Boux-sous-Salmaise


Copyright Marie Quiquemelle


Saint Sulpice /Copyright Marie Quiquemelle


Saint Sulpice du XII /Copyright Marie Quiquemelle


©André Beuchot


Copyright Marie Quiquemelle


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Jean-Pierre MILLERAND
Secrétaire de Mairie PISSOT Isabelle
Adresse Village - 21690 Boux-sous-Salmaise
Tél. 03 80 35 82 94 Fax 03 80 35 82 94
Email mairie.bouxsoussalmaise@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Mardi 14h-18h
Population 141 habitants. Les Bouxois et les Bouxoises.
Altitude 310 mètres Superficie 1460 ha
Situation géographique Boux-sous-Salmaise est située à 35 km au Nord-Ouest de Dijon. Entourée par les communes de Salmaise, Thenissey et Jailly-les-Moulins.
Communauté de Communes Pays d'Alésia et de la Seine
Canton MONTBARD

Je suis fan de ma commune

Présentation

Boux-sous-Salmaise est situé à 35 km au Nord-Ouest de Dijon ; traversé par La rivière l'Oze.
Hameaux : Bouzot, Les Bordes.

Plus d'infos

www.cc-alesia-seine.fr -
www.alesia-tourisme.net

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Sulpice, XIIIè siècle restaurée.
Ancien château de Bouzot, XIIIè siècle.
Maisons anciennes.

Saint Sulpice /Copyright Marie Quiquemelle

Saint Sulpice du XII /Copyright Marie Quiquemelle

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… BOUX-SOUS-SALMAISE. Canton de Montbard. (Autrefois canton de Venarey-Les Laumes).
L'intéressante église Saint-Sulpice XIIIe fut remaniée aux XIV, XV, XVII et XVIIIe. Elle conserve des peintures monumentales et les restes d'une litre du XVe. Un coup d'œil sur l'arrière permet de découvrir l'étonnant accès aux cloches. On admire l'édifice récemment restauré, ses fenêtres trilobées, ses petits blasons sculptés, sa corniche bourguignonne, quelques vitraux et on s'étonne en découvrant l'énorme horloge. Tout à côté de l'édifice, on trouve un surprenant oratoire abritant un Christ aux liens du XVIe qui domine une table des morts.
On découvre dans ce village une multitude de pigeonniers carrés, deux couverts en laves appartenant à de beaux domaines, d'autres étant à moitié encastrés dans les bâtiments. Ajoutons une demeure bourgeoise XVIIe (?) flanquée de deux courtes ailes en retour avec blason en bas-relief martelé au-dessus de la porte d'entrée, un lavoir et l'ancienne mairie école près de laquelle se trouvaient naguère le second lavoir et sa fontaine. En flânant dans les rues, on ne manque pas de repérer de nombreuses fenêtres à accolade et pierres de réemploi. Sans omettre une décoration des rues par une série d'étonnantes sculptures métalliques réalisées en recyclant d'anciens outillages agricoles et autres appareils divers.
En descendant jusqu'à la rivière, on trouve les dernières ruines d'un moulin à eau entre les deux bras de l'Oze.

Les Bordes. (Boux-sous-Salmaise). Dans ce hameau où tournait un moulin à eau, on déniche un portail Renaissance et un pigeonnier carré couvert en laves.

Bouzot. (Boux-sous-Salmaise). Au sud du hameau, un camp préhistorique aurait été repéré sur un éperon. Le curieux château XIIIe avec porte du XV-XVIe et imposant pigeonnier porche carré, surprend le visiteur par son appareillage à bossages. Les tours carrées accolées aux toits en pierre semblent servir de contreforts. L'ancienne porterie est surmontée d'un décor sculpté. On remarque aussi une borne ronde devant l'entrée. Le hameau garde également un lavoir avec abreuvoir alimenté par l'eau sortant d'une tête de monstre et une maison bourgeoise, elle aussi avec un pigeonnier carré.

Présilly. (Boux-sous-Salmaise). Deux camps préhistoriques auraient été repérés, sur l'éperon dominant Présilly et dans le bois de la Fortelle. On a trouvé aux alentours du village, les traces de quatre habitats et d'une forge gallo-romaine.
Couronné par une petite barre rocheuse, le hameau conserve un beau calvaire sculpté et un lavoir aux quatre fortes colonnes carrées. On trouve aussi les vestiges d'un château ayant préservé une niche Renaissance, une fenêtre à accolade et un petit pigeonnier carré. Le couvent de Sainte-Marguerite a lui, disparu.
Le 18 juin 1940, un drapeau français fut découvert dans un puits, drapeau conservé aujourd'hui aux Invalides à Paris.
André Beuchot

©André Beuchot

Copyright Marie Quiquemelle

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Déchetterie

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

De nombreux sentiers de randonnée existent sur le territoire ; parcourez à pied ou en VTT tous ces chemins. Beaux points de vue.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus