Antheuil


© André Beuchot


© André Beuchot. La Châtellaine


© André Beuchot Grotte Bel Affreux

Maire Martine SEGUIN
Secrétaire de Mairie DUDOUE Cécile
Adresse Rue du bourg - 21360 Antheuil
Tél. 03 80 33 08 83 Fax 03 80 33 08 83
Email mairie-antheuil21@wanadoo.fr
Site cc-cantondeblignysurouche.fr
Horaires d'ouverture Mercredi 18h-21h Vendredi 10h-12h
Population 65 habitants. Les Anthéliens, Anthéliennes
Altitude 345 mètres Superficie 1028 ha
Situation géographique Latitude: 47° 10' 21'' Nord - Longitude: 4° 44' 45'' Est
Communauté de Communes CC Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche
Canton ARNAY-LE-DUC

Je suis fan de ma commune

Présentation

A une vingtaine de kilomètres du Parc naturel régional du Morvan, Antheuil est situé à 18 km au Nord-Ouest de Beaune et à 37 km de Dijon. Le village niché au-dessus de la Vallée de l'Ouche est célèbre pour ses sources pétrifiantes et ses grottes. Il est aussi réputé pour être un village de... Sorciers !
La rivière d'Antheuil traverse la commune.

Plus d'infos

Office de tourisme du canton de Bligny-sur-Ouche :
21, Place de l'Hôtel de ville.
Tél. / Fax : 03 80 20 16 51.
ot.blignysurouche@wanadoo.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise Sainte-Antide.
Site le Bel Affeux, ruisseau pittoresque.
La Roche percée, colline Est.
La Roche des Demoiselles, colline Ouest.
La Roche plate.
Le Château Mignon.



© André Beuchot

© André Beuchot Grotte Bel Affreux


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… ANTHEUIL. Canton de Bligny-sur-Ouche

Notons au lieu-dit "Champ de la Vigne", les vestiges de substructions gallo-romaines.
Au début du IXe (ou en 1004 selon les sources), les moines bénédictins de Saint-Bénigne établissent à Antheuil un prieuré et une chapelle qu'ils placent sous le vocable de saint Antide. Il devint rapidement fort riche mais au fil des siècles, prieuré et maison des moines se dégradèrent. En 1979, un incendie ravagea le principal bâtiment. Seuls quelques maigres vestiges du prieuré subsistent désormais près de l'église.
La première église, fut bâtie au XIe siècle, remaniée au XVIIIe puis reconstruite en 1824. De facture classique, elle est surmontée d'un fin clocher d'ardoises percé par quatre lanternons. Si on pénètre à l'intérieur, on découvre, passé deux belles colonnes, un étrange bénitier XIIe ressemblant à un chapiteau roman creusé et gravé d'une inscription mystérieuse. Bien des hypothèses, parfois fantaisistes, ont été émises à son propos. Il semblerait toutefois qu'il s'agisse de mauvais caractères grecs évoquant le Christ. On remarque encore le chœur en coupole et un arc en bois supportant la base de la croix. À l'extrémité nord de la rue principale, on admire un beau tilleul plus que centenaire.
Depuis le lavoir XIXe, il faut remonter la rivière qui rebondit en cascatelles sur les dépôts de tuf autrefois exploités, pour déboucher devant les grottes et sources qui rendirent célèbre ce village adossé au pied de la montagne. Deux cavernes se font face. La première à une dizaine de mètres sur la gauche, fermée par une grille, offre au visiteur un des plus intéressants réseaux souterrains faciles de notre région. Plus de 700 m d'enchaînement de galeries et salles, dont la très belle galerie des gours, mènent au lit actuel de la rivière. Une longue chatière étroite s'enfonce également jusqu'à un puits intérieur. Si on ajoute les parties inondées, le réseau dépasse les trois kilomètres de développement. En période de crues, l'eau peut tout envahir avant de ressortir se joindre à la source principale et de dégringoler jusqu'au village pour y faire des dégâts, ce qui vaudrait à cette cavité le nom de "Bel Affreux".
La seconde caverne, surnommée grotte Oubliée, surplombe le cirque des sources et semblera bien modeste à côté. Deux petites salles seulement se succèdent. Une troisième caverne se niche sur le flanc gauche de la route qui grimpe vers Bouilland, dans un des derniers lacets presque au sommet de la montée. Une galerie zigzagante pénètre dans la montagne par une ouverture ronde dans un effleurement rocheux. D'autres petites cavités percent le territoire de la commune : la grotte du Blaireau, de la Roche Percée...
Dans le cirque des grottes, on remarque en rive droite, une curieuse roche isolée surnommée "Roche de la Châtelaine" ou la "Roche des Demoiselles".
Dans le bois au-dessus de la "Roche Percée" et d'une petite barre rocheuse dominant le village, un gros tas de pierres, peut-être un tumulus, ne serait selon une légende, que les restes du château Mignon, œuvre des fées. Elles ne réussirent jamais à le terminer car elles persistaient à chanter : « Que Dieu le veuille ou non, Château-Mignon nous bâtirons ». Et bien sûr, le maître suprême ne toléra pas une telle insolence.
Pour sa part, la Combe aux Ânes accueillait les sabbats, grandes réunions quand on sait que les habitants d’Antheuil sont surnommés les "sorciers". Ce sobriquet viendrait du nom d'une famille noble châlonnaise originaire d'Antheuil, les Sourcelier ou Soucellier, qui déclina en Sorcellier puis sorciers. Les traditions racontent que refusant la construction du château Mignon, les sorciers démolissaient la nuit (eux aussi !) l’ouvrage entrepris le jour par le seigneur.
De son côté, la "Vieille" est une curieuse femme qui hante les roches et la mère Lousine, une créature qui vous emporte si vous vous approchez de l'eau. Le Louvairou (Loup garou), galipote locale, n'était lui qu'un habitant déguisé avec des peaux de bêtes qui cherchait à effrayer le village sur ordre de son maître, le sieur de Gissey.
Quant au "Trou des Margoyat", il est le résultat des multiples fouilles entreprises pour retrouver le trésor des moines du prieuré, sans succès ! Enfin, pour se protéger du tonnerre, on plonge ici la statue de saint Antide dans l'eau de la source.
À un peu plus de deux kilomètres au nord-est, une mare-abreuvoir, autrefois maçonnée, reçoit l'eau d'une source à quelques mètres des ruines de la ferme ou rente de Puits Mathey.

André Beuchot





© André Beuchot. La Châtellaine

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

L'association "Les Joyeux sorciers".

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Faites le tour du village, et ouvrez l'oeil : vous verrez que les sorcières remplacent les nains de jardin !


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus