Marcilly et Dracy


Village


Le Château


Église de Marcilly - Vitrail


Hippodrome de L'Auxois


Détails du Calvaire


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Michel CORTOT
Secrétaire de Mairie SEIGNOT Jocelyne
Adresse Village - 21350 Marcilly et Dracy
Tél. 03 80 49 68 32 Fax 03 80 49 68 32
Email marcillyetdracy21@orange.fr
Site www.cc-vitteaux.fr
Horaires d'ouverture Vendredi 14h30 - 17 h00
Population 101 habitants.
Altitude 412 mini - 499 maxi mètres Superficie 865 ha
Situation géographique 4 km de Vitteaux - Latitude: 47° 24' 7'' Nord - Longitude: 4° 29' 59'' Est
Communauté de Communes Communauté de Communes des Terres d'Auxois
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

Marcilly et Dracy avait 259 habitants en 1861 lors de la fusion des deux communes.
Un monument aux morts se trouve en pleine nature, au bord de la route reliant les deux villages.
Le seul hippodrome de Côte d’Or situé "à cheval" entre Vitteaux et Marcilly (2 réunions par an, affiliées au PMU et Jumping).

Tourisme & Patrimoine

Hippodrome; Calvaires du XVIe siècle et Lavoir (Marcilly; Les vieux Tilleuls XVIe siècle (Dracy).
2 courses par an ont lieu sur l'hippodrome (l'une en juillet et l'autre en août).
Des manifestations de Jumping se déroulent également.
Renseignements à la Société des Courses de Vitteaux.

Le Château

Église de Marcilly - Vitrail

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… MARCILLY-ET-DRACY / MARCILLY-LÈS-VITTEAUX. Canton de Semur-en-Auxois. (Autrefois canton de Vitteaux).
Marcilly-lès-Vitteaux et Dracy furent réunis en 1861, puis la commune deviendra Marcilly-et-Dracy en 2001. Les deux villages sont traités séparément.

Marcilly. (Marcilly-et-Dracy). Témoin d'une longue histoire, la montagne de Marcilly aurait accueilli un camp préhistorique. On repère à l'entrée ouest du village, un magnifique calvaire du XVIe portant plusieurs statuettes surmontant des écus en pierre. Un lavoir se niche dans la pente à proximité, ainsi qu'une petite maison qui a gardé son four. Un vaste abreuvoir précède le territoire des lavandières alors qu'une fontaine s'abrite dans une niche en pierre quelques mètres plus bas.
Illuminée par quelques beaux vitraux et lustres, l'église XVe Saint-Georges à la flèche octogonale aiguisée couverte d'ardoises abrite un saint Éloi paré de son enclume. Une des maisons qui fait face au monument possède côté vallée, une tour de pigeonnier carré encastrée. Sur la place voisine, on admire un second calvaire sculpté.
Puisque nous évoquons les croix de Marcilly, on raconte qu'en 1820, un nommé Germiny Lebouleur rentrait de la foire de Semur où il venait de vendre deux bœufs. Vers minuit il arrive à la croix Loriquet où le Diable surgit soudain. Après l'avoir roué de coups, le Démon se change en cheval noir, emporte l’homme sur son dos, traverse la vallée et le dépose en plein milieu d’un bois. Mais quatre jours plus tard, il se retrouve à nouveau au pied de la croix Loriquet. Affolé par ces évènements, il quitte la région avec toute sa famille.
Au sud-est de la petite bourgade, on déniche un oratoire dédié à Notre-Dame de Lourdes, une belle grange aux ouvertures en demi-cercle et la trace de l'ancienne voie ferrée Les Laumes-Épinac. À 1 km au sud-ouest, la maison du garde barrière est toujours debout.
Au nord-ouest, on trouve la métairie de Fauconneau, ancienne maison de chasse des Ducs e Bourgogne.
La commune accueille en partie l'hippodrome de Vitteaux, le seul de Côte-d'Or, créé par Gilbert Mathieu, ancien député maire de Vitteaux.

Dracy. (Marcilly-et-Dracy). Au nord-ouest, sur un éperon un camp antique est signalé au lieu-dit le Planay. Le beau château féodal du XVe protégé par deux tours rondes s'installa bien plus tard. Détruit par les ligueurs en 1592, il fut reconstruit au XVIIIe. Au XIXe, l'archéologue Pierre de Truchis, qui y habitait, entreprit des travaux de restauration tout en conservant des vestiges des XIIIe et XVIe. La porte fortifiée percée par les deux rainures de flèches d'un pont-levis, donne accès à une cour où se dressent un bâtiment plus récent et un beau colombier.
L’ancienne chapelle seigneuriale constituerait le chœur de la chapelle actuelle. D'origine romane, elle fut remaniée au XVIe et on admire ses portes Renaissance ornées de statuettes. La tour du clocher et la fine flèche sont couvertes en ardoises. De chaque côté de la rue, on repère à cet endroit des bornes anciennes en pierre. Devant cette chapelle, une croix hélas brisée pendant la Révolution selon la tradition, supporte un autel en pierre et on y remarque une tête de mort.
Le village garde encore des vieux tilleuls du XVIe, une grange dîmière du XIVe à quatre piliers dont le portail doit attirer l'attention des curieux. On y observe plusieurs polissoirs pour aiguiser les faux et les couteaux. D'autres pierres à polir sont visibles au bord des portes dans le hameau.
En contrebas, le lavoir fermé domine le vallon du ruisseau de Myard.
On notera aussi parmi les pans de murs, vestiges d'anciennes maisons, plusieurs fours encastrés.
André Beuchot

Hippodrome de L'Auxois

Détails du Calvaire

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Associations :
Les Tilleuls.
Chasse : regroupant Vitteaux, Marcilly et Dracy, Boussey.

Economie & Développement

Entreprises (électricien, pizzaiolo).
Deux exploitations agricoles.
Un camping à la ferme.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus