Étrochey


© Gérard Maës


© André Beuchot

Maire PARISOT Liliane
Adresse Chemin rural 13 dit La Combe Libront - 21400 Étrochey
Tél. 03 80 91 42 33 Fax 03 80 91 42 33
Email mairie.etrochey@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 16h-18h - Jeudi 14h-18h
Population 238 habitants. Les Etrochéens
Altitude 203 mètres Superficie 338 ha
Situation géographique Latitude: 47° 53' 30'' Nord - Longitude: 4° 31' 31'' Est
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Traversé par la Seine, Étrochey est situé à 52 km au Sud-Ouest de Chaumont et à 91 km de Dijon .

Plus d'infos

www.chatillonnais.fr

Tourisme & Patrimoine

Croix de chemin, fermes et maisons anciennes.
Voie romaine.
Pont des Romains (XVIIè siècle).


Un curieux de passage à Étrochey


Un curieux de passage à…ÉTROCHEY.

Le pont dit "des Romains" nous rappelle que l'ancienne voie romaine de Langres à Auxerre franchissait ici la Seine. Il marquait la limite entre les possessions des ducs de Bourgogne et celles de l'abbé de Pothières. Jadis, on remettait nus sur ce pont, les criminels de la terre de Pothières au prévôt de Châtillon pour être exécutés. L'ouvrage actuel ne remonte cependant qu'au XVIIe. Étrochey dispose d'une nécropole du haut Moyen Âge comptant environ 500 tombes et d'un pigeonnier carré couvert en laves. Le château XVIIe conserve quelques tuiles multicolores. De l'autre côté de la route, on aperçoit l'ancienne orangerie et une petite construction en ruines, vestiges incertains d'une chapelle. Le bassin carré perpendiculaire à la Seine fut autrefois aménagé en piscine avec plongeoir. La Seine se glisse plus loin sous l'ancien moulin à eau. Dans la rue principale, l'ancienne chapelle du village a été transformée en… garage ! Un peu plus loin, une jolie croix cannelée retient les regards. La mairie porte une petite cloche accrochée au chien-assis de la toiture. Près de là, on remarque une fontaine dans une coupole sous une terrasse.
Autrefois, la région disposait de mines de fer alimentant les hauts fourneaux de Sainte-Colombe et de deux patouillets situés près du pont. Une ordonnance du 22 janvier 1824 nous détaille les contraintes imposées aux propriétaires des patouillets : "Le sieur Poussy est autorisé à conserver et tenir en activité les deux patouillets qu'il possède sur la rivière de Seine... L'impétrant ne pourra sous aucun prétexte, rien changer à la hauteur actuelle du cours d'eau… Il sera tenu de creuser, en aval de ses deux patouillets, un bassin d'au moins cinq cents mètres de superficie, d'une forme très allongée et d'une profondeur d'au moins un mètre trente centimètres. Toutes les eaux qui auront servi au lavage du minerai se rendront dans ce bassin, pour y déposer les matières terreuses provenant du lavage du minerai et dans aucun cas, elles ne pourront avoir leur écoulement vers le lit naturel de la rivière… L'impétrant sera tenu au curage dudit bassin toutes les fois qu'il sera à moitié plein… Dans le cas où, malgré les précautions indiquées aux articles 3 et 4, les patouillets autorisés causeraient, par la suite, quelques inconvénients pour la rivière de Seine, le permissionnaire sera tenu de tes faire cesser, en augmentant l'étendue du bassin, ou en relevant le seuil du déversoir de décharge et sans avoir droit pour cela à aucune indemnité. L'impétrant ou ses ayant cause seront tenus de détruire, à la première réquisition… Le sieur Poussy sera responsable envers qui de droit des dommages ou dégâts que pourraient occasionner aux propriétaires riverains, soit les eaux sortant du bassin de ses patouillets, soit celles qui entraîneraient les vases provenant du curage de ce bassin... Autrefois, remplacé par le lotissement, un terril provenant des boues des patouillets s'élevait près du pont. Il fut utilisé pour remblayer l'emplacement du lycée de Châtillon-sur-Seine. À 150 m, la fontaine Barbe (Montliot et Courcelles) surprend par son débit est sauve la Seine de la sécheresse en période de basses eaux.
Les carrières de calcaire, riches en gisements fossilifères, donnent de la bonne pierre pour la taille. Elle fut utilisée au XIIe pour la construction de l'église Saint-Marcel sur le Mont Lassois et pour la construction du "Pont des Romains".

André Beuchot


© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Carrières. Travail de la pierre. .

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus