Le restaurant 2 étoiles « La côte-d'or » du relais Bernard Loiseau à Saulieu accueille sa nouvelle cheffe sommelière Abiba Boulahdjel

Le restaurant 2 étoiles « La côte-d'or » du relais Bernard Loiseau à Saulieu accueille sa nouvelle cheffe sommelière Abiba Boulahdjel

Info+ :

RESTAURANT LA CÔTE D’OR
2 ÉTOILES MICHELIN
2, rue d’Argentine - 21210 SAULIEU
Tél : +333 80 90 53 53
www.bernard-loiseau.com
Crédits photo : Jonathan Thevenet
FERMÉ
MARDI & MERCREDI

 

Informations CORONAVIRUS

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI


05 août 2020

Arrivée d’une nouvelle cheffe sommelière pour le restaurant La Côte d’Or : un profil atypique, une femme autodidacte passionnée, Abiba Boulahdjel.

Abiba est née à Hyères dans le Var, il y a 43 ans. A 22 ans, elle découvre le vin et c’est une révélation pour cette biochimiste de formation. Invitée dans la famille d’un ami, Abiba déguste, pour ne pas vexer, sa première goutte de vin : elle est interloquée, et découvre, selon ses propres mots que « ce n’est pas de l’alcool, c’est de l’art… ». Le coup de foudre a lieu et Abiba entretient sans discontinuer cet amour en lisant, goûtant, se documentant sur les terroirs, et l’histoire du vin.

Abiba BoulahdjelAbiba poursuit deux amours, le vin et la nature, mais, à ce stade, elle hésite encore à faire de sa passion un métier. Elle organise des discussions autour du vin avec ses collègues au département de biologie et tous la poussent à se lancer dans le milieu. C’est le second déclic.

Abiba se donne alors 1 an pour côtoyer le milieu du vin en Pologne : elle fait alors la rencontre de celui qui deviendra « son premier mentor », Piotr Kamecki, meilleur sommelier de Pologne, finaliste meilleur sommelier d’Europe en 1998 et finaliste meilleur sommelier du monde en 2000. Elle est introduite partout, goûte avec les plus grands, rentre dans le milieu et se perfectionne.

A présent, entre le vin et le monde scientifique, le choix est fait : ce sera la sommellerie. C’est une seconde révélation pour Abiba : elle qui est si généreuse, et touchée par l’humain, est à présent comblée par ce métier tourné vers le client. Elle comprend que là est sa place. En tant que cheffe sommelière du restaurant Rozbrat à Varsovie fréquenté par les politiciens, acteurs etc., elle décroche ce qu’elle appelle « son premier trophée » : à travers elle, elle perçoit que le vin raconte une histoire aux clients, et qu’ils en gardent le souvenir. Elle repart en Irlande se poser dans l’un de ses comtés irlandais favoris, le Donegal, « un comté encore en l’état sauvage où elle se sent en harmonie avec la nature ».

Elle fait un point sur sa vie et décide après plusieurs expériences dans de grands hôtels en Irlande, de revenir en France, le « royaume du vin » selon elle. Olivier Rollinger l’accueille au restaurant « Le Coquillage » (2 étoiles), sous la direction d’Emmanuel Ackerer « son second mentor ». Celui-ci la prend sous son aile et lui donne le goût de l’excellence. Elle qui a davantage une mentalité anglo-saxonne, retrouve le goût de la France. La Bourgogne et ses trésors, l’attirent fortement : elle rejoint les équipes de « la Côte Saint Jacques » à Joigny (2 étoiles) pendant 3 ans et demi. Elle tombe sous le charme du terroir bourguignon, les Climats de Bourgogne sont, pour elle, « un miracle de la nature ».

Avec son parcours biologique poussé et ses diplômes dans l’horticulture, Abiba comprend parfaitement toutes les dimensions du vin. Quand elle apprend que Le Relais Bernard Loiseau cherche son chef sommelier pour le restaurant « La Côte d’Or », elle hésite mais décide de tenter sa chance. Abiba souhaite honorer ce grand homme de la gastronomie française.
Sa grande sensibilité, son parcours atypique et très riche, et sa passion pour les clients sont ses grands atouts qui plaisent à Dominique Loiseau (Présidente) et Ahlame Buisard (Directrice Générale)

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le Bistrot du Port de Pont d'Ouche consacré !
Le Bistrot du Port a obtenu une double consécration dans la même...
Nationale 6. Vintage en 2015 à Arnay-le-Duc au Café du Nord ?
Gaies, extraverties, insouciantes, gourmandes, résolument...
Rencontre cash et réponses piquantes avec Marc Désarménien, de La Moutarderie EDMOND FALLOT
De la vraie graine de moutarde mais pas de langue de bois ! Cash,...
L'Auberge du Pont d'Ouche a ouvert ses portes.
Auberge du Pont d'Ouche... L'ouverture d'un établissement est toujours...
Mulot et Petitjean lance les travaux de sa nouvelle fabrique
Catherine Petitjean, président directeur général de la...
Le vin bourguignon a la côte
Une Médaille d’Or du prestigieux Concours des Meilleurs Chardonnay...
7 lauréats pour la 1ère édition du MIAM BFC
Mardi 18 octobre 2016, à l’occasion de la Journée Bourgogne...
Nouveaux gérants pour les Marronniers d'Arc à Is-sur-Tille
C’est une figure de  la commune qui tire sa révérence...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.