L'Etang-Vergy


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire MALSERT Gilles
Secrétaire de Mairie MORTET Helene
Adresse 30 rue de Beaune - 21220 L'Etang-Vergy
Tél. 03 80 61 43 03 Fax 03 80 61 43 03
Email mairie-etang-vergy@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 16 h - 19 h 00
Population 213 habitants. Les Etangvergois
Altitude 317 mètres Superficie 265 ha
Situation géographique A 9 km de Dijon, 18 km de Beaune et 25 km de Dijon
Communauté de Communes CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Canton LONGVIC

Je suis fan de ma commune

Présentation

L'Etang Vergy est un petit village situé en fond de vallée et longé par la rivière le Meuzin. Entouré de part et d'autre par le célèbre vignoble des Hautes Côtes, la commune de l'Etang Vergy est dominée par la butte de Vergy où siégea autrefois la plus grande place forte du royaume de France, propriété des Ducs de Vergy.

Plus d'infos

https://www.ccgevrey-chambertin-et-nuits-saint-georges.com

Tourisme & Patrimoine

Eglise du XIXè siècle.
Source du creux de Tombain.

©André Beuchot



©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… L'ÉTANG-VERGY. Canton de Longvic. (Autrefois canton de Gevrey-Chambertin).
Jadis, dans le parc de la source du Meuzin, on entendait la nuit, les plaintes désespérées d'un chasseur qui appelait : "Taveloo, Taveloo...". De nos jours, on y remarque un joli pavillon en pierres et briques. À deux pas, on admirait autrefois une belle demeure bourgeoise XIXe, le château Saint-Père, du nom de l'architecte Charles Saint-Père. Des pierres de l’abbaye de Saint-Vivant, propriété la famille au milieu du XIXe, servirent à sa construction. Détruit en 2011, il possédait son orangeraie. Les vignes plantées dans le clos produisaient l'appellation "Château Saint-Père". Charles Saint-Père pratiqua aussi l’élevage des vers à soie grâce aux mûriers voisins, construisit l’église du village et une école religieuse, 150 m au sud, qui arbore toujours sa devise, "École Saint-Charles, religion, travail". Aujourd'hui, on admire encore le parc avec, outre sa source, un petit pont rustique, des décors en rocailles éparpillés, des bassins…etc.
Le village conserve encore une maison "Belle Époque" à l'entrée nord et deux lavoirs. Le premier caché sous une maison est aujourd'hui clos. Le second, en contrebas, profite d'un bief de dérivation du Meuzin qui entrainait un moulin.
On remarque également un pressoir près de l'ancienne gare du tacot et le château de Charmont XIXe à la sortie opposée du bourg. Construit en pierre sur une terrasse bordée par une curieuse rambarde en rocaille, il se distingue par ses deux tours couronnées d'une large bande de couleur vive en briques rouges. En 1947, le château de Charmont accueillit une maison familiale d'apprentissage ménager et rural, école destinée aux jeunes filles. À proximité, au pied d'une petite roche, s'ouvre le Trou du Pré Charmont, caverne d'une douzaine de mètres. Si vous observez les hauteurs de l'autre rive de la vallée, vous apercevrez, accrochée à la pente, une étonnante maisonnette de vigne. Il faut aller l'observer de plus près pour en apprécier tout le charme et son étonnante analogie avec le château de Charmont.
Dans une grange au cœur du village, deux gouffres inattendus rejoignent un ruisseau souterrain.

Dominant la petite agglomération, l'église paroissiale Saint-Charles-Borromée XIXe au beau portail, étonne par son chevet imposant curieusement rehaussé percé de fenêtres géminées. Elle recèle un devant d'autel en marbre noir XVe qui proviendrait d'une partie du tombeau des Bauffremont. De vieilles tombes et une croix intéressante se cachent sur l'arrière. De l'autre côté de la rue, le presbytère interpelle pas son architecture.
Au nord, on découvre le domaine de Congey (ou ferme de Congey) et son pigeonnier carré. Il comptait une chapelle remontant au XIIIe.
Côté légende, on raconte que terrorisés par les loups, les habitants de l'Étang-Vergy et des communes voisines, firent appel à un chasseur spécialisé. Caché près de l'abbaye de Saint-Vivant, il tua un loup dès la première nuit de guet, en lui logeant une balle entre les deux yeux. Hélas, ce loup fut la seule victime de notre homme. Pourtant, plusieurs soirs de suite, il lui sembla abattre d'autres fauves en visant entre leurs deux yeux. Les loups touchés disparaissaient aussitôt sans laisser la moindre trace de sang. On ne comprit que plus tard que les bêtes ne se déplaçaient plus que par couple. Dès que le chasseur était repéré, ils fermaient chacune un œil. Comme l'habile tireur visait entre les deux, la balle passait entre les animaux sans les blesser.
André Beuchot



©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Enfance : Pôle scolaire du Val de Vergy.
Maternelle - 03 80 61 48 85.
Pôle scolaire du Val de Vergy.
Elémentaire - 03 80 61 42 20.
Plusieurs manifestations organisées par le Comité des fêtes tout au long de l'année (sorties, repas...)
Salle des fêtes, activités sportives.

Economie & Développement

Négociant en vins, encadreur, artisan forgeron et boulanger sont les acteurs économiques du village.
Point relais poste.
La salle des fêtes se loue pour toutes les manifestations.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Promenade dans les nombreux sentiers de randonnée ou autour de la butte de Vergy.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus