Crise sanitaire et économique : la CCI met le turbo

Crise sanitaire et économique : la CCI met le turbo

Info+ :

CCI Côte-d'Or Dijon Métropole

LA CCI SE MOBILISE POUR LA RELANCE ÉCONOMIQUE

La CCI Côte-d’Or Dijon Métropole est mobilisée pour accompagner les entreprises dans leur reprise d'activité, soit en présentiel sur site soit en télétravail, en concentrant désormais son activité prioritairement à l’assistance des dirigeants d’entreprise dans leur reprise d'activité, la mise en place des mesures sanitaires qui s'imposent, la mobilisations des aides existantes, la recherche et la mise en œuvre de solutions opérationnelles etc.
www.cotedor.cci.fr/actualite/la-cci-se-mobilise-pour-la-relance-economique

 

CCI Côte-d'Or Dijon Métropole

CRISE SANITAIRE LIÉE AU CORONAVIRUS
La crise sanitaire liée au coronavirus touche toute l’économie, avec des impacts forts sur l’activité des entreprises. Nous vous proposons de retrouver ci-dessous les mesures mises en place pour accompagner les entreprises pendant cette période, ainsi que les coordonnées de la cellule d'appui de la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole
www.cotedor.cci.fr/actualite/crise-sanitaire-liee-au-coronavirus


21 octobre 2020

Malmenées par l'Etat ces dernières années, jusqu'à se demander si elles n'étaient pas vouées à disparaître, les CCI ont prouvé pendant la crise sanitaire des bienfaits de leur proximité avec les territoires et de l'efficacité de leur action auprès des entreprises.
Durant le confinement, selon Xavier Mirepoix, son Président, la CCI Côte-d'Or Dijon Métropole a su répondre aux besoins de chacun et ce, qu'elle ait été sollicitée par les collectivités, l'Etat ou le monde économique.
Lors du déconfinement, son action locale s'est poursuivie en lien avec l'Etat et les collectivités locales lorsqu'il a fallu aider la reprise de l'activité économique.
La crise sanitaire a gravé dans le marbre le rôle des CCI. Un vent de positivisme souffle et Xavier Mirepoix rappelle "Les CCI se réinventent et s'adaptent aux contraintes budgétaires imposées par leur organisme de tutelle, de même la crise va faire apparaître de nouveaux besoins et les entrepreneurs, dans certains domaines d'activité vont devoir se réinventer".

 

Xavier Mirepoix, Président de la CCI Côte-d'Or Dijon Métropole

Xavier Mirepoix, Président de la CCI Côte-d'Or Dijon Métropole : "Pendant le confinement, puis à partir du 11 mai avec le déconfinement, nous avons été présents sur tous les fronts avec des collaborateurs très impliqués, et l’État a eu besoin de nous. Notre présence territoriale a permis d'être proche de nos 25 000 ressortissants. Mais la crise n'est pas finie, si aujourdh'ui il y a moins de dépots de bilan ( moins 40%) qu'à la même pèriode l'année dernière, cela est dû aux différentes mesures mises en place par l'Etat et les collectivités. Les défaillances risquent d'arriver lorsque les entreprises vont devoir commencer à payer les mensualités du PEG et les reports d'échéances qui vont se cumuler avec les nouvelles charges d'exploitation. CCI, CPME, CMA, MEDEF, on est tous unis et devons travailler tous ensemble au bénéfice de nos entreprises" et de conclure, "il n'y a pas de territoire sans entreprises, il faut les chouchouter"

> La CCI Côte-d’Or Dijon Métropole s’est  massivement mobilisée  pour répondre aux besoins des entreprises face à la crise sanitaire.
Elle a traité près de 1 000 demandes d’informations et d’accompagnement, à partir de sa cellule de gestion de crise mises en place dès le début du confinement mi-mars 2020 et jusqu’à fin juillet. Celle cellule de crise a assuré, à distance et en télétravail, une totale disponibilité pour les entreprises et les créateurs d’entreprises. Les services publics tels que les formalités internationales ou les formalités d’entreprise ont assuré de leur côté une présence physique pendant toute la durée du confinement. Au cours de cette période, de nombreux outils ont été développés pour les entreprises :

- Une bourse régionale à l’entraide pour mettre en relation les entreprises qui avaient un besoin (de prestation, d’équipement…) et celles qui étaient en mesure de leur offrir

- Un site mon-commerce-ouvert.fr, permettant de valoriser auprès du grand public les commerçants qui restaient ouverts pendant le confinement ou qui proposaient des services de livraison ou en click en collect (720 etablissements)

- Un service d’écoute professionnelle, en partenariat avec la Chambre Professionnelle du Conseil de BFC, pour proposer aux chefs d’entreprises un temps de parole, d’écoute et d’accompagnement en lien avec les difficultés techniques ou morales qu’ils traversaient.

- Une rubrique d’information sur le site www.cci21.fr proposant, par thématiques ou par activités, toute l’information dont les entreprises avaient besoin pour faire face aux difficultés sanitaires et économiques générées par la crise du Covid 19.

> La CCI s’est ensuite engagée dans la relance économique et la reprise d’activité des entreprises, à travers la constitution d’une « task force » dédiée  la relance des entreprises du commerce, de l’industrie, des services et du tourisme.

La contribution à la relance économique de la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole s’organise aujourd’hui autour de plusieurs axes :

- En lien avec l’Etat et suite au plan de relance en faveur de l’industrie présenté par le Gouvernement en septembre  pour les soutenir dans la reprise de leur activité, une campagne d’appels à destination de 29 000 PMI a été lancée au niveau national afin de faire connaitre ces mesures et d’orienter les chefs d’entreprises vers les guichets d’accompagnement les plus pertinents. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 000 entreprises industrielles sur un objectif de 1 700 entreprises ont déjà été contactées par les CCI de la région. Pour la CCI 21, 210 entreprises sur 283 ont déjà été appelées.

- Dans le cadre du plan de relance « 100 milliards » de l’Etat, les CCI de France dont celle de Côte-d’Or Dijon Métropole vont assurer le déploiement des aides et mesures d’accompagnement auprès des entreprises, en particuliers sur les volets :

  • Exportation, avec le plan France relance export pour un montant total d’aides de 247 millions d’euros,  destiné à favoriser la reprise d’initiatives de prospection à l’international par les PME et ETI, dans un contexte post-confinement Covid où l’approche de marchés étrangers reste risquée sur les plans économique et sanitaire, et où les entreprises peuvent manquer de visibilité et de financement.
  • Transition numérique des TPE et PME avec une phase 1 de sensibilisation des entreprises aux enjeux du numérique, une phase 2 de diagnostics de mesure de la maturité digitale et définition d’un plan d’actions (10 000 diagnostics réalisés par an par les conseillers des CCI ou des CMA avec l’outil Digi-pilote et myshop360, et une phase 3 de mise en oeuvre du plan d’actions avec un accompagnement de l’entrepreneur sur des solutions.
  • Environnement avec un plan d’accompagnement pour accélérer la transition écologique des commerçants et artisans, en 3 phases : sensibiliser leurs entreprises aux enjeux de la transition écologique, réaliser 35 000 les diagnostics de mesure de leur maturité en matière de transition écologique qui donne lieu à un plan d’actions et accompagner les entreprises par des actions de formation, de conseil et valoriser les entreprises engagées

- En lien avec les collectivités locales, qui ont confié à la CCI la gestion et l’instruction des demandes d’aides des entreprises sur leur territoire, dans le cadre du Fonds Régional des Territoires. A ce jour, la CCI a conventionné avec  10 intercommunalités avec lesquelles nous allons mettre en place ce fonds, en partenariat avec la CMA. Pour 2 autres intercommunalités, nous assurerons uniquement la partie promotion du Fonds régional des territoires. D’autres contacts sont en cours avec les autres intercommunalités (19 interco sur le 21). 450 demandes ont déjà été traitées, dont près de la moitié sur la métropole dijonnaise et un tiers sur le Beaunois.  30 % des demandes d’aides concernent le secteur des CHR et 22% celui des commerces.

- En tant qu’opérateur de solutions et prestations pour favoriser la relance économique. La CCI a notamment  contribué à la création d’un site internet d’information et de services dédiés www.relancermonentreprise.fr  et la mise en œuvre de prestations opérationnelles telle que le « pack rebond industrie » pour soutenir la reprise d’activité. Un important travail d’identification et de promotion des fabricants ou distributeurs d’EPI (masque, gel, blouse) a aussi été mené pour permettre aux entreprises de se fournir en équipement et de reprendre leurs activités dès la fin du confinement. Elle a mis en place des solutions de formation à distance pour favoriser la poursuite ou l’accès à la formation, qu’il s’agisse de formation continue pour les salariés ou de formations longues en alternance.

> La CCI Dijon Métropole s’engage pour l’emploi et en particulier pour l’apprentissage

Soutenus par Dijon Métropole, le CRBFC, le conseil départemental et le FSE, nous menons des actions très concrètes telles que :

  • Promotion de l’apprentissage dans les établissements scolaires (+ 1 000 jeunes rencontrés cette année : collégiens et lycéens principalement)
  • Organisation de manifestations pour promouvoir les métiers et mettre en avant les entreprises qui recrutent. Nous étions le 1er octobre place de la république partenaire du village des recruteurs et avons organisé la place de l’alternance, un chapiteau dédié à l’alternance avec une vingtaine d’entreprises, 400 offres à pourvoir et 1 300 visiteurs ! Une belle réussite.
  • Animation d’une bourse de l’apprentissage : favoriser la rencontre entre les jeunes en recherche d’une entreprise et les entreprises qui recrutent (300 offres/an)

Accompagnement des jeunes pour les aider dans leurs démarches (+ de 300 accompagnements coaching), savoir rédiger un CV, préparer un entretien d’embauche …

  • En amont, aider à l’orientation professionnelle avec des conseils via notre psychologue du travail, des stages découverte en entreprise, une appli « un bon stage » pour trouver plus facilement un stage et découvrir les métiers. Coup de pouce non négligeable pour les collégiens qui recherchent une entreprise pour leur stage de 3 ème.

Le plan de relance pour l’apprentissage

Aide exceptionnelle à l’embauche d’alternants : 5 000 euros pour les alternants mineurs et 8 000 euros pour les alternants majeurs, applicable la première année, du CAP au master, lorsque le contrat est conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Les démarches à effectuer par l’employeur sont simples, il suffit de déposer le contrat d’apprentissage auprès de l’opérateur de compétences. L’aide est versée mensuellement.

SMARTCAMPUS by CCI dédiée à l’alternance post Bac

Former en alternance est notre métier depuis plus de 40 ans. C’est pourquoi nous bénéficions de relations privilégiées avec de nombreuses entreprises du territoire qui ont confiance dans notre modèle de formation très opérationnel. SmartCAMPUS  by CCI intègre un véritable cabinet de recrutement au sein de son école afin de proposer sous 48 heures des profils correspondants aux besoins des entreprises.

En 2019, nous avons accompagné plus de 450 entreprises dans la concrétisation de leur recrutement et diplômés autant d’alternants du BAC 2 au BAC+5, dans les domaines de la vente, du marketing, des ressources humaines, de l’assistanat, de l’international et de la gestion. Aujourd’hui, le niveau de recrutement est le même, les entreprises continuent de recruter.

Nous sommes prêts pour accueillir nos apprentis, avec un enseignement en présentiel mais aussi en distanciel, en fonction des conditions sanitaires. Le confinement nous a permis également de revoir nos méthodes pédagogiques et de renforcer l’usage des outils numériques. 

Favoriser l’orientation et la relation école-entreprise

La CCI est plus que jamais mobilisée pour aider les entreprises dans leur relance. Cela passe entre autre par le recrutement de collaborateurs formés et motivés. Mais à la base, il faut aider les jeunes à faire mieux connaissance avec le monde de l’entreprise, à mieux identifier les métiers, notamment les métiers porteurs d’opportunités dans notre Région, et à mieux se connaître eux-mêmes. Pour cela, la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole lance une nouvelle offre de services autour de l’orientation : La Fabrik de l’orientation. Ce lieu permanent sera ouvert aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux personnes en réorientation professionnelle. Il a pour vocation de favoriser l’insertion professionnelle grâce à une meilleure orientation professionnelle en lien avec les besoins des entreprises. L’originalité tient dans le concept : un lieu PERMANENT ouvert à tous avec la possibilité de tester en grandeur nature ou via les solutions numériques des métiers. 700 métiers composent aujourd’hui notre environnement professionnel, sans compter sur le développement des nouveaux métiers liés à la transition écologique et numérique.

> La CCI agit pour le développement des entreprises et des territoires, en lien avec les collectivités locales avec lesquelles elle a passé des conventions de partenariat.

7 conventions avec des intercommunalités

  • Dijon Métropole
  • Communauté d’agglomération Beaune Cote et Sud,
  • Mirebellois
  • Rives de Saone,
  • Montbardois
  • Département 21

5 projets concrets pour 2021 (4 intercommunalités, 1 commune)

AIDES AUX ENTREPRISES DANS LE CADRE DU FONDS REGIONAL DES TERRITOIRES

Répartition par Communauté de Communes :

Nb

%

Non-réponse

2

0,4%

CA Beaune, Côte et Sud

162

36,3%

CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-St-Georges

15

3,4%

CC des Vallées de la Tille et de l'Ignon

1

0,2%

CC du Montbardois

4

0,9%

CC Forêts, Seine et Suzon

5

1,1%

CC Ouche et Montagne

4

0,9%

CC Pays d'Arnay Liernais

2

0,4%

CC Rives de Saône

8

1,8%

CC Tille et Venelle

0

0%

Dijon Métropole

211

47,3%

CC Auxonne Pontailler Val-de-Saône

4

0,9%

CC de Saulieu

3

0,7%

CC du Mirebellois Fontenois

3

0,7%

CC du Pays Châtillonnais

3

0,7%

CC Norge et Tille

2

0,4%

CC Pays Alésia et Seine

0

0%

CC Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche

2

0,4%

CC Terres d'Auxois

4

0,9%

CC de la Plaine Dijonnaise

7

1,6%

Hors Côte-d'Or

4

0,9%

Total

446

100%

 

Répartition par activité

Nb

%

Non-réponse

36

8,1%

Commerce

100

22,4%

Industrie

2

0,4%

Cafés / hôtels / restaurants

138

30,9%

Services à la personne

79

17,7%

Services aux entreprises

50

11,2%

Logistique / transport

6

1,3%

Agriculture / Viti vini / élevage / production fermière

15

3,4%

Autres

20

4,5%

Total

446

100%

 

Aides directes

       
 

Nb de contacts demandant l'aide

Nb de dossiers présentés en comité

Nb de dossiers acceptés

Montant total des aides octroyées

Dijon Métropole

39

12

9

101 820 €

Beaune Côte et Sud

17

16

4

19 302 €

CC Gevrey / Nuits

0

0

0

0

 

 > La crise à travers les chiffres en Côte-d'Or

Immatriculations et liquidations judiciaires (RCS uniquement)

Comparativement à 2019 sur la même période (janvier à juillet), la baisse du nombre d’immatriculations est d’environ 18 %
La baisse du nombre des liquidations judiciaires est d’environ 40 %, les aides mises en place par l’Etat expliquent en partie cette diminution. Les défaillances massives d’entreprises attendues ne sont pas encore dans les chiffres.

COMMERCE

Enquête de conjoncture commerce Dijon Métropole juillet / août 2020 :

  • 91 % des répondants déclarent une baisse du chiffre d’affaires cumulé 2020 (janvier à août 2020) par rapport au chiffre d’affaires cumulé 2019 (janvier à août 2019)
  • 96 % des cafés hôtels restaurants déclarent une baisse du chiffre d’affaires cumulé 2020 (janvier à août 2020) par rapport au chiffre d’affaires cumulé 2019 (janvier à août 2019)
  • 15 % des répondants rencontrent encore des difficultés pour payer leur loyer
  • 22 % pensent que cette crise sanitaire pourra générer des licenciements dans leur entreprise et 39% sont dans l’incertitude.
  • 38 % pensent que cette crise pourra remettre e cause la pérennité de leur entreprise et 33% sont dans l’incertitude.
  • 23 % estiment revenir à un chiffre d’affaires d’avant crise sanitaire dans plus d’un an.

Enquête de conjoncture commerce Côte-d’Or (hors Dijon Métropole) juillet / août 2020 :

  • 77 % des répondants déclarent une baisse du chiffre d’affaires cumulé 2020 (janvier à août 2020) par rapport au chiffre d’affaires cumulé 2019 (janvier à août 2019)
  • 94 % des commerces dans l’équipement de la personne déclarent une baisse du chiffre d’affaires cumulé 2020 (janvier à août 2020) par rapport au chiffre d’affaires cumulé 2019 (janvier à août 2019)
  • 11 % des répondants rencontrent encore des difficultés pour payer leurs cotisations, 8% pour payer leur loyer.
  • 18 % pensent que cette crise sanitaire pourra générer des licenciements dans leur entreprise et 27% sont dans l’incertitude.
  • 29 % pensent que cette crise pourra remettre e cause la pérennité de leur entreprise et 32% sont dans l’incertitude.
  • 22 % estiment revenir à un chiffre d’affaires d’avant crise sanitaire dans plus d’un an.

 

EMPLOI

Source : Direccte

Evolution de la demande d’emploi en Côte-d’Or au 2ème trimestre 2020 : + 5 220 pers. (+24%)

Au premier trimestre 2020

L’emploi salarié (privé et public) a reculé en Côte-d'Or de 1,6 %, soit 3 530 emplois en moins par rapport à la fin 2019. Hors intérim, l’emploi baisse dans tous les secteurs, particulièrement dans les services marchands. Sur un an, l’emploi salarié diminue de 1,1 % dans le département ; une baisse moins importante qu'au niveau régional (-2,3 %). En lien avec les mesures de confinement la demande en intérim s’effondre et perd plus de 37 % de ses effectifs en fin de trimestre, soit près de 2 600 intérimaires. Afin de limiter les effets de la crise sanitaire sur l’emploi, le dispositif d’activité partielle a été assoupli et élargi. Entre le 1 er janvier et le 30 mars, près de 7 300 établissements y ont eu recours. Environ 16 300 salariés ont été indemnisés au titre de l'activité partielle, soit 11 % des salariés du département. Sur cette période, 2,1 millions d’heures ont été chômées, ce qui correspond à environ 1 300 équivalents temps plein

Au deuxième trimestre 2020

Suite aux mesures de déconfinement intervenues le 11 mai et le 22 juin ont relancé l'activité des entreprises mais 4 600 salariés restaient toujours couverts par le dispositif d'activité partielle entre le 1 er avril et le 30 juin. Les défaillances d’entreprises sont en nette diminution dans le département comme en France, en lien avec l'adaptation des textes relatifs aux procédures collectives. Les créations d’entreprises ont également chuté. Sur le marché du travail, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi sans activité (catégorie A) enregistre sa plus forte hausse pour s'établir à 26 950 personnes.

Le nombre de demandeurs d’emploi en activité réduite (catégories B, C) diminue fortement. L'augmentation du nombre d’inscrits en catégories A, B, C intervient dans un contexte de baisse des entrées à Pôle emploi (-10,8 %) et de repli encore plus marqué des sorties (-32,9 %).

Source : Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte)

INTERNATIONAL

Données Douanes export Côte-d’Or
Evolution 2T2020 / 2T2019 : -3,1%
La Côte-d’Or est beaucoup moins impactée que la région

IMMOBILIER D’ENTREPRISE

Transactions immobilières :  Si l’on compare la même période N-1, soit 1er semestre 2020 comparé à 1er semestre 2019 :

  • - 30 % en volume bureau
  • - 30 % en volume locaux d’activités

INDUSTRIE

D’après les enquêtes de conjoncture de la Banque de France, dans l’industrie, d’après les chefs d’entreprises, l’activité reste en-deçà de son niveau jugé « normal », en particulier dans la fabrication de machines et équipements et dans la fabrication de matériels de transport où les carnets de commandes restent à des niveaux faibles.

Certains sous-traitants sont victimes de pression tarifaire qui mettent en péril leur rentabilité et par conséquent l’emploi.
La majorité des entreprises ont renoncé aux investissements qu’ils avaient initialement prévuspour l’année 2020.
Les dirigeants montrent une certaine frilosité et anticipent des problèmes économiques et financiers quand les dispositifs mis en place pour absorber la crise prendront fin, qu’il faudra rembourser les emprunts
Les industriels sont inquiets pour l’avenir, leur visibilité sur les mois qui viennent reste très faible.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CCI de Côte d'Or délocalise ses réunions de bureau
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’or se...
Sensibilisation aux escroqueries bancaires
La CCI Côte-d’Or s’associe au Groupement de gendarmerie...
Atelier "L'importance de la communication"
Dans le cadre des rendez-vous pèriodiques organisés par la CCI de...
Forum Accessibilité - CCI Côte-d'Or
Pour tout savoir sur les évolutions de la réglementation et les...
Opération apprentissage à la Toison-d'Or
La CCI Côte-d’Or organise, dans le cadre de la Semaine nationale de...
Les Jeunes Entreprises rencontrent les "experts Alizé"
Les grandes entreprises de votre territoire s'engagent gratuitement...
Commerces du Sud Côte-d'Or face à la réglementation accessibilité
La CCI Côte-d’Or organise, pour les commerçants, artisans et...
Invest in Côte-d'Or, des rencontres en or !
Invest in Côte-d'Or, structure initiée par la CCI 21, favorise...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.