Chassey


©André Beuchot


©André Beuchot Cascade du moulin


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Nathalie PERRODIN
Secrétaire de Mairie DROUILLOT Élise
Adresse 2 rue de Lavau - 21150 Chassey
Tél. 03 80 97 26 48
Email mairie.chassey@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 11h30-13h
Population 96 habitants. Chasseyois, Chasseyoises
Altitude 320 m mètres Superficie 665 ha
Situation géographique entre Marigny-le-Cahouët et Pouillenay
Communauté de Communes CC des Terres d'Auxois
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

Chassey est situé à 48 km au Nord-Ouest de Dijon.

Tourisme & Patrimoine

Eglise de la Nativité, XIIIè siècle.

©André Beuchot Cascade du moulin

©André Beuchot

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… CHASSEY. Canton de Semur-en-Auxois.
Au début du XXe, une hache polie en jade fut découverte par Auguste Gauthier sur la montagne de Chassey. Elle confirmerait la présence d’un camp préhistorique, première occupation des lieux.
Abritant un intéressant mobilier, l'église XIIIe remaniée au XIXe, porte deux cadrans solaires, celui réalisé sur le pignon se distinguant par ses imposantes dimensions. En contrebas, près de l'ancienne mare, on admire un vieux marronnier du XVIIIe et à quelques pas, une curieuse croix sculptée portant un petit bénitier.
Le village nous propose aussi un vieil abreuvoir dans le haut du village, une jolie croix métallique entourée de tilleuls à l’entrée nord et de nombreux puits dotés de pompes à manivelle. L’impasse du Vieux Puits permet de découvrir un des plus anciens mais aussi un cul de four à pain en hauteur. On aperçoit également de là qu’une tour carrée qui abrita un pigeonnier, dernier vestige d'un antique château local. On repère également de vieilles maisons vigneronnes rappelant que, jusqu’à la crise du phylloxéra, le coteau dominant les habitations se couvraient de vignes
La mairie école soutenue par deux imposants contreforts mérite d’ouvrir deux parenthèses.
La première nous rappelle que de 1693 à 1870, les archives communales étaient conservées dans un tonneau. Quand le maire changeait, on roulait le tonneau jusqu'à la demeure de son successeur. Puis le tonneau remis debout servait de table pour lire ou signer les documents officiels.
La seconde nous emporte en 1901. Flour de Saint-Genis publie une monographie de la commune de Chassey-en-Auxois dans le Bulletin de la Société des Sciences Historiques et Naturelles de Semur-en-Auxois. Il s'attarde à sa manière sur l'éducation des filles et le rôle des mères : « Je puis dire avoir vu des fillettes de 10 à 15 ans emporter aux champs leurs livres de classe ou leur catéchisme. Elles lisent ou tricotent, tandis que les garçons baguenaudent ou tendent des pièges. Je connais de vieilles paysannes qui causent bien, qui ont de la finesse, dont les réparties sont pleines de sens et qui déplorent de n'avoir pu jadis profiter de leçons comme celles qu'on prodigue aujourd'hui dans les écoles. Mais il faut avoir du goût au métier, disent-elles, et il faut avant tout enseigner aux filles ce que vaut la vie au village, quand on n'est pas sot. Ce qu'il faudrait soigner surtout, avec une persévérante attention, c'est l'éducation des filles. Avec la couture, le soin du ménage, l'ordre et la propreté qui sont l'élégance des situations modestes, il faut lui apprendre les notions de droit usuel qui lui permettront de prendre une large part, comme autrefois, aux décisions du père de famille, et ce que c'est que la Patrie. Tout le monde est soldat, il faut que la mère sache ce que son fils a mission de défendre. Il ne faut pas se le dissimuler, c'est la mère qui fait le fils. Si l'on cherche dans l'histoire des patriotes et des héros, on y retrouvera toujours l'influence, l'exemple, les leçons d'une mère. Elle ne produira peut-être pas des inventeurs ou des poètes, car l'inspiration ne s'enseigne pas, mais elle créera des citoyens. Que si le nombre nous échappe, nous trouvions au moins une compensation dans la qualité ».

Plusieurs moulins furent en activité sur le territoire de Chassey. Le moulin Rouge (moulin Moulin Perrot), construit sur la Lochère, dépendait du château de Chassey. Rebâti en aval au XVIe, il comptait deux paires de meules et se trouve aujourd’hui sur le territoire de Marigny-le-Cahouët.
Aux Champs du Four, on trouve encore un moulin à eau convertit en scierie, à présent abandonné. Une petite cascade anime toujours le barrage de son bief. Un second moulin tournait à 400 m en aval. Enfin, un moulin à vent fut construit vers 1780 au-dessus du village, sur la montagne du Crêt, à la demande de Jacques Henry, seigneur local.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Alentours boisés : promenades/randonnées.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus