Beaulieu


Gérard Maës


Gérard Maës


Gérard Maës


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Jean-Louis LAMEY
Adresse 2 Grande rue - 21510 Beaulieu
Tél. 03 80 93 90 21
Email lemaire@mairiedebeaulieu.com
Site www.mairiedebeaulieu.com
Horaires d'ouverture le mardi de 9h à 12h.
Population 27 habitants. La gentilé des habitants de Beaulieu est très variée: Beaulieusard, Beaulieurois, Bellilocien, Belli
Altitude 310 mètres Superficie 660 ha
Situation géographique Latitude: 47° 43' 38'' Nord - Longitude: 4° 43' 40'' Est.
Communauté de Communes Pays du Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Proche des communes de Rochefort-sur-Brévon, Mauvilly et Montmoyen, Beaulieu est situé à 51 km de Dijon. Il se situe de part et d'autre du Brévon, petit affluent de la Seine. Beaulieu vient du latin "bellus locus", "lieu beau", endroit agréable à habiter.
Selon https://fr.wikipedia.org, de nombreuses communes portent ce nom unique. Pour éviter les confusions , on indique le département entre parenthèses: ce sont Beaulieu (Côte-d'Or), Beaulieu (Ardèche), Beaulieu (Cantal), Beaulieu (Hérault), Beaulieu (Indre), Beaulieu (Isère), Beaulieu (Haute-Loire), Beaulieu (Nièvre), Beaulieu (Orne), Beaulieu (Puy-de-Dôme). Certaines communes ont adjoint, pour se différencier, un mot indiquant leur situation: Beaulieu-sur-Dordogne, Beaulieu-sur-Mer, Beaulieu-sur-Loire, Beaulieu-sur-Layon, Beaulieu-sous-la-Roche, Beaulieu-les-Fontaines, Beaulieu-sur-Sonnette, Beaulieu-sur-Oudon, Beaulieu-en-Argonne, Beaulieu-lès-Loches, Beaulieu-sous-Parthenay ()

Plus d'infos

www.mairiedebeaulieu.com

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Georges.
Lavoir.
Croix de chemin.
Quelques maisons anciennes.
6 fontaines.

Gérard Maës

Gérard Maës

©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Beaulieu

Un curieux de passage à… BEAULIEU. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton d'Aignay-le-Duc).
Beaulieu vient du latin "bellus locus", "lieu beau", endroit agréable à habiter. Ce "beau lieu" calé dans la vallée du Brévon possède de vieilles maisons du XIVe, une jolie et étonnante mairie-école-lavoir XIXe derrière laquelle se cache le four à pain XIXe. Plus haut, on déniche une belle fontaine-abreuvoir. Quatre autres bornes fontaines sont dispersées dans le village.
On accède à la maison du seigneur grâce à une imposante double volée d'escaliers. L'église, surmontée par une flèche de clocher octogonale couverte d'ardoises, fut édifiée au XIXe sur l'emplacement d'un ancien prieuré du Xe de l'abbaye de Flavigny, quelques maisons autour en gardant les vestiges. Une jolie croix sculptée trône devant le parvis. Pendant la Révolution, un prêtre caché au village bâtait le tambour pour signaler qu'il allait y donner une messe.
Un moulin tournait jadis sur le Brévon et la retenue formait un étang. Les anciens vannages de la digue subsistent près du pont.
La partie du village en rive droite est appelé "la Roche". Plusieurs maisons sont bâties sur une roche et la rue qui y conduit a gardé le nom. On y trouve une intéressante croix en pierre.
À moins d'un kilomètre au nord-est, près du point culminant, les Allemands construisirent lors de la dernière guerre, un camp militaire de détection aérienne incendié à la Libération dont il ne reste rien. (On le retrouve sur les vieilles photos aériennes des années 1950).
Dans la combe du Brévon, deux "grottes" se partagent les traditions. Le Trou de la Fourtaise creusé dans une roche abrupte de 10 m de haut, censé ressortir près du chemin de Beaulieu à Essarois et la Roche au Vieux en amont rive droite, refuge de trois mètres sur deux utilisé, dit-on, par un ermite.
À Beaulieu, les habitants étaient surnommés les "queues d'âne" (quoue d'âne) ou encore les "béliers".
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Le Comité des Fêtes est très actif : nombreuses animations tout au long de l'année.
Depuis 2 ans, la Fête de la Convivialité reunit de nombreux habitants des villages environnants.

Economie & Développement

Beaucoup de bois ; principale source de revenus, depuis des siècles.
Une maison d'hôtes : La Brevonnière.
Deux exploitations agricoles.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus