Rouvray


© André Beuchot


© André Beuchot


© André Beuchot


© André Beuchot

Maire NAULT Christian
Secrétaire de Mairie VALTAT Sylvie
Adresse 1, place de l'Eglise - 21530 Rouvray
Tél. 03 80 64 72 42 Fax 03 80 64 81 55
Email mairiederouvray21@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 15h-18h, jeudi 9h-12h et vendredi 9h -12h30
Population 642 habitants. Les Rouvraisiens et les Rouvraisiennes
Altitude 400 mètres Superficie 948 ha
Situation géographique Latitude: 47° 25' 28'' Nord- Longitude: 4° 6' 14'' Est
Communauté de Communes Com com de Saulieu
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

Rouvray est situé au Nord-Ouest du département de la Côte d'Or, dans le Parc Naturel Régional du Morvan.

Plus d'infos

A Rouvray, une Foire aux Vins et aux Produits Régionaux se déroule chaque année, le jeudi de l'Ascension.

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Didier (XIVè, XVè et XIXè siècles).
Calvaires.


© André Beuchot

© André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… ROUVRAY

Selon certains, le village devrait son nom aux forêts de chênes qui l'entouraient autrefois (Rovretum au XIVe, qui vient de Roburetum : lieu planté de chênes. Robur = rouvre = bois de chêne). Au nord-ouest du bourg, on trouve des traces de voie romaine empierrée.
Du vieux château, ne subsistent que des murs de terrasses accueillant des jardins en contrebas de l'église. L'église XIIIe Saint-Didier possède un chœur XIVe et des vitraux XVe et XIXe. Son clocher en plusieurs parties étonne. La partie supérieure n'était pas recouverte d'ardoises autrefois. De son côté, la mairie de ce village rue, toujours placé sur un axe important, ne manque pas d'allure.

Au moyen Age, l'ancienne voie romaine sombre dans un état de délabrement inquiétant. Chacun s'approprie quelques belles pierres du pavage pour construire un bout de mur. Elle devient alors impraticable. Des jours meilleurs commenceront après la création des Ponts et Chaussées par Louis XIII. Route royale sous Colbert, route Impériale sous Napoléon Premier, elle devient nationale 6 sous la troisième République. De toutes ces époques, le village a conservé d'anciennes bornes militaires, une borne royale marquée d'une fleur de lys, un ancien relais de diligences du XVIIIe ouvert par un portail en pierre. Plus tard, à la période glorieuse de la N6, fut exploité le café du Soleil qui présente une belle façade Art Nouveau aujourd'hui classée. Décor rétro, poêle en fonte, banquettes de moleskine, billard, papier peint de style Art-déco, il attire les curieux avec sa façade rutilante en céramique de style Art nouveau de ton vert, du tout début du XXe. Les élégantes vitres sablées ornées de motifs floraux portent également le N° de téléphone à deux chiffres de l'établissement, le 15. Faute d'un projet de réutilisation, seule la façade a été restaurée en 1991.
L'hôtel du Vieux Morvan au fin clocheton illuminé la nuit tombée, était largement réputé. Il accueillit ministres, acteurs, chanteurs de variété… Le Comte de Paris et le Prince Régnier de Monaco y firent halte. Rouvray connut aussi le premier restaurant de la célèbre chaîne "Courtepaille" fondé en 1961 par Jean Loisier, au bord de la Nationale 6. L'architecture originale, bâtisses rondes aux toits de chaume, parsema bientôt la France entière. Mais victime d'un incendie, le premier de la série disparut à jamais. Le nouveau tracé de la N6, puis l'arrivée de l'autoroute, ont bien modifié l'économie locale. Le promeneur attentif flânant de par les rues retrouvera cependant les traces de bien des hôtels ou commerces fermés à l'architecture si particulière des XIX-XXe : enduits et motifs colorés, arabesques, carrés de mosaïque, décors en trompe l'œil…etc.

La cité accueillait de nombreuses foires aux bestiaux. On trouvait autrefois à Rouvray cinq manufactures de tissage et une tannerie. Le moulin Fricot broyait les écorces de chêne produisant le tan. Les cuirs de Rouvray très réputés étaient vendus jusqu'à Paris. Lors de la Révolution et des guerres qui suivirent, les animaux furent réquisitionnés, privant les tanneries de matière première et les mettant à mal. Elle ferma finalement au XIXe face aux procédés chimiques plus modernes et plus économiques, entrainant la ruine de plusieurs moulins dont le moulin Fricot, appelé aussi moulin du Battoir.
Rouvray compta au moins quatre moulins sur la Romanée, rivière qui servait également au flottage du bois : le moulin Fricot, le moulin des Guyottes qui outre le travail du grain, fut une taillanderie, le moulin Rouge et enfin, le moulin Blanc qui fut également une huilerie. En l'an 9 de la République, des pluies importantes entrainèrent une crue qui causa de gros dégâts au moulin Blanc, ce qui provoqua dix années de procès entre le meunier et le flotteur.
On compte ici huit calvaires, l'un des plus beaux se trouvant à la sortie ouest. On observe encore à Rouvray, plusieurs maisons de maîtres et une belle allée aux quatre rangées d'arbres centenaires. Le lavoir se niche loin au sud du village, près du Pont de Breulat, ce qui ne devait guère ravir les lavandières. À deux kilomètres au sud, près de la limite de commune, au sommet du mont Lérigny, on déniche la pierre au Boisseau. Au sommet de ce bloc de 4 m de côté, une cuvette d'une soixantaine de centimètres aurait servi, selon la tradition, de mesure pour le grain. Car toujours selon les traditions locales, le mont Lérigny aurait été jadis un lieu de marché aux céréales. Au sommet de la pierre, on remarque également une rigole, ce qui fit naitre l'idée d'une pierre à sacrifices ! On l'appelle parfois Pierre au Boucher.

Au gué de Courcelle qui traverse la Romanée, fut érigée récemment une stèle marquant la convergence des territoires de trois communes, Saint-Andeux, Rouvray et Saint-Germain-de-Modéon.
Terminons avec la cité en évoquant un personnage mystérieux, Le Père Coutelier, surnommé aussi "Père la Grenouille", qui vivait en ermite dans les bois de Rouvray. Notre homme était si connu qu'il fit l'objet d'édition de cartes postales, toujours recherchées aujourd'hui.

Un minuscule hameau est rattaché à Rouvray : Le Foulon.

Le Foulon. (Rouvray).On trouvera ici un chêne remarquable et ancien moulin à eau servant de foulon comme l'indique le nom du hameau. Le foulon Pavolet était réputé pour ses draps de chanvre et ses étoffes de laine. De grandes cuves bordaient alors la rivière.

André Beuchot
© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Enfance/jeunesse ;
Accueil périscolaire : de 16h30 à 19h au groupe scolaire.
Accueil extrascolaire : pendant les vacances (sauf les vacances de Noël).
Pour tous renseignements, contacter ANIM'PLUS au 03 86 31 66 18.

Economie & Développement

Une usine de transformation de matière plastique.
Artisans et commerces (dont un supermarché).

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Randonnées pédestres, équestres, VTT.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus