Jours-lès-Baigneux


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Thierry Aubry
Adresse Petite Rue - 21450 Jours-lès-Baigneux
Tél. 03 80 96 53 65 Fax 03 80 96 53 65
Email mairie.jourslesbaigneux@orange.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 8h45 - 11h30
Population 74 habitants. Les Jorsiens
Altitude 370 mètres Superficie 1125 ha
Situation géographique Latitude: 47° 37' 47'' Nord- Longitude: 4° 35' 59'' Est
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Jours-lès-Baigneux est situé à 48 km au Nord-Ouest de Dijon.
Hameaux : Cessey, Combe Bernard.

Plus d'infos

www.chatillonnais.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Barthélémy, XIXè siècle. Lavoirs. Croix.
Château Renaissance (milieu du XVIè siècle). A l'intérieur du château, escalier monumental avec voûtes en berceau et charpente en châtaignier ; scènes mythologiques (Travaux d'Hercule).


©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


Un curieux de passage à Jours-lès-Baigneux

Un curieux de passage à… JOURS-LÈS-BAIGNEUX. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Baigneux-les-Juifs).
Des sarcophages mérovingiens de type burgondo-champenois furent trouvés en 1909 au lieu-dit "Derrière le Château".
"Entre Chaume et Ampilly, on voit Jours à minuit", dit un proverbe qui nous situe ainsi le village. Le château XVIe de Claude d'Anglure fut construit sur l'emplacement d'un château fort. Époux d'Isabeau de Joyeuse, il donna au château le surnom de "Tour Joyeuse". Menacé de ruines, l'édifice a été restauré et la façade Renaissance a retrouvé son élégance. Il abrite un escalier monumental décoré de scènes de la légende d'Hercule et une salle de réception de 100 m². Une tour ronde à coupole flanque l'extrémité du bâtiment. Ce château fut sauvé de justesse d'un déménagement, le Chanoine Kir, maire de Dijon, voulant le ramener sur les rives du lac de Dijon lors de sa création.
On raconte que prisonnier du sultan Saladin pendant les croisades, le Duc d'Anglure, seigneur de Jours, fut autorisé à aller chercher lui-même sa rançon. Ne pouvant réunir la somme, il retourna se constituer prisonnier. Devant ce geste d'honnêteté, Saladin le libéra à condition qu'il fasse ajouter un croissant sur ses armoiries.
L'église Saint-Barthélemy XIXe dotée de beaux vitraux, présente une abside arrière couverte de laves qui contraste avec son clocher carré. Dans l'enclos du cimetière qui l'entoure, on remarque une vieille croix en pierre et deux sarcophages provenant d'une nécropole mérovingienne fouillée en 1958. Avant sa reconstruction, la nef était si basse et si sombre que les fidèles prirent le sobriquet de "Brûle Cire".
Le XIXe verra naître la mairie-école qui côtoie l'ancien presbytère, un four à pain restauré couvert en laves et les deux lavoirs. Celui de la Combe Bernard au nord, avec abreuvoir, celui du village à impluvium, partiellement enterré.
Près de l'entrée Est, une pierre percée dressée et une ancienne borne de route royale, (entaillée pour servir de support de barrière) ont été installées. À la sortie sud-ouest, une croix en pierre sculptée elle aussi retient l'attention.
Jadis, au cœur d'un vieil orme gigantesque de huit mètres de circonférence qui ombrageait l'entrée du village, se cachait une statue de la Vierge absorbée par la croissance de l'arbre. Quand celui-ci suintait, on disait que la Vierge pleurait, annonçant un futur malheur.
Voir aussi : Cessey.

Cessey. (Jours-lès-Baigneux).
La chapelle Saint-Antoine XVIIe nous retient avec ses vitraux, son clocher arcade et sa jolie niche abritant une étrange statue dominant l'entrée. Dans les gazons qui l'entourent, on trouve une croix et une vieille meule. Le pignon de la ferme située en face intriguera par sa croix encastrée. Entouré d'un joli parc, le château XVIIe se mire dans son étang. Il a gardé de beaux communs, une orangerie et a ajouté à ses équipements, une piste d’atterrissage. En contrebas, dégringolant par une petite cascade, la Laigne frôle le lavoir et ses abreuvoirs.
La "butte Napoléon" serait formée par les ruines de l'ancien moulin à vent.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Agriculture - Elevage.
Artisanat.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Alentours boisés ; promenades/randonnées.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus