La CPME Côte-d'Or plaide pour le dialogue social

La CPME Côte-d'Or plaide pour le dialogue social

Info+ :

 

François Rebsamen, maire de Dijon, Président de Dijon métropole

En ouverture de la cérémonie des voeux de la CPME, François Rebsamen, maire de Dijon, Président de Dijon métropole a rappelé l'excellente relation entre la métropole et la CPME "À Dijon et Dijon métropole, nous défendons le tissu économique local avec un investissement de 100 millions dans les grands travaux".

 

CPME 21 : 1er réseau de chefs d’entreprises de Côte d’Or

La CPME Côte d’Or, premier réseau de chefs d’entreprise du département, est forte de 700 adhérents. Elle constitue une organisation patronale incontournable, représentative des TPE et PME du département.

250 mandataires sont investis bénévolement au sein des organismes locaux tels que la CCI, le Tribunal de commerce, le Conseil de prud’hommes, l’Urssaf, ou les impôts. Ils portent la voix de la libre entreprise au sein de ces institutions.

Avec plus d’une centaine d’évènements organisés chaque année, elle propose des rencontres d’information et des formations, ainsi que des rendez-vous individuels, confidentiels, pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises.

www.cpme-21.fr


07 janvier 2020

Geoffroy Sécula, Président de la CPME Côte-d'Or a présenté ses voeux aux adhérents et partenaires du syndicat salle de Flore en mairie de Dijon. C'était l'occasion de faire le bilan d'une année passée riche en réalisations et de présenter les ambitions du syndicat pour la nouvelle année. Le président a évoqué les conséquences des mouvements sociaux sur le résultat des entreprises agravées par des changements de politiques qui troublent les perspectives et par conséquent les stratégies des dirigeants.

CPME, cérémonie des vœux 2020

En 2020, Geoffroy Sécula, Président de la CPME Côte-d'Or fait le voeux que les entreprises puissent enfin travailler dans un climat serein pour oser s’engager, investir et croire en l’avenir. Le projet 2020 de la CPME Côte d’Or est de cultiver son territoire, faire germer les innovations, faire bourgeonner l’esprit d’équipe, faire éclore ses engagements pour enfin récolter la culture PME.

Geoffroy Sécula, Président de la CPME Côte-d'Or

Discours de Geoffroy Sécula

La CPME Côte-d'Or et la ville de Dijon : une collaboration positive

"Je remercie Monsieur Francois REBSAMEN qui nous accueille comme chaque année dans la salle de Flore en Mairie de Dijon.
C’est l’occasion également de souligner l’étroite collaboration que nous avons ensemble au service des TPE – PME de l’agglomération Dijonnaise sur un territoire qui se porte bien en matière de création d’emplois, de taux de chômage, de tourisme, d’attractivité et donc d’implantation d’entreprises. Nous saluons également les projets structurants de la Métropole comme la rénovation du musée des beaux-arts et la Cité Internationale de la Gastronomie et du vin qui doit contribuer à confier du travail à nos entreprises locales et accroitre le rayonnement de notre territoire." 

La CPME à l'écoute et au service de ses adhérents

"Du côté du syndicat de la CPME Côte d’Or, 2019 a été notamment l’année de ma prise de fonction avec :
- La prise en main de l’actualité fédérale et locale pour être à l’écoute de nos adhérents et assurer un rôle de courroie de transmission avec la national. J’y serai d’ailleurs demain pour élire ou plutôt je l’espère réélire le Président national de la CPME !
- La rencontre avec les acteurs de la vie économique et sociale de notre territoire pour évoquer et régler des problèmes que rencontrent nos adhérents.
- la découverte de nos nombreux mandataires CPME judiciaires, consulaires, sociaux et tous les autres. Nous avons cette année élu de nouveaux juges au tribunal de commerce (je remercie le Président Jérôme PRINCE d’être parmi nous) et la CPME va désigner de nouveaux mandataires notamment au conseil des Prud’hommes. Je m’arrête quelques secondes à ce sujet pour remercier l’excellent travail mené par Dominique GALLAND (ici présent) à la Présidence du Conseil des Prud’Hommes. Il arrêtera cet engagement en 2020 pour laisser la main à un nouveau vice-président qui sera élu lors de la prochaine Assemblée Générale. Vous pouvez l’applaudir !
- l’organisation d’une centaine d’évènements sous différentes formes avec de fortes mobilisations notamment lors notre convention annuelle au Zénith sur le thème Demain, 2030 qui a connu un franc succès.
- la réorganisation de notre structure interne afin d’être le plus efficace possible pour mener à bien nos projets."

La CPME accompagne ses adhérents

"Nous avons également accompagné nos entreprises adhérentes lors de la mise en place de nouvelles mesures décidées par le gouvernement avec certaines qui auront des impacts positifs pour les TPE – PME.
Je pense notamment à loi pacte complétée par des ordonnances travail qui visent à simplifier la vie des entreprises en permettant la négociation d’accords d’entreprises et en supprimant certains seuils ainsi que le forfait social.
La baisse de l’impôt sur les sociétés et la défiscalisation des primes annuelles sont des mesures que nous applaudissons. Dommage que pour cette dernière ce système ait été, une fois de plus, complexifié.
Mais d’autres mesures viennent aussi alourdir les charges de nos entreprises telles que le prélèvement à la source qui transforme le raisonnement de nos salariés ne retenant comme rémunération que le salaire net après impôts ou la réforme de l’assurance chômage qui instaure un Bonus - Malus pour les entreprises des 7 secteurs d’activité concernés qui ont recours pour des raisons de saisonnalité à des contrats courts et qui créent pourtant des emplois.
Au sujet de l’assurance chômage, les chefs d’entreprises avaient beaucoup d’espoir car ils y voyaient une des solutions à leur problématique de recrutement. Cette mesure est décevante car pas assez incitative au retour à l’emploi malgré de nombreux besoins dans nos entreprises.

Enfin c’est aussi le cas de la loi de finances 2020 pour laquelle nous présenterons prochainement les contours à nos adhérents prévoyant, entre autres, l’alignement du prix du Gasoil Non Routier sur le prix du Gasoil et la hausse de la TICPE (J’en profite pour saluer le Président de la FRTP, Vincent Martin et les Présidents de la CCI et la CCIR).
Le rôle de la CPME est d’accompagner la mise en place de ces bonnes ou mauvaises mesures au sein des TPE et PME mais lorsque nous faisons le solde des + et des – dans nos entreprises en termes d’impôts, taxes et charges nouvelles ces lignes ont encore augmentées cette année. C’est le combat quotidien de la CPME et nous continuerons à nous battre sur ces sujets en 2020 en portant la voix de la libre entreprise pour pouvoir retrouver de la compétitivité, de la rentabilité afin de se développer, investir et embaucher.
Nous ne sommes pas réfractaires aux réformes mais il n’est pas possible de naviguer à vue en permanence et de craindre le changement des règles du jeu. Nous avons besoin de caps clairs, de modalités pérennes pour oser s’engager, investir et croire en l’avenir.

Sur le plan économique, 2019 est une année satisfaisante malgré de grosses difficultés liées aux mouvements des gilets jaunes. Les entreprises ont globalement eu plus de travail et notre territoire tire son épingle du jeu. Nous souhaitons, par contre, pouvoir enfin travailler dans un climat serein.
Les différentes grèves à répétition bloquent l’économie et particulièrement les PME. La CPME a mené une enquête auprès des entrepreneurs et il s’avère que 80% des TPE – PME sont impactées par ces mouvements se traduisant par une perte de Chiffres d’Affaires, des retards de livraisons ou des pénuries d’essence.
Il est maintenant essentiel que l’activité économique puisse repartir normalement pour que les artisans, les commerçants, les chefs d’entreprises ne continuent à en subir les conséquences.
J’appelle d’ailleurs de mes vœux à ce que l’ensemble des élus de la république, les responsables d’organisations syndicales et les responsables d’associations demandent à cesser ces mouvements.
Respectons nos institutions, respectons la démocratie, créons un vrai dialogue social et retrouvons l’unité dont nous avons besoin.
Nos élus de proximité (je salue notamment la présence du conseil départemental représenté par FX DUGOURD et du conseil régional représenté par O CHARRET GODARD) et nos organisations patronales sont des acteurs indispensables qui doivent être consultés, mieux entendus, car c’est avec eux que la transformation peut se faire.

Pour 2020, le Président de la République a évoqué lors de ses vœux la volonté d’inscrire le travail et le mérite au cœur de l’action du gouvernement. Je trouve que c’est un beau projet autour duquel il nous faudra être uni.

La réforme des retraites peut y contribuer si le projet reste universel, équilibré, transparent, équitable et responsable. Nous devons quoi qu’il en soit travailler plus longtemps pour tenir compte des évolutions démographiques mais les indépendants, les professions libérales et les salariés du privé ne veulent pas financer à eux seuls cette réforme ce qui signifie que nous serons vigilant sur le devenir des caisses actuelles, le calendrier de mise en application et la non augmentation des cotisations."

En 2020, la CPME portera un projet de développement ambitieux sur le territoire de la Côte d’Or

"99% des entreprises sont des PME non délocalisables qui sont réparties sur l’ensemble du département. Nous devons continuer à nous développer sur la métropole et nous devons aussi renforcer notre présence sur tous les bassins économiques Côte d’Orien. Pour ce faire, une nouvelle chargée de développement renforcera l’équipe de permanents de la CPME dès le mois de janvier.

Concernant la digitalisation, nous avons mis en place nos matinales du digital qui permettent à nos adhérents de se retrouver autour d’un thème essentiel pour que nos PME puissent se différencier.
En 2020, nous proposerons des diagnostics numériques et nous lancerons un appel à projets réservé à nos adhérents dont l’issue sera d’accompagner financièrement des PME qui présenteront un projet de digitalisation de leur process ou de leurs canaux de ventes et qui seront lauréates.

Nous aurons également un rôle important à jouer avec les branches professionnelles (Je vois le Président du CNPA que je salue) cette année dans le cadre la réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle.

Je vous souhaite à chacune et chacun d’entre vous 3 ingrédients nécessaires pour entreprendre : la santé à vous et à l’ensemble de vos proches, la créativité car notre monde bouge à la vitesse de la lumière et le plaisir car la CPME fédère des chefs d’entreprises qui aiment entreprendre, qui aiment leurs salariés et qui aiment réussir.

Merci pour votre attention et je vous invite à venir nombreux à notre prochain diner débat avec Francois REBSAMEN le 15 janvier prochain à la Gallery 412 à l’Holiday Inn !
Bonne journée à tous"

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
Les propositions de la CGPME pour créer de l'emploi
La CGPME formule un éventail de propositions pour favoriser...
Les mesures pour l'emploi dans les TPE-PME
Tenant compte du constat que les TPE/PME s’inscrivent au cœur de...
CGPME Côte-d'Or, une convention sous le signe d'un optimisme raisonné.
Sous le thème RASSEMBLONS NOUS, la CGPME Côte-d'Or a...
Marchés publics : la CGPME 21 et la FRTP Bourgogne veulent dialoguer avec les élus locaux.
Suite à certaines critiques parues dans la presse sur la qualité...
Pourquoi une CGPME Bourgogne Franche-Comté ?
Benoît Wilot, président de la CGPME Côte-d'Or, nouveau...
CPME 2017 : le futur est dans le numérique !
C’est le 26 octobre que la CPME 21 a tenu sa grand messe annuelle au...
Suppression du forfait social dans les PME
Le Président de la République a annoncé la suppression du...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.