Total Quadran : Les élus acteurs de la transition énergétique

Total Quadran : Les élus acteurs de la transition énergétique

Info+ :

Contact : Sylvain Maës, 03.73.45.01.29 – contact.dijon@total-quadran.com


15 octobre 2020

Pour répondre aux souhaits des élus de s’impliquer dans la transition énergétique, Total Quadran s’appuie sur quatre énergies en particulier. A chaque territoire sa solution !

En pleine croissance, les énergies renouvelables trouvent une place grandissante sur le territoire. Une évolution qui a amené Total Quadran à agrandir son équipe et à prévoir de nouveaux recrutements. « Avec la construction des premières centrales photovoltaïques notamment, nous allons avoir besoin de nouveaux collaborateurs » précise Sylvain Maës, directeur de l’agence Bourgogne-Franche-Comté. Dans la région, l’agence gère onze centrales : six photovoltaïques, trois éoliennes, deux autour du biogaz de décharge et enfin une concerne l’hydroélectricité. Cet accroissement constant du nombre de site de Total Quadran traduit l’engagement des collectivités. « On constate une appropriation de plus en plus importante des élus, que ce soit une commune de 60 habitants ou la métropole. Ils affichent une appétence tant pour la transition énergétique que pour les économies d’énergie. » Alors que Sylvain Maës et son équipe devaient toquer aux portes pour éveiller les consciences il y a quelques années, désormais certains élus font eux-mêmes la démarche de s’adresser à l’entreprise. Au-delà de cette démarche, les élus montrent une forte volonté de participer activement au développement des projets. Les communes et collectivités n’hésitent pas à s’impliquer financièrement dans les sociétés de projet mais aussi dans les études et la conception même du projet. « Moins proactifs, il y a quelques années, les élus voyaient, en premier lieu, les retombées fiscales et la manne financière garantie. Maintenant, on travaille main dans la main avec les acteurs du territoire pour un projet conçu par et pour le territoire. » Désormais, en matière de transition énergétique, les élus veulent être à la manœuvre et multiplient les appels d’offre. Pour eux, les énergies renouvelables deviennent ainsi un réflexe.

L’offre et la demande

Malgré cette évolution des mœurs chez les élus, les équipes Total Quadran doivent encore faire preuve de pédagogie pour dépasser certains préjugés liés aux énergies renouvelables. « On doit encore lever des craintes quant au démantèlement des installations alors que la loi encadre les obligations de l’exploitant. » Même si l’engouement pour les énergies renouvelables commence à rendre plus difficile la recherche de terrains adaptés, loin des habitations et hors des contraintes techniques mais aussi paysagères et patrimoniales, la Côte-d’Or n’en a pas fini. « Il reste des choses à faire dans le département. Le solaire peut notamment trouver sa place sur des terrains délaissés comme des anciennes carrières ou gravières, voir des étangs inexploités pour des solutions flottantes. » Le directeur de l’agence régionale met également l’accent sur d’autres alternatives envisageables comme les ombrières équipées de panneaux photovoltaïques. Il prend alors l’exemple du parking du centre hospitalier de Chalon-sur-Saône en cours. « Total Quadran est aux côtés des élus de la conception au démantèlement à l’issue des 30 ans d’exploitation en passant par la construction et l’engagement financier éventuel des collectivités. Nous prenons aussi en charge l’ensemble du coût des installations. »

Des solutions adaptées au rural

Outre les collectivités, Total Quadran travaille à développer d’autres solutions, en particulier à destination du monde rural. « Le monde agricole est en pleine mutation. Nous réfléchissons avec les agriculteurs pour amener des solutions productrices d’énergie tout en rendant service aux exploitants et à l’agriculture, qui demeure l’activité principale. » Total Quadran a obtenu l’exclusivité pour une solution de panneaux photovoltaïques bifaciaux verticaux qui s’installent dans les champs, à la façon d’une haie. « Si les récoltes sont mauvaises, l’agriculteur pourra compter sur un loyer et donc un complément de revenu garanti. C’est une solution intéressante pour les terrains peu productifs. » Pour Sylvain Maës, chaque territoire détient un potentiel en source d’énergie et mérite une étude.

Total Quadran : Les élus acteurs de la transition énergétique

Contact : Sylvain Maës, 03.73.45.01.29 – contact.dijon@total-quadran.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Groupe ELABOR : La gestion de l'espace public à portée de clic
La gestion de l’espace public, par tout ce qu’il recouvre, peut...
Francis Pennequin : Pourquoi je suis un maniaque casse-couille maladif ?
Experte reconnue des travaux publics et de la démolition,...
Copiafax : Le partenaire 2.0 des communes
Spécialiste des solutions d’impression et de la conception de...
Entreprise Colas : Au-delà des routes communales
Dans l’esprit collectif, la tendance est d’associer...
Entreprise Désertot : Sans nous, pas de vie !
Installée de longue date sur le territoire, l’entreprise...
Entreprise ROGER MARTIN - « Partenaire des communes »
Chez ROGER MARTIN, les travaux publics, c’est une histoire de famille....
Ma commune plus propre que propre
Face aux tags disgracieux sur les façades d’une rue, aux sols...
CCI des villes et CCI des champs
D’un côté, il y a les collectivités avec leurs...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.