville de Beaune (21), connue pour son emblématique Hôtel Dieu et ses caves. Le Groupe Rougeot, constructeur, est lauréat pour réaliser ce futur bâtiment, imaginé et signé par l’architecte lyonnaise Emmanuelle Andreani.

Le « duo Andreani-Rougeot » est né de la volonté d’une architecte et d’une entreprise familiale du BTP ancrée au coeur du vignoble murisaltien, d’associer leur créativité et savoir-faire pour réaliser ce parcours immersif dans le territoire des Climats de Bourgogne. 

Au terme d’un dialogue compétitif de plusieurs mois, l’équipe a remporté le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance pour une période de 5 ans et livrera un bâtiment bas carbone.

Le « duo Andreani-Rougeot » remporte le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance de la  Cité des Vins & des Climats de Bourgogne de BEAUNE

Ce voyage initiatique, porté par la Ville de Beaune (maître d’ouvrage), le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, les Climats du vignoble de Bourgogne, la région Bourgogne Franche-Comté, le département de la Côte d’Or, la Communauté d’agglomération Beaune Côte et Sud, la préfecture de Bourgogne Franche-Comté et le Pays Beaunois, sera un véritable lieu d’expériences et donnera aux visiteurs les clés de l’univers « Vins de Bourgogne ».

La Cité des Vins et des Climats de Beaune accueillera une scénographie, des ateliers, des animations, des dégustations, des formations, des expositions et des rencontres autour du vin et de la vigne.

En proposant le projet de la Cité des Vins, Emmanuelle Andreani dessine un lieu authentique empreint de découverte, d’échange et de convivialité. Inspirée par le terroir des Climats de Bourgogne inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, sa ligne architecturale symbolise par ses courbes la vrille de la vigne, cette fine tige qui s’enroule avec douceur et fermeté autour du fil de palissage. La « vrille » s’ancre au sol par un mur de pierres sèches puis s’élève vers la terrasse belvédère panoramique à 24 mètres de hauteur.

Ce bâtiment de 3600 mètres s’organise autour d’une esplanade dégagée, appelée « esplanade de Bourgogne ». Simplicité, durabilité et efficacité énergétique ont guidé le groupement dans les choix techniques et architecturaux. Les matériaux authentiques font référence à la terre de Bourgogne et aux vignobles. Inséré dans un écrin paysager et relié au centre-ville par une liaison douce (coulée verte piétonne, navettes électriques), les visiteurs pourront rejoindre ainsi le centre historique de la ville.
Pour construire ce lieu de passion, les équipes du groupement pilotées par le Groupe Rougeot mettront en oeuvre leur savoir-faire et leur expertise. Les travaux de ce nouveau programme débuteront à l’été 2020.

LE CONCEPT ARCHITECTURAL

Le « duo Andreani-Rougeot » remporte le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance de la  Cité des Vins & des Climats de Bourgogne de BEAUNE
La Cité des Vins et des Climats de Bourgogne a pour vocation de donner les clefs de compréhension des vins de Bourgogne, les révélant dans leurs richesses, leurs subtilités, et leurs diversités.
Elle constitue une porte d’entrée pour découvrir et comprendre les vins et les Climats de Bourgogne, symbole identitaire d’un territoire et d’un vignoble remarquable.
Notre ambition, comme un fil conducteur intangible, est d’écrire une page de ce territoire, en lui offrant un véritable marqueur qui puisse s’ancrer dans son histoire.
Lieu de partage, d’échange, de convivialité et de plaisir, notre projet est un hymne au vin, à son authenticité et à sa noblesse.

Le « duo Andreani-Rougeot » remporte le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance de la  Cité des Vins & des Climats de Bourgogne de BEAUNE

Dans le socle, l’accueil, la librairie, le café boutique et 1100 m² d’espaces d’expositions permettront aux visiteurs de découvrir le territoire et ses richesses. Dans les étages, espaces de formations, administration et espaces de dégustation se succèdent jusqu’à la terrasse panoramique à 21 m du sol. La rampe extérieure est un véritable parcours de découverte du territoire, une promenade à 360° au-dessus de la canopée des arbres du parc.

Notre projet est bourguignon par sa pureté et sa symbolique.
Notre projet est un lien spatio-temporel entre l’un des plus grands axes autoroutiers de notre pays, la ville historique de Beaune, la route des vins, les coteaux avoisinants, mais aussi entre la terre et le ciel, par cette vrille, lien entre tous ces plans, qui « emmène » le visiteur sur les hauteurs de notre environnement vinicole.

Le « duo Andreani-Rougeot » remporte le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance de la  Cité des Vins & des Climats de Bourgogne de BEAUNE

Le bâtiment d’accueil de la Cité des Vins et des Climats de Bourgogne est un « bâtiment-paysage » ancré dans son parc.
Il est composé d’un socle – mur de pierre de Bourgogne planté de vignes - « un climat » au-dessus duquel s’élève un « bâtiment signal » aérien, allégorie à la vrille de la vigne -cette fine tige qui s’enroule avec douceur et fermeté autour du fil de palissage.

Nous avons fait le choix de matériaux épurés et nobles, telle la pierre, le béton architectonique, le bois, le verre et le métal.
Nous avons fait le pari que cet ouvrage serait découvert comme l’on goute un vin : avec envie, appétence et pudeur.
Emmanuelle Andreani, Architecte

 

 LE BATIMENT « PAYSAGE »

Le « duo Andreani-Rougeot » remporte le marché en conception, réalisation, entretien et maintenance de la  Cité des Vins & des Climats de Bourgogne de BEAUNE

 

L’ORGANISATION
Un bâtiment (3600m²) signal en forme de vrille qui émerge jusqu’à 24 mètres, une terrasse panoramique à 21 mètres de hauteur et une organisation sur 5 étages avec : 1100m², surmonté d’un toit végétalisé par 4 ouvrées de vignes. Un socle au rez-de-chaussée : des espaces interactifs de découvertes, une librairie, un café, et l’accueil pour orienter les visiteurs. 1er étage : un espace dédié aux séminaires, les dégustations sensorielles. 2ème étage : un espace de formations, et de conférences. 3ème étage : bureaux d’administration et de gestion de la Cité. 4ème étage : le bar des découvertes, un salon de réception. 5ème étage : une terrasse panoramique sur le parc et les vignobles et le jardin solaire.

LES MATERIAUX
La matérialité des façades à base de pierres calcaires massives de Bourgogne (Comblanchien) et de béton de site dits «secs» mis en oeuvre par strates horizontales.
Le socle est en pierres calcaires massives de Bourgogne (Comblanchien) sur sa partie sud-ouest. Il est complété par un béton de site dits « secs »
Les élévations de la vrille sont en ossature métal, allèges de hauteur variable en ossatures bois, laine de roche et panneaux CTBX enduit. La façade de la vrille est un parcours en rampes de béton architectonique beige.
Le dernier niveau de rampe, qui s’élève en porte à faux dans le ciel est en métal peint.

UNE DEMARCHE ECO RESPONSABLE
Le bâtiment s’intégrera dans l’éco quartier aux Portes de Beaune au coeur d’un parc de 10 hectares, arboré de 400 arbres « adultes ». L’aménagement du bâtiment répondra au niveau E3C1. Il s’agit de concevoir un bâtiment dans une démarche de développement durable avec :
- Intégration du bâtiment dans le paysage grâce à une toiture végétalisée. Celle-ci permet d’améliorer les performances thermiques et acoustiques du bâtiment, et contribue au développement de la biodiversité aux abords de la Bouzaize.
- Intégration d’éléments biosourcés : plancher mixte bois-béton, isolation en laine de bois, ouvrage scénographique en bois.
- Conception bioclimatique : En période estivale les rampes extérieures jouent le rôle de brise-soleil.
- Recours aux énergies renouvelables : 130m² de panneaux photovoltaïques sur la toiture-terrasse.

 

L’ARCHITECTE - EMMANUELLE ANDREANI

- Fondatrice et gérante de l’agence [siz’-ix] architectes
- Architecte Urbaniste & Paysagiste
- Professeur des Universités à l’INSA de Strasbourg
- Enseignante à l’Université Française d’Egypte

Architecte, major de sa promotion à l’ENSAIS en 1993, et titulaire d’un DEA « jardins, paysages et territoires », Emmanuelle Andreani a reçu : Le meilleur diplôme de France, Le 1er prix de l’Académie d’Architecture, Le 1er prix Robert Camelot, Le 1er prix de la Mutuelle des Architectes Français

Elle a été nominée au prix de la 1ère oeuvre/Equerre d’argent pour l’école de musique de Tassin la Demi-Lune (69), a conçu et réalisé l’Eglise Saint Thomas à Vaulx-en-Velin (69), de nombreux équipements comme le groupe scolaire La Plaine Grand Champs à Paris ou le Polygone à Lyon ainsi que des centaines de logements pour des maîtres d’ouvrage diversifiés.
http://www.siz-ix.com/

 

 A PROPOS DU GROUPE ROUGEOT

Le Groupe ROUGEOT, groupe bourguignon indépendant de 580 collaborateurs, réalise un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’Euros. L’entreprise familiale, dont le siège est à Meursault est présidée par Christophe ROUGEOT.
Acteur majeur depuis près de 60 ans, l’entreprise ROUGEOT accompagne ses clients, publics et privés, dans le domaine des travaux publics. Spécialisé à l’origine en terrassement, réseaux, VRD, chaussées, aménagements urbains, le Groupe ROUGEOT s’est diversifié en 2017 dans les métiers de la construction (ouvrages d’art, ouvrages fonctionnels, génie civil, bâtiment…). Fortement implanté sur l’axe Paris – Meursault - Lyon, le Groupe exerce ses activités de travaux publics et de construction et couvre plusieurs territoires : Grand Paris, territoire de Sens, Haute-Marne, Bourgogne-Franche-Comté, Val de Saône, et région lyonnaise.

Christophe Rougeot s’attache à faire du Groupe, une entreprise résolument tournée vers l’avenir tout en pérennisant l’esprit de famille. C’est ainsi qu’en 2017, JUSTY est créée pour proposer ses services d’ingénierie en énergies renouvelables (éolien, hydrogène…). En 2019, le Groupe renforce son engagement avec le pôle ROUGEOT ENERGIE pour un futur plus durable grâce à la filière industrielle Hydrogène.
Actuellement, Rougeot Construction c’est 150 maçons et 4 entités (Graglia, Gandin, RUIZ By Rougeot, Rougeot Lyon Métropole).

Avec ses équipes du bâtiment, le Groupe Rougeot réalise actuellement plusieurs chantiers : « Emergence Lafayette », « Lumen » Cité des Lumières à Lyon, ANTIPODE à Rennes, et d’autres réalisations tertiaires, industrielles, commerciales et viticoles (cuveries, caves…)


3 POLES
Travaux publics
Construction
Energie

EN CHIFFRES

- 15 entités
- 580 collaborateurs
- + 60 recrutements en 2019
- +100M€ de chiffre d’affaires
- 60 ans d’existence

 www.rougeot-tp.com

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Invest in Côte-d'Or, des rencontres en or !
Invest in Côte-d'Or, structure initiée par la CCI 21, favorise...
Oh qu'il est haut le débit de Réseau Concept !
Charles Trénet n’imaginait sûrement pas qu’un jour le...
BVS, le courant faible sous haute tension
Autant dire que quand on parle de courants faibles, BVS domine le sujet....
Veolia : La gestion de l'eau coule de source
L’eau et Veolia, c’est une histoire qui ne date pas d’hier....
Francis Pennequin : Pourquoi je suis un maniaque casse-couille maladif ?
Experte reconnue des travaux publics et de la démolition,...
Bourgogne Recyclage : Le recyclage 4.0
Depuis quatre générations, la famille Sécula est à...
AJ3M : L'amuseur public
Ce qui lui reste de son âme d’enfant, Jean-Bernard Aubry le...
Mutualité française : Apporter du service aux communes et aux habitants
De la petite enfance au grand âge en passant par le handicap ou la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.