La relance économique ou la survie d'une profession ? Le CD21 pour un soutien immédiat à la FRTP !

La relance économique ou la survie d'une profession ? Le CD21 pour un soutien immédiat à la FRTP !

Info+ :

 

Pour rappel, les Travaux Publics en BFC, ce sont 1 100 entreprises, 11 000 emplois avec une forte proportion de TPE/PME.

En Côte d’Or ce sont 220 entreprises, 2200 salariés, 340 millions de chiffre d’affaire.

Ce sont 2 000 embauches prévues dans les 3 prochaines années si la commande publique repart

C’est une commande publique qui représente 70 % de l’activité , il est donc URGENT d’investir pour la survie des entreprises et pour la relance économique sur le territoire !

 

La situation aujourd’hui

Trop peu d’appels d’offres

Au plus fort de la crise chute de 83% des appels d’offres

Niveau d’appels d’offres 63 % en dessous de la normale à ce jour (chute plus forte pour le bloc communal)

Clauses d’insertion

Une Charte avec le CD21 suspend les clauses d’insertion dans les marchés lancés par le CD21 avec engagement de la FRTP BFC de collaborer étroitement avec le CD21 pour favoriser le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA 

En proposant aux bénéficiaires du RSA (« bRSA ») des solutions de formation et de retour à l’emploi dans les entreprises du secteur des Travaux Publics

En organisant des « jobdating » entre bRSA et entreprises de TP

En accueillant les bénéficiaires du RSA sur des chantiers de TP pour leur faire découvrir les réalités des métiers du secteur

En attribuant un label aux entreprises engagées dans le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA

 

 

Informations CORONAVIRUS

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI

 

 

 


18 juin 2020

La crise sanitaire liée au Covid-19 a engendré un arrêt quasi complet de l’économie en France pendant les 2 mois de confinement. Hormis son terrible bilan humain, cette épidémie aura des conséquences profondes sur une économie française déjà en difficulté, avec le spectre de la récession.  Aussi, de nombreux projets, contrats, travaux de rénovation et construction (routes, bâtiment, …) se sont arrêtés ou ont été suspendus, entraînant de nombreuses cessations d’activité et la mise en place de solution de chômage partiel. Cette situation a entraîné de nombreuses incertitudes quant à la pérennité de certains grands projets structurants engagés mais aussi quant à la préservation des entreprises de Travaux Publics et, a fortiori, de l’emploi. Le Conseil départemental et la FRTP se sont donc retrouvés pour évoquer les bonnes pistes de la relance !

Le président du Conseil départemental a donc confirmé cette inquiétude quant à l’économie de notre territoire tout en rappelant qu’il est essentiel pour le CD21 d’affirmer son engagement dans la commande publique en général et des TP en particulier. Ainsi, malgré une perte de 18 millions d’euros de recette, le CD21 soutiendra la FRTP sur une enveloppe de 25 millions de travaux prévus pour cet exercice. François Sauvadet a également annoncé un plan de 100 millions d’€ pour les TPE.

François Sauvadet, ancien ministre, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or

Concernant le soutien particulièrement dédié aux Travaux publics, François Sauvadet a rappelé que 33 millions d’euros sont engagés cette année sur la voirie départementale. Pour exemple, sur le sujet des routes, 10 millions d’euros de travaux sont attribués pour les couches de roulement + 1 million pour ce qui est de la voirie communale. Concernant le déploiement du très haut débit si, bien évidemment, un retard a été pris du fait du confinement, les 25 millions d’euros annoncés en 2020 sont toujours d’actualité.

Le Département suspend le respect de la clause d’insertion sur les marchés publics jusqu’au 31 décembre 2020 et permet, il est important de le rappeler, aux personnes bénéficiaires du RSA de pouvoir cumuler ce revenu de substitution avec un emploi. Un dispositif UNIQUE en France. D’autre part, pour les entreprises qui en font la demande, le taux d’avance de l’aide à la trésorerie, passe à 40% pour les marchés de plus de 250.000 euros. Un surcoût important a été engendré pour les entreprises pour la sécurisation des salariés et le respect des mesures sanitaires. Il s’agira d’examiner les situations au cas par cas pour apporter des aides, même si les entreprises chiffreront cette sécurisation dans leurs réponses aux appels d’offres.

François Sauvadet a confirmé que tous les marchés engagés seront maintenus. 2021 voit une échéance d’élections pour le Département et son président « s’enflamme » un peu « Le même niveau d’investissement de la part de la collectivité sera renouvelé l’année prochaine, soit 100 millions d’investissement. Le Département n’est aujourd’hui qu’à trois ans et demi d’endettement alors que le seuil d’alerte est à 10 ans. On peut se le permettre grâce à notre gestion de diminution de l’endettement sur les dernières années… on a tout exploré ce qu’il était possible de faire pour la relance du territoire et que nous pourrons faire ».

C’est en tant que président du Comité de bassin Seine-Normandie qu’il souligne le coup de force du Département pour que le gouvernement active instamment le plan de relance sur l’eau sans attendre le mois de septembre. 80 millions d’euros seront investis par ledit comité de bassin tout en envoyant un message « impérieux » aux agences de l’eau « C’est le moment pour lancer des travaux et en faire profiter la spécificité des canalisateurs dans le secteur des TP… ».

Vincent Martin, président de la Fédération régionale des Travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté affirme de son côté qu’en Côte d’Or les conditions sont réunies pour concrétiser une vraie reprise. Une reprise qui s’est doucement amorcée dès la 3ème semaine d’avril. Vincent Martin a tenu à saluer le sérieux et le soutien du CD21 et de son Président. Il a également rappelé que la profession dépend à 70% de la commande publique « Notre stratégie a été de mettre nos salariés en arrêt, ce qu’avait critiqué Elisabeth Borne jugeant cet arrêt total pas civil … ! »

Vincent Martin, président de la Fédération régionale des Travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté

Vincent Martin a souligné le fait, qu’à ce jour, le Département est la seule collectivité à avoir répondu favorablement à la demande de la FRTP de suspendre la clause d’insertion sur les marchés publics ! Il prend à sa juste mesure « l’effet levier » du Département ainsi que du Comité de bassin Seine-Normandie pour les canalisateurs, « le secteur le plus à la traîne des TP… 30% de fuites en moyenne dans les canalisations selon les études… ».

Si la reprise amorcée en avril et se poursuit, le président de la FRTP insiste sur l’enjeu que sont les municipales. Les effets des premières installations des conseils municipaux et des com-com se font sentir avec une hausse de 30% des appels d’offres. Le 2ème tour aura lieu le 28 juin mais puis l’installation des derniers conseils municipaux et intercommunalités. Cela repousse à mi/fin juillet les décisions d’ouvrir les chantiers, ce qui fait naitre une crainte chez Vincent Martin… celle que les élus partent avant en vacances… car tout cela retarderait le début effectif des chantiers à l’année prochaine  Il s’agit donc de sensibiliser les communes pour lancer les travaux avant le départ en vacances pour que les maires et intercommunalités aient conscience qu’il ne faut pas que les dossiers prennent du retard car les carnets de commandes assez bas en fin d’année ce qui implique que la vraie crise économique risque d’arriver en fin d’année !  Le carnet de commandes avait ainsi baissé de 83% pour remonter de 33%.

Par ailleurs, la FRTP compte beaucoup sur la Mica qui a un effet levier très important pour la relance des travaux sans occulter des lendemains qui pourraient être difficiles car avec les reports de charges et le PGE, la vraie crise, économique, se verra en fin d’année ! La région BFC potentialise environ 2000 embauches dans les TP d’ici 2 à 3 ans, mais elles sont assujetties à un bon niveau de commandes publiques. Une commande publique qui représente près de 70 % des chantiers de travaux publics ce qui implique pour le Département de s’engager aux côtés des acteurs du BTP. La mise en œuvre d’un plan exceptionnel de soutien et de solidarité afin d’aider le secteur du BTP en Côte-d’Or au cas par cas sera mis en place. Cette action est un des volets du plan de soutien notamment en direction des entreprises du bâtiment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

FRTP : L'oreille des collectivités
Défendre les intérêts des entrepreneurs des travaux publics...
Les entreprises de travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté disent non au projet de loi sur le Gazole Non Routier
Aprés les opérations escargot du 23 octobre dernier sur le...
Les Trophées des Travaux Publics de l'investissement Local
Vincent Martin, Président de la FRTP BFC, et Ludovic...
FRTP BFC, une AG sous le signe du capital humain
C'est à la Saline Royale d'Arc-et-Senans que la Fédération...
Pour la Caisse d'Epargne Bourgogne-Franche-Comté, 2020 sera une année olympique
Amis pessimistes, passez votre chemin ou plutôt lisez les quelques lignes...
Tout va bien dans les TP ? Pour Vincent Martin c'est oui, mais...
A l'occasion de ses voeux à la profession en présence de nombreux...
Vincent Martin, Président de la FRTP : « Nous voulons TRAVAILLER ! »
En cette pèriode de crise sanitaire, les entreprises de travaux publics...
Les Travaux Publics au coeur de la relance verte
Les collectivités locales, en menant une politique volontaire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.