Crécey-sur-Tille


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Elisabeth VIENOT
Adresse 1, Place de la Mairie - 21120 Crécey-sur-Tille
Tél. 03 80 95 16 89 Fax 03 80 95 16 89
Email mairiecreceysurtille@neuf.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 16h-18h
Population 155 habitants. Les Crépetois et les Crépetoises
Altitude 287 mètres Superficie 1077 ha
Situation géographique à 5 km d'Is sur Tille et 30 km de Dijon
Communauté de Communes Vallées de la Tille et de l'Ignon (Covati)
Canton IS-SUR-TILLE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Claude Courtépée, le premier grand historien de Bourgogne (1721-1781), parle de ce village en ces termes : «le bon air de Crecey».
Cette commune de 165 habitants (les Crépétois) est un véritable havre de paix niché dans un écrin de 600 ha de forêt. Petits et grands gibiers y abondent au bonheur des amoureux de la nature et des chasseurs. Crecey est traversé par la Tille, affluent de la Saône, issue de plusieurs ruisseaux qui prennent leur source sur le plateau de Langres.

Tourisme & Patrimoine

L'Église Notre Dame de la Nativité, anciennement église de Saint-Sulpice. Composée de différents styles, elle a subi divers remaniements.
Le transept date du XIIè / XIIIè siècles. Le choeur fut refait au XVIIè siècle.
À l’intérieur, on peut remarquer un groupe sculpté en pierre polychrome du XVIè siècle : l’Assomption de la Vierge (classé) et un très beau tabernacle doré posé sur l’autel de style baroque (fin XVIIè siècle).
Lavoirs : en venant de Villey, après le 3e pont sur la droite, vous trouverez La Petite Fontaine, un très joli lavoir du XVIIIè siècle. Suivez le chemin qui longe l’église, tournez à gauche et descendez la rue du Château, un second lavoir, aujourd’hui sans eau, a été complètement rénové.





©André Beuchot


Un curieux de passage à Crécey-sur-Tille

Un curieux de passage à… CRÉCEY-SUR-TILLE. Canton d’Is-sur-Tille.
Témoin d'une lointaine occupation du territoire, le camp préhistorique de la Murée de César ou du bois des Crâs à 1600 m au nord-nord-ouest, a gardé deux murs en pierres sèche. Plus tard, ancienne limite entre la Bourgogne et la Champagne jusqu’à la Révolution, le village fut réparti sur les deux régions.
Au centre de Crécey-sur-Tille, la mairie côtoie le monument aux morts et son coq sculpté. Un puits imposant avec abreuvoir et pompe se niche à proximité. La mairie cache l'église paroissiale de la Nativité qui remonterait aux XII-XIIIe. Autrefois appelée église de Saint-Sulpice, cet édifice fut plusieurs fois modifié et complété aux XVIe, XVIIe pour le chœur et XIXe. On admire à l'intérieur un tabernacle doré XVIIe et une Assomption de la Vierge polychrome en pierre du XVIe.
Il ne reste que de maigres restes d'un château XIIIe. Le nouveau château couvert d'ardoises comprend deux parties formant un L. Il s'entoure d'un vaste parc où l'on trouve les vestiges des anciennes douves surveillées par une échauguette, les imposants communs et un colombier rond avec escalier tournant desservant 3 000 cases, d'un type fort rare, défendu par une canonnière. Le château fut occupé par un lieu de recueillement appelé "Maison Le Clair Regard", puis par des sœurs de sainte Élisabeth de la Trinité.
La commune compte plusieurs croix en pierre intéressantes et deux lavoirs. Le premier se situe dans le bas du village au pied du château, le second du XVIIIe, alimenté par un court aqueduc souterrain, à l'écart 500 m au nord. À l'entrée sud, le moulin à eau a été restauré. On trouvait jadis une huilerie et un foulon.
La grotte des Écraignes (ou Écraignottes) qu'aucun enfant n'ose approcher, aurait servi d'abri gaulois, son nom actuel nous venant des réunions pratiquées autrefois dans des lieux secrets. Les fées en auraient fait leur demeure.
Le Père Épagneul, fondateur des Frères Missionnaires des Campagnes, tenta d'implanter un prieuré à Crecey. Mais il fut fermé en 1952.
La ferme de Grenand, au nord-est, fut une ancienne maison forte XVIe qui a gardé une antique cheminée ronde.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

La Roche de Crâas : un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Tille, prenez la direction de Villey, tournez à droite après le pont et montez tout en haut du chemin.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus