Argilly


Echo des communes


Echo des communes


Echo des communes


© André Beuchot

Maire COBOS Antonio
Secrétaire de Mairie GIBOURG Danielle
Adresse - 21700 Argilly
Tél. 03 80 62 50 01 Fax 03 80 62 50 01
Email mairie.argilly@orange.fr
Horaires d'ouverture Mardi 11h-12h - Jeudi 17h-18h - Samedi 9h30-11h
Population 444 habitants. Les Argiliens
Altitude 213 mètres Superficie 3412 ha
Situation géographique Latitude: 47° 4' 6'' Nord - Longitude: 5° 0' 44'' Est
Communauté de Communes CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Canton NUITS-SAINT-GEORGES

Je suis fan de ma commune

Présentation

Traversé par la rivière le Meuzin, Argilly est tout proche de Nuits-Saint-Georges et à 14 km au Nord-Est de Beaune.
La grande Voie romaine Beaune-Dijon bordait ici la plus grande villa gallo-romaine du secteur.
Un hameau ; Antilly réputé pour ses bois et champs agricoles.

Plus d'infos

www.paysdenuitssaintgeorges.com

Tourisme & Patrimoine

Eglise de l'Assomption, origine XIIIè siècle.
Ruines du château des Ducs de Bourgogne : tour appelée « la glacière » (Privé).
Ferme de l'Hôpital, avec colombier en briques.
Etang de Borne.
Au hameau d'Antilly ; Un relais de chasse* du XVIè siècle.
Ferme : vestiges de l'ancien domaine fortifié (Privé).



Echo des communes

Echo des communes


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… Argilly.

Un nom qui nous viendrait d'argile tant le terrain est argileux. Si l'étymologie est discutée, une tuilerie réputée, propriété des ducs de Bourgogne, produisit des pavés émaillés que l'on retrouve à Cîteaux, Gilly, Commarin, Châteauneuf…etc. La commune livra une importante nécropole du Haut Moyen Âge de plus de 260 tombes recoupant les vestiges d'une vaste villa gallo-romaine. Une voie romaine traverse d'ailleurs le bourg du nord au sud. La photographie aérienne permit de retrouver les traces de la motte circulaire portant un château de Philippe le Hardi dont ne subsiste qu'une levée de terre au nord-ouest du bourg. Une glacière (?) aurait été aménagée plus tard au nord de la butte, mais l'emplacement laisse dubitatif. À 500 m à l'est, le grand château XVIII-XIXe se nichait dans un vaste parc. Il n'en subsiste que la grille d'entrée et les communs, imposants, édifiés en U, où l'on remarque plusieurs fenêtres à accolades. Mais le village possède encore deux châteaux. Au centre du bourg, mêlant pierre et brique, les restes du château de Lée (Lhée) du XVIe ont été transformés en exploitation agricole qui s'honore de posséder une tour hexagonale et un colombier rond (surnommé colombier de l'Hôpital). Dommage que des fenêtres, ornées de linteaux à accolade, côtoient d'autres fenêtres aux entourages en béton. À 500 m au sud-ouest, en contrebas, le second château du XVIIIe, fort d'une tour carré et entouré d'annexes, possède lui aussi un beau colombier rond.
Surprenante, l'église romane de l'Assomption XIIIe, restaurée en 1998, est surmontée d'un clocher aux baies géminées. Complétée par une nef XVIIIe, elle s’ouvre par une imposante et typique façade du XVIIIe étonnement décorée qui contraste avec le reste de l'édifice. Au XVIIe, les trois coupables d’un vol dans l’église furent pendus. Ce fait divers laissa par erreur le sobriquet de "voleurs" aux habitants. Sobriquet partagé avec celui de "miraculés". Argilly peut s'honorer d'avoir accueilli au IXe un miracle. Fuyant avec un cheval volé le soir même à une pauvre femme, un brigand rencontra sur sa route saint Georges et saint Aurèle qui le sermonnèrent. Le lendemain matin, il restitua son bien à sa victime et conta son aventure. Notre voleur fut sans doute convaincant puisque l'apparition des saints fut consignée comme miracle. Un évènement qui fit quelque peu oublier l'aventure des moines ramenant d'Espagne les reliques des saints : Georges, Aurèle et Natalitia, qui les oublièrent au village après une halte bien arrosée !
Le village compte également de belles fermes où pierre et brique bataillent, deux anciens moulins à eau et deux lavoirs. Le plus grand, tout en longueur, situé au sud du moulin du Coq, profite d'un jeu de vannes, de deux hauteurs de planches à laver et d'une cheminée. La mairie et l'école XIXe, symétriques, arborent toutes deux un plan carré massif inhabituel et encadrent le chœur de l'église. Côté portail du sanctuaire, se trouve l'ancienne école de filles devant laquelle trône un pressoir sur roues.
Argilly aurait possédé des mines de fer exploitées au XIXe. Mais peut-être ne s'agit-il que de tentatives, l'argile rouge étant très riche en fer. On déniche une ordonnance du roi de 1826, autorisant le sieur Alfred d'Archiac à établir un haut-fourneau à deux tuyères, alimenté au charbon de bois, sur ses propriétés situées au lieu-dit le "Pré des Arvaux", à la jonction des rivières de Muzin et de Prémeaux (La Courtavaux). Mais le projet sera transféré au lieu-dit "Meix-Bodeau" à Brazey-en- Plaine en 1830. N'oublions pas de rappeler que de 1793 à 1801, Argilly fut chef-lieu de canton, les municipalités de Gerland et Villy-le-Moutier lui étant rattachées.
Si la forêt accueille quelques arbres remarquables, il faut s'attarder entre Bagnot et Argilly, devant un chêne sessile vieux de plus de 300 ans, proche de la D20.

Antilly. Ce hameau d'Argilly nous accueille avec un ancien relais de chasse du XVIIIe entouré d'un parc à l'anglaise. Au nord-ouest, on déniche un petit lavoir. Au sud, une ferme avec maison de maître conserve deux tours rondes, l’une servant de colombier et une tourelle d'escalier à vis, derniers vestiges d'un château XVIe disparu. Sur le côté ouest de l'exploitation, on aperçoit encore la plate-forme ronde et la trace des fossés d'une motte féodale.

André Beuchot


© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Nouveau pôle scolaire.

Economie & Développement

Agriculture.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

De belles promenades ; Etangs d'Argilly, de Longbroche, de Menans.
Forêt domaniale de Cîteaux.


Fan de ma Commune

stef
01/02/2013
Quel dommage que l'église ne soit pas en photo ainsi que le colombier en briques ... Pour info : Equipe municipale sympa... sauf quand elle invite mon mari au "Dîner des Anciens" car "il ne les fait pas" et après il fait la tête à tout le village !!! Sourire ! Beau guide mais il faudrait que vous ayez plus d'infos des communes !

X.Muller
01/02/2013
Super votre guide ! Enfin une idée qui sort des sentiers battus en nous permettant de les éviter ! Merci à la Rédaction Habitant d'Argilly

X.Muller
01/02/2013
Super votre guide ! Enfin une idée qui sort des sentiers battus en nous permettant de les éviter ! Merci à la Rédaction Habitant d'Argilly

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus