Moloy… ici coule la rivière… ici on ne s’endort pas, on construit le futur ensemble ! Rencontre avec Florian Paquet…

Moloy… ici coule la rivière… ici on ne s’endort pas, on construit le futur ensemble ! Rencontre avec Florian Paquet…

Info+ :

Les Vieux Fourneaux c’est l’histoire d’une rencontre entre une famille, un village coup de cœur et un maire partant pour l’aventure. C’est l’achat, par la commune, d’un bâtiment napoléonien pour 175 000sur 3 niveaux de 100m2 assorti d’une grange et une varie cave bourguignonne avec ses 3m de hauteur de voutes ! Ou comment, dans ce village de 240 habitants, on ramène un lieu de vie avec un bar et ses soirées thématiques, qui est aussi multi-services-boulangerie-épicerie et encore un « petit boudoir » pour lire le journal, discuter, se poser entre amis. Ici le produit est local, la cuisine est faite maison, le plat est celui du jour, le bois qui crépite dans le poêle est du coin…  les meubles de récupération-transformation ! Et ça marche du feu du dieu !!

Au fil des rues, on peut s'attarder devant de vieilles maisons du XVIe avec balcons en bois et tours carrées, des maisons "templières", une grange aux dîmes ou la maison des moines avec échauguette. On aperçoit plusieurs statues abritées dans leurs niches dont un Christ aux liens. L'école et la mairie surmontée d'un clocheton, datent du XIXe, comme les trois lavoirs, l'un d'entre eux étant transformé en salle des fêtes. Le bâtiment de l’ancienne gendarmerie dressé en arrière rappelle l’importance de Moloy autrefois. On remarque enfin un original monument aux morts polychrome représentant un soldat de la guerre 1914-18.                                                                                                           

André Beuchot


07 février 2024

Entre forêts, vallée de l’Ignon et pleine nature, Moloy c’est un de ces très beaux villages avec ses immenses demeures des maîtres de forges qui ont enrichi cette vallée verdoyante au cœur de la communauté de communes des Vallées de la Tille et de l'Ignon jusqu’à la fin du 19ème siècle. Possession de l’Abbaye de Flavigny jusqu’au 10ème siècle, Moloy devient celle de Saint-Bénigne en 1002 et enfin celle de Saint-Seine en 1188. Un de ces villages, riche de son histoire, où monsieur le maire connaît tout le monde, refuse de voir sa commune devenir un dortoir sans vie, innove, invente avec ses habitants… moyenne d’âge des 240 moloisiens… 44 ans !!

Et c’est dans le bistro-restaurant-épicerie que Florian Paquet nous invite à discuter, papoter, échanger sur son village, celui qu’il administre et partage avec ses concitoyens (important le partage pour monsieur le maire). Un maire jeune, discret et plein d’idées pour faire bouger les lignes à la campagne dans un environnement très préservé entre Val Suzon et Parc national de forêts.

Mais une petite balade s’impose avec les belles lumières hivernales vers le « petit lavoir » récemment restauré dans les règles de l’art et de la matière par l’association SENTIERS. Avec ses murs de pierres, son toit de lave traditionnelle (le maître lavier George Rotondo, de Verrey-sous-Salmaise, est venu lui-même former les participants) son système d’eau intégralement restauré à l’identique, ses marches d’escaliers partiellement reprises et les lavandières d’origine repositionnées, ce petit lavoir verra bientôt ses abords revégétalisés, des marches et un cheminement doux pour descendre en toute sécurité. Le dallage en pierre de Bourgogne connaît une nouvelle jeunesse, tout comme l’étanchéité du bassin. Un chantier dont monsieur le maire tient à dire qu’il a fait l’objet de nombreux financements, à hauteur de 95%, partagés entre les subventions publiques et le mécénat. L’association Sentiers a également réalisé la réfection des joints du dallage situé autour de la fontaine, Place du Monument. Florian Paquet souligne l’engagement important du Conseil Départemental dans le cadre du soutien apporté aux chantiers d’insertion.

 

 Retour vers Les vieux fourneaux où fume le chocolat chaud.

Florian Paquet est un maire lucide. Lucide des enjeux pour l’avenir de sa commune, lucide de sa responsabilité d’élu, lucide par rapport à un contexte local sur lequel il porte un regard réaliste qu’il a partagé avec les moloisiens « Certes, nous n’avons pas vécu l’exode urbain vers la ruralité, tel qu’il était annoncé au sortir de la pandémie. Certes, le télétravail n’a pas survécu partout et tout le temps. Certes, de nombreuses habitudes ont repris le dessus. Le monde d’après qui nous était promis est, pour une large part, redevenu le monde d’avant. »

Néanmoins, 2024 n’est plus tout à fait 2020, le germe de nouvelles préoccupations. « Peut-être nous sommes nous rendus compte que, finalement, la proximité avait du bon ; que la préservation du cadre de vie ne devait pas être qu’une lubie ; que les problématiques de déplacement et de mobilité devaient être étudiées sous d’autres angles ; que le lien social avait finalement une certaine valeur. »

Trois thématiques guident les actions de la commune, la préservation du cadre de vie, les services à la population et le lien social.

Parmi les grands projets figure la constitution du PLU (plan local d’urbanisme). En effet, pour le maire et ses administrés pas question de voir le village devenir un « dortoir du CEA », des constructions anarchiques s’édifier un peu n’importe où. On veut réserver l’espace, la nature, la beauté du village et de son environnement tout en privilégiant l’installation de nouveaux habitants qui vont vivre ici et participer à la vie du village. Mission confiée au bureau d’études GéoHabitat pour ce dossier essentiel qui permettra de se doter d’un outil technique et juridique au service d’un développement harmonieux, réfléchi et mesuré de Moloy ! Le PLU devrait ainsi entrer en vigueur fin 2024 ou début 2025 au plus tard et dans ce prolongement de la préservation du cadre de vie, on attache une importance particulière à la restauration de notre patrimoine.

La première tranche d’enfouissement des réseaux est terminée pour un montant de 80 000€ pour trois rues, la seconde tranche concernera le centre du village. Dans la même veine, un audit énergétique de l’ensemble des bâtiments communaux, en partenariat avec le SICECO qui accompagne également la commune dans l’installation d’une alimentation électrique permanente et d’une borne de prises à proximité du terrain de foot, ce qui nous permettra de disposer d’une solution de branchement adaptée et suffisamment puissante pour les manifestations communales et associatives, sans avoir recours à des demandes de branchements provisoires souvent coûteuses et contraignantes. A ce titre, Florian Paquet en profite pour remercier l’association Saint Jean Baptiste, qui a contribué au financement de cet équipement.

 

Un gros chantier va démarrer d’ici quelques semaines, celui de l’aménagement d’un local dédié aux archives communales. Un projet financé par le Département et mis en œuvre avec le soutien des Archives Départementales.

A Moloy on est très attaché à la qualité de l’environnement, à la tranquillité et au bien vivre ensemble. Un trait de personnalité de monsieur le maire partagé par ses administrés. La population est jeune, il a donc fallu résoudre les problèmes de garde du jeune enfant avec la création d’une micro-crèche, M'Ignon Lutins, par la com-com. « D’ailleurs, je ne veux pas mettre la pression sur la communauté de communes, mais nous avons eu le bonheur de compter cinq naissances en 2023 à Moloy : Sacha, Sorel, Orlan, Lucien et Anélya. »   Un lieu d’accueil de 12 places qui fonctionne à plein régime et refuse déjà des tout petits. Des jeux pour enfants existent déjà et vont être renforcés par des équipements destinés aux ados avec une aire dotée d’une table de ping-pong, d’un panier de basket entre autre. L’école intègre un RPI de 7 communes, accueille 60 enfants dans 3 classes à niveaux multiples. Une école portée quasi en totalité par la commune de Moloy… un sujet qui défie la logique paour le maire de la commune… un pôle scolaire à Moloy serait plus efficient et moins coûteux !!

Les bénévoles de la commune sont investis dans la tenue de la bibliothèque communale, dans le CLAS (Contrat local d’accompagnement à la scolarité) de la COVATI, un dispositif de soutien à la parentalité, financé par la CAF et la Covati. Les actions développées dans le cadre de l’accompagnement à la scolarité contribuent à l’égalité des chances et à la prévention de l’échec scolaire, sujet auquel est attaché Florian Paquet. L’enfant y trouve l’appui d’un adulte qui le valorise, l’aide à découvrir ses capacités tout en établissant une relation de confiance avec lui. Une convention a été signée afin de faire bénéficier la micro-crèche de Moloy des services de la bibliothèque communale !

 

Qui dit village attractif en milieu rural dit habitat disponible, animations et services ! En 2023, la commune a poursuivi les investissements dans les logements communaux. 2024 on va réfléchir à ce qu’on fait exactement des étages de l’immense bâtiment napoléonien qui accueille Les Vieux Fourneaux au rez-de-chaussée. La commune s’est portée acquéreur pour éviter la main mise des investisseurs sur le patrimoine bâti de Moloy. Un choix revendiquée haut et fort par Florian Paquet. Une démarche de réhabilitation accompagnée par le CAUE de Côte d’Or. Une recherche de financements est en cours pour sécuriser charpente et toiture avant toute chose.

Côté cadre de vie, la commune possède 700 hectares de forêts, dont une partie en domaniale et entretient plusieurs kms de chemins de randonnée. Une forêt magnifique qui s’épanouit dans ce climat pseudo-montagnard et des sentiers auxquels monsieur le maire est très attaché. C’est dans cette forêt qu’on trouve une des plus importantes colonies de Sabots de Vénus des forêts de plaine, une orchidée rarissime et bénéficiant d’un fort statut de protection. Cette espèce est la plus grande, mais aussi l'une des plus belles orchidées d'Europe Occidentale. Le cheminement a été simplement aménagé par l'ONF pour canaliser la fréquentation dans la parcelle. Des panneaux d'information sensibilisent le public et rappellent que la cueillette des plantes protégées est passible d'amende.  Ici, vous êtes en zone Natura 2000 des milieux forestiers, pelouses et marais des massifs de Moloy, la Bonière, Lamargelle où de nombreuses espèces sont protégées.

La forêt est une source importante de revenus pour la commune avec la chasse qui représente 25% des ressources de Moloy. Un sujet qui ne fait pas débat ! Et puisqu’on parle économie, Moly attire les entreprises et le nombre d’installations ou de création est en évolution constante depuis plusieurs années, notamment grâce aux hébergements de tourisme et aux artisans créateurs.

Attention : Ne marchez pas sur l'herbe car vous risqueriez de piétiner des fleurs non écloses !

Restez derrière le cordon de sécurité installé par l'ONF.

Florian Paquet peut compter sur le soutien des moloisiens et de son conseil quand il faut mettre la main à la fourche et au râteau ! Ainsi une opération d’entretien de la voirie communale a été réalisée, le « point-à-temps », qui, vise à apposer de l’émulsion sur la voirie afin d’éviter une trop rapide dégradation. Fabrice Lanier, deuxième adjoint, s’est chargé du bon déroulement de cette prestation. Toujours en matière de voirie, le chemin communal qui conduit à la station de pompage a été réempierré grâce à Stéphane Horack, qui s’est chargé bénévolement de cette réalisation.

Monsieur le maire évoque « D’autres travaux et réalisations ont également pu voir le jour pour améliorer notre cadre de vie, en particulier lors de notre désormais traditionnelle journée bénévole du printemps, qui a eu lieu le 29 avril 2023. Nous étions plus de 25 bénévoles à nous être retrouvés, ce qui a permis, entre autres : la rénovation des bancs de la Place du Monument, le nettoyage de la fontaine, le démoussage de la toiture de la salle des fêtes, l’installation d’un nouveau jeu à ressort pour les enfants dans l’aire de jeux, le nivellement de la décharge communale, la pose d’une clôture de sécurité à l’arrière des logements communaux, le fleurissement du village, le remplacement des auges en pierre sur la place du village, la création de saignés pour les eaux pluviales, ou encore la pose du panneau de départ du sentier de randonnée « Des sources Paramelle »…L ’atelier d’écriture, initié par Nancy, est également une opportunité de se rencontrer et de partager le lien social que j’évoquais plus haut. Et puis, il y a les villageois bénévoles qui, souvent dans la discrétion, œuvrent pour le bien commun et pour la collectivité, que ce soit pour l’eau, l’entretien, les animations, les décorations, le fleurissement et j’en passe. »

Moloy est une belle commune rurale, au climat d’influence montagnarde qui s’est mis en mode projet au long cours. « Le Conseil Municipal a commencé à travailler à la redéfinition de priorités s’agissant de la restauration intérieure de l’église. C’est un dossier sur lequel plusieurs mois de travail nous attendent, nous aurons l’occasion d’en reparler… En partenariat avec le SICECO, nous souhaitons pouvoir débuter en 2024 le remplacement progressif de l’éclairage public par des équipements de type Led. Je vous annonce également que notre commune a été retenue au programme de travaux du SICECO pour l’enfouissement des réseaux Rue des Boudrots, Rue de la Commune et Chemin de la Montée. Nous espérons un démarrage des travaux à la fin de l’année. »

Florian Paquet évoque les bonnes relations entretenues avec la COVATI.

Une belle réussite avec le bus numérique, qui sillonne les villages depuis quelques semaines et permet, à toutes celles et tous ceux qui le souhaitent, de bénéficier gratuitement de conseils ou d’un accompagnement numérique. Il est présent à Moloy deux matinées par mois.

Le transport à la personne est rétabli grâce à la persévérance de Francis Perderiset, vice-président de la COVATI en charges des affaires sociales, des personnes âgées ou dans l’impossibilité de se déplacer vont pouvoir bénéficier de ce service.

Autre domaine d’intervention de la COVATI, le tourisme « Nous avons commencé à installer quelques pupitres dans notre village, destinés à mettre en valeur certains bâtiments, certains sites ou éléments de notre patrimoine, pour les promeneurs ou les visiteurs de passage. Par ailleurs, la COVATI a organisé au cours de l’été dernier un parcours d’orientation à Moloy, qui a rencontré un vif succès et qui a permis à de nombreuses personnes de découvrir ou de redécouvrir notre village. »

Discret, hyperactif, Florian Paquet se partage entre son travail dijonnais et sa commune à 75% couverte par la forêt, cernée par l’eau avec son histoire insolite et ses petites histoires… on dit que Louis XIV aurait dormi ici dans une somptueuse demeure dissimulés derrière de hauts murs… pour la grande histoire, celle de la déportation … Une stèle à la mémoire des Tziganes et des étrangers internés à proximité du hameau de Labergement a été inaugurée en 2005 « En ce lieu, de septembre 1941 à décembre 1942, quelque 80 personnes, pour la plupart tsiganes, et par familles entière furent internées puis transférées vers d’autres camps par le gouvernement de Vichy et Feldkommandantur. Passant souviens toi. » On ne peut oublier qu’entre février 1939 et mai 1946, environ 600 000 personnes furent détenues en France dans d’innombrables camps… plus de 200 centres d’internement parsemaient le territoire !


Vous l’aurez compris, le maître mot de Florian Paquet c’est LIEN SOCIAL, un lien qu’il partage les soirs de match aux Vieux Fourneaux, avec les moloisiens « branchés patrimoine » qui lorgne du côté de la restauration intérieure de l’église saint Jean-Baptiste avec ses deux cadrans solaires aux figures de chouettes et ses fresques murales uniques… ou lors d’un discours inaugural 2024 s’adressant aux moloisiens « Des vœux dans un monde incertain, dans un pays fracturé et dans une société où la perte des repères est source d’une réelle inquiétude. Alors, puissions-nous tout de même partager des vœux qui, tout en étant des vœux prudents, seront tout de même des vœux d’audace, de courage, de réussite et de santé. Puissent-ils ne pas être, surtout, des « vœux pieux » !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Sous l’œil vigilant de Notre Dame, de Vauban et de Bonaparte, Auxonne prend la voie impériale du renouveau !
Ville Impériale et Cité Vauban, Auxonne s’étire le...
Entre vignobles et développement économique… parlons dynamisme et grands projets avec Alain Suguenot !
Beaune Côte et Sud ce sont 53 communes pour une communauté...
Une vallée et une montagne 100% l’Ouche pour un territoire frétillant au fil de l’eau !
Deux spectres très différents singularisent la CCOM. La montagne...
Patrimoine, environnement et grands projets, on en parle avec Alain Becquet, maire de Seurre !
1 Etoile, 2 fleurs, une architecture typique des rives de grands fleuves, 2310...
Pour une politique d'aménagement de l'espace rural avec Jean-Marie Virely, maire d'Epoisses
Si le nom d’Époisses est associé à son...
La com-com du Montbardois ? Des compétences et surtout des projets... et si on en parlait ?
33 communes, un peu plus de 11 000 habitants dont près de la...
Chenôve collée au coeur... 10 engagements, 120 propositions c'est le pari tenu de Thierry Falconnet
Renaturer Chenôve au cœur de la ville en Grands Chantiers,...
A Marsannay-le-bois, le bien vivre à la campagne c'est un petit bonheur du quotidien pour Christophe Monot... Rencontre !
Marsannay-le-bois, c’est un beau village situé sur les premiers...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *