Époisses


Côte-d'Or Tourisme © N. ROMAIN


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


Côte-d'Or Tourisme © N. ROMAIN


Côte-d'Or Tourisme © N. ROMAIN

Maire CHASTANG Marcel
Secrétaire de Mairie VEIT Gaëlle
Adresse 26 Rue des Forges - 21460 Époisses
Tél. 03 80 96 44 09 Fax 03 80 96 33 83
Email mairie.epoisses@wanadoo.fr
Site www.epoisses.fr
Horaires d'ouverture Mardi 10h-12h, Mercredi 10h-12h, Jeudi 10h-12h, Vendredi 10h-12h, Samedi 10h30-11h30
Population 828 habitants. Les Espicéens et Espicéennes
Altitude 265 mètres Superficie 21 ha
Situation géographique Latitude: 47° 30' 25'' Nord - Longitude: 4° 10' 25'' Est.
Communauté de Communes C.C. des Terres d'Auxois
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

Petit village fortifié, tout près du Parc naturel régional du Morvan, Époisses est situé à 56 km au Sud-Est d'Auxerre et à 90 km de Dijon.

Plus d'infos

C.C. des Terres d'Auxois

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Symphorien, XIIIè siècle.
Château XIIIè siècle.
Une double enceinte de fortifications enserrent des maisons du XVe siècle, une église, un colombier de 3 000 cases. Le château flanqué de grosses tours, est entouré de douves.
Belles demeures des XVIè et XVIIè siècles.
Une visite de la fromagerie Berthaut vaut le détour ; fabrication de l'Epoisses, notre fameux fromage !
Madame de Sévigné a séjourné au Château ; Philippe le Hardi, Henri IV et Chateaubriand furent ses invités.

Côte-d'Or Tourisme © N. ROMAIN

Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… ÉPOISSES.
Remaniée plusieurs fois, l'église collégiale XII-XIIIe Saint-Symphorien regorge de détails intéressants comme la belle porte Renaissance ouverte sur un côté. Le clocher du XVe à deux étages supporte une flèche en ardoises du XIXe. Le portail passé, on ne manque pas d'être étonné à l'intérieur par la tribune courbée qui domine l'entrée. Elle se pare de peintures monumentales. Cette église, desservie par un chapitre de chanoines, fut à l’origine la chapelle privée du château et servait de lieu d'inhumation aux seigneurs. Elle se trouve dans l'avant cour de la forteresse destinée à accueillir les habitants en cas d'attaque. Ce qui oblige pour y accéder, à franchir les anciens fossés et, dominée par un clocheton, la poterne qui garde les traces de son pont levis.
Ce célèbre et imposant château XVIe fut construit sur un ouvrage des XIII-XIVe. Auparavant, une forteresse encore plus ancienne abrita au VIe siècle la reine Brunehaut. Régente du royaume d’Austrasie puis de Bourgogne, elle y fit de nombreux séjours avec son petit-fils Thierry, roi de Burgondie. On raconte à Époisses, qu'un moine irlandais, saint Colomban, arriva un jour au château. Apprenant le comportement et les mœurs dissolues de la reine, il lui fit de gros reproches et refusa de bénir ses enfants, maudissant même ces fruits de l'adultère. La reine endormait, dit-on, son fils Childebert au milieu des plaisirs outranciers et de la débauche. Par vengeance envers ces propos, elle décida de l'empoisonner lors du prochain repas. Mais quand Colomban bénit les plats au moment du bénédicité, ils éclatèrent en mille morceaux, répandant les mets empoisonnés sur le sol. Au Moyen Âge, quand les invasions barbares se précisent, le château d'Époisses est solidement fortifié. On dénombre alors sept tours couronnées de créneaux. Le colombier ajouté au XVIe, comptait 3000 boulins. À la Révolution, le château fut sérieusement menacé, Charlotte-Victoire du Champ d’Assaut emprisonnée. Mais grâce à une pétition de tous les habitants d’Époisses, elle sortit au bout de onze mois. Hélas, à son retour, trois tours et la moitié sud du château étaient détruits. Elle s'attacha à restaurer et à rendre habitable ce qui restait. Il faut prendre le temps de visiter l'intérieur de l'édifice pour admirer l'ancienne salle des gardes, réaménagée au XIXe avec une multitude de portraits et blasons, à l'image du château de Bussy-Rabutin. Le salon de musique vous étonnera encore plus quand vous apprendrez que la comtesse de Guitaut, couchée sur un échafaudage, passa des années à peindre au pochoir les motifs du plafond. Vous verrez la chambre ornée de tentures du XVIIe où Henri IV aurait dormi, celle de la marquise de Sévigné…etc.
Le parc mérite une visite avec ses 500 rosiers. Des tours subsistantes, une des plus sévères d'allure est surnommée "tour de Brunehaut". Massive, elle n'est autre que l’ancien donjon dominé aujourd'hui par un campanile. Réalisée avec assemblage de moellons et de pierre de taille la tour de Condé semble striée. Selon la légende, le prince de Condé qui posséda Époisses au XVIIe, regardait souvent la magnifique vue depuis la fenêtre de sa chambre, regrettant qu'un balcon ne lui permette pas de mieux en profiter. Or un jour, il revint le soir de la chasse, un balcon avait mystérieusement été construit. Autres curiosités, la tour des archives construite en bossage au XIVe ou la curieuse échauguette qui domine les douves. Devant l'entrée du château, se tient une jolie croix double face XIXe.
Le village conserve également les restes d'un prieuré XIIe et un colombier proche du château, deux pigeonniers carrés, une jolie mairie ouverte par trois arcades et plusieurs fours à pain et demeures bourgeoises cachant parfois discrètement leur parc. On déniche, la maison natale de l'Héroïne Française, Catherine Pochetat, femme soldat à 22 ans. Née en 1770 à Époisses, elle fut rendue à la vie civile, après avoir participé au siège de la Bastille et à la prise des Tuileries, lorsqu'un décret de la Convention interdit les femmes dans l'armée. "L'Héroïne Française" est le nom qu'elle donna ensuite à son restaurant. En rejoignant l'ancienne gare, on croise l'école de filles d'autrefois.
Le fromage, l'Époisses, apprécié loin de son territoire, fut inventé, dit-on, au XVIe par les moines d'une petite communauté.
Les sept Petits Alleux, pierres mystérieuses aussi appelées "blocs erratiques d'Époisses", se limitent à… trois ! Déplacés, ils se trouvent maintenant à l'entrée de Toutry.

Quatre hameaux rattachés nous attendent avec quelques curiosités : Changy, Époissotte, Foux, Plumeron.

Changy. (Époisses). Dans ce hameau, on déniche un four à pain et une croix ornée d'un chapiteau ionique sur la petite place centrale. À proximité, un puits accolé à un abreuvoir reçoit une vieille pompe à manivelle. À deux pas, une belle demeure XIe accolée à une tour carrée arbore des fenêtres à meneaux. Un pigeonnier carré de belle taille se dresse dans le parc.

Époissotte. (Époisses). On trouve dans ce hameau une ancienne école communale XIXe et une belle et vaste ferme en pierre aux ouvertures soulignées de briques rouges. Des pierres à accolade de réemploi sont visibles sur certaines maisons. Notons encore une belle grange, le manoir Saint-Colomban restauré et un ancien puits salé sur les hauteurs.

Foux. (Époisses). On remarque dans ce hameau une tour ronde dans la cour d'un domaine seigneuriale du XVe et un imposant pigeonnier rectangulaire.

Plumeron. (Époisses). Entourant la petite place où trônent et une croix et un puits, on trouve une petite mare et, dans la cour d'une ferme, un pigeonnier carré.

André Beuchot

Côte-d'Or Tourisme © N. ROMAIN

Côte-d'Or Tourisme © N. ROMAIN

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Salle des fêtes.
Jumelage avec Lörzweiler (Allemagne).
Ecole maternelle et primaire publique
4, rue de la Gare
21460 EPOISSES
Tel : 03.80.96.30.79
e-mail : ecole-epoisses@wanadoo.fr
Ecole maternelle et primaire privée Sainte Louise
1, route de Semur-en-Auxois
21460 Epoisse
Tel : 03.80.96.32.55
e-mail : ste.louise.epoisses@orange.fr

Economie & Développement

ZA DU FONTENY (2,34 ha soit 10 ha à terme)

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Visitez le château ... 03 80 96 40 56.
visites@chateaudepoisses.com -
www.chateaudepoisses.com -
Et son parc magnifiquement fleuri.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus