Quand TP rime avec environnement

Quand TP rime avec environnement

Info+ :

Contact :
Amandine - desertot@desertot.com 
ou 03 80 72 45 37

www.rougeot-tp.com


Le groupe ROUGEOT


08 octobre 2020

Sous l’impulsion de Christophe Rougeot, à la tête du groupe, les équipes de Désertot veulent accompagner les collectivités dans la prise en compte de leur environnement et notamment dans les aménagements de rivières. L’entreprise souhaite montrer que les travaux publics sont des acteurs majeurs de l’écologie.

Stéphane Flénet, directeur régional Est du Groupe Rougeot et directeur de Désertot

« Une réelle prise en compte de l’environnement qu’il a su transmettre à ses équipes », c’est en ces termes que Stéphane Flénet, directeur régional Est du Groupe Rougeot et directeur de Désertot, exprime l’engagement pris par Christophe Rougeot dans les filiales de son groupe. Peu à peu, l’entreprise Désertot s’est ainsi fait une spécialité des travaux en rivière. Alors que cette activité n’existait pas il y a trois ans, elle représente désormais 10% du chiffre d’affaire. Intervenant sous l’impulsion des collectivités, des syndicats de bassin ou des associations en charge des cours d’eau, Désertot agit pour remettre le cours des rivières en équilibre et obtenir une meilleure recharge des nappes phréatiques. « Pour assurer une ressource en eau potable durable, on gomme et on corrige les erreurs du passé sur les rivières pour tenter de retrouver la nature originelle des cours d’eau » sourit Stéphane Flénet. Se réjouissant de la prise de conscience des élus locaux, particulièrement en milieu rural, le directeur régional considère que les travaux publics doivent accompagner leur démarche. « Cela devient une évidence que la problématique de demain, c’est l’eau potable et la ressource en eau ! » Un engagement en faveur de l’environnement qui se traduit également dans l’implication de Désertot dans le développement du réseau de chauffage urbain de Dijon Métropole, ou d’autres communes plus lointaines, mais aussi dans l’entretien et la réparation des conduites d’eau existantes mais vieillissantes.

Désertot

 

Agir et penser demain

Désertot

Membre du groupe Rougeot, l’entreprise Désertot aura également un rôle à jouer dans la création de l’usine d’hydrogène qui verra le jour au nord de Dijon, à l’initiative de Christophe Rougeot et de Dijon Métropole notamment. « Le groupe s’inscrit dans l’émergence des énergies nouvelles en s’appuyant sur une indispensable conviction afin d’être un acteur majeur de l’écologie de demain sur notre territoire. » Partageant la volonté du Président du groupe, Stéphane Flénet apprécie de pouvoir la concilier avec sa mission dans les travaux publics. Une prise en compte grandissante de l’écologie, au sens noble du terme, au sein de l’entreprise qui passe également par le matériel. Désertot équipe ses pelleteuses en huile bio, indispensable pour les travaux en rivières, et Rougeot vient également d’investir près d’un million d’euros dans une technologie de pointe. « Nous avons fait l’acquisition de deux camions aspirateurs pour intervenir en terrassement. Par aspiration, ils se substituent aux pelleteuses qui en creusant, se révèlent plus invasives pour les sous-sols et plus traumatisantes pour les réseaux. » Des équipements qui, en assurant une meilleure sécurité et en facilitant le travail des compagnons, s’inscrivent dans la dynamique environnementale de l’entreprise et du groupe mais qui viennent aussi renforcer les missions classiques des travaux publics pour lesquelles l’entreprise Désertot est sollicitée. « En 40 ans de présence dijonnaise, nous avons montré notre capacité à accompagner la totalité des projets. Nous assurons tous les métiers, de l’étude à la réalisation avec la réputation d’aller au bout des choses grâce à une équipe de professionnels et de techniciens » insiste Stéphane Flénet. Désertot réalise actuellement des projets d’aménagement de lotissements de Longvic à Messigny-et-Vantoux ou encore de Remilly-sur-Tille à Beire le Châtel. Elle œuvre également sur la future cité de la gastronomie et du vin de Dijon Métropole en aménageant la voirie jusqu’à la fin des travaux prévus fin 2021. Pour la suite, Stéphane Flénet reste optimiste mais ne cache pas une certaine inquiétude : « Nous attendons maintenant que les carnets de commande se remplissent après la crise de la Covid et le report des élections ».

Il assure également que Désertot, et l’ensemble du groupe Rougeot, vont continuer à muter, s’adapter, s’améliorer pour être en osmose avec le monde de demain.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Perrbal : Au service de l'hygiène des communes
A l’heure où l’hygiène est devenue une...
Pennequin : « Sous la poussière : créer de l'espace !!!... »
Professionnelle des travaux publics et de la démolition,...
La nouvelle énergie de Roger Martin
Le Groupe familial indépendant Roger Martin poursuit son...
CAUE - Faciliter les projets des élus
Apporter un conseil et une expertise gratuits aux collectivités en...
Rougeot : S'impliquer concrètement pour les territoires
Parmi les acteurs locaux du BTP, le groupe Rougeot fait figure...
Géotec : Des études pour l'avenir
Du centre incendie de Seurre aux tribunes du terrain annexe du stade Gaston...
AJ3M - Le Porte-parole de la sécurité des enfants
Concepteur d’aires de jeux pour les collectivités, AJ3M invite les...
Jérémy Correia veut vendre votre territoire
En milieu urbain et rural, les collectivités se retrouvent et se...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.