Terrefondrée


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Frédéric VITRANT
Adresse Place André Morisot - 21290 Terrefondrée
Tél. 03 80 81 06 16 Fax 03 80 81 06 16
Email mairie.terrefondree@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 14h-17h
Population 68 habitants. Terrefondréens, terrefondréennes
Altitude 400 mètres Superficie 1389 ha
Situation géographique Latitude: 47° 43' 49'' Nord - Longitude: 4° 51' 52'' Est
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Non loin de Bure-les-Templiers, traversé par la Digeanne, Terrefondrée est situé à 47 km au Sud-Ouest de Chaumont et à 62 km de Dijon.

Plus d'infos

www.chatillonnais.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise Notre Dame de la Nativité ; église romane XIIè siècle avec un très beau porche du XIVè siècle. Classée Monument Historique, fresques.
Chapelles aux hameaux de Laforêt et Chatellenot.
Lavoirs dans la commune et dans chaque hameau.



©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


Un curieux de passage à Terrefondrée

Un curieux de passage à… TERREFONDRÉE. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Recey-sur-Ource).
L'église romane Notre-Dame en partie reconstruite au XVIIIe est dotée d'un porche fermé occupant toute la largeur de la façade, exemple fort rare en Côte-d'Or, abritant bancs de pierre et les fonts baptismaux primitifs. Datant du XIIe, (reconstruit à l'identique au XIXe) il est éclairé par quatre fenêtres décorées à crénelage. À l'intérieur, la lumière des vitraux XIXe met en valeur des peintures murales. Au XVIIe, des reliques retrouvées miraculeusement ont trouvé place sous le maître-autel. Grâce à elles, de nombreux miracles se seraient alors produits.
Bordé par un abreuvoir, le lavoir à arcades tout proche qui remonte au XIXe, se distingue par ses deux bacs et ses tablettes en pierre en arc de cercle. À moins de 100 m au nord-ouest, un four à pain lance de temps à autres un panache de fumée, tandis que selon la saison, de nombreux cercles mystérieux (nécropole à enclos ?) se dessinent dans le pré en contrebas.
Le village fut le siège d'un château des Templiers dont le trésor serait gardé par une énorme Vouivre à la tête triangulaire.
En prenant la direction du site de la Douix, on passe d'abord devant une fontaine avec abreuvoir et bac à laver puis une cabote, avant de filer le long des prés. Après 1 300 m, on déniche un chemin descendant dans un talweg, bordé par un ruisseau sculptant de petites cascatelles de tuf. En fond du vallon bordé de roches, la Groème se tortille en glissant devant la Douix qui vient rapidement joindre ses eaux. Un abri sous roche domine la source protégé par une Vierge abritée dans une niche à quelques mètres, ancien lieu de pèlerinage. Un petit canal fut autrefois aménagé le long du rocher pour conduire l'eau dans les prés. Des fouilles ont révélé des constructions gallo-romaines. Remontée en plongée par les spéléologues, la résurgence de la Douix a dévoilé 40 m de réseau qui s'étirent dans un laminoir.
Entre Terrefondrée et Châtellenot on déniche une imposante borne routière ancienne en pierre marquant un croisement de routes.
Le Diable aurait aussi hanté la région, en "témoigne" une enceinte en gros blocs de roche, son ancienne demeure.
Voir aussi : Châtellenot, La Forêt.

Châtellenot. (Terrefondrée). La chapelle gothique Saint-Cyr XVIe, dominée par un petit clocher bulbe en ardoises, fut édifiée par Jacques Aymer, un des grands Prieurs de l'ordre des Hospitaliers de Bure-les-Templiers. À l'intérieur, on observe de curieux petits personnages sculptés à la base des arcs et parmi les statues du chœur, un saint Jean-Baptiste en pierre XVIe. La chapelle côtoie une magnifique croix Renaissance ornée de médaillons en bas-relief et le lavoir avec pierre à laver debout. Sur une maison voisine, on remarque des corbeaux de chéneaux en pierre.
Dominant le hameau, l'imposant camp préhistorique de Château-Beau s'entoure d'un mur circulaire de 500 m de diamètre. Un escalier d'accès a été aménagé au sud-est.

Laforêt / La Forêt. (Terrefondrée). La chapelle Saint-Louis XVIIIe remaniée XIXe, surmontée par un curieux clocher bulbe, ressemble à celle de Châtellenot. On remarque sur le côté de l'édifice un long abreuvoir en pierre et le lavoir. Plus haut dans le hameau, une jolie fontaine XIXe avec abreuvoir et bac à laver retient les passants. En contrebas, un troisième abreuvoir a été transformé en bac à fleurs.
Au sud-est du hameau, en rive droite de la Groème, on observe d'anciens habitats en ruines adossés à la falaise comprenant même les restes d'une cheminée avec son four à pain. Au même niveau, la rivière semble garder les vestiges d'un ancien moulin.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus