Belleneuve


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Marc BOEGLIN
Adresse 1, rue de Savolles - 21310 Belleneuve
Tél. 03 80 31 93 24 Fax 03 80 31 71 29
Email mairiebelleneuve@wanadoo.fr
Site www.belleneuve.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h30-18h30, Mercredi 09h-14h, Jeudi 14h30-17h, Vendredi 10h-12h et 14h30-17h
Population 1634 habitants. Les Belleneuvois (ses)
Altitude 201 mètres Superficie 1447 ha
Situation géographique 18 km de Dijon
Communauté de Communes CC Mirebellois et Fontenois
Canton SAINT-APOLLINAIRE

Je suis fan de ma commune

Présentation

La première mention historique de notre village « bellenavus vicus » date des années 800. Ce n’est qu’en 1385 qu’il prend définitivement le nom de Belleneuve (issu de BELENUS, nom celtique d’Apollon, dieu romain du Soleil).

Devenue circonscription paroissiale, elle appartiendra à l’abbaye de Bèze, diocèse de Langres, qui reconstruira notre église primitive dédiée à Saint-Etienne.

En 1965, les communes de Belleneuve et d’Arçon fusionnent, Arçon devenant hameau de Belleneuve.
Des noms célèbres restent attachés à Belleneuve : « Les Berbisey » seigneurs locaux pendant trois siècles à compter de 1449 et le chimiste Eugène Chevreul*.

Plus d'infos

*Le chimiste Eugène CHEVREUL, inventeur de la bougie stéarique était le propriétaire du château qu’il a rénové. A sa mort, en 1889 à l’âge de 103 ans, il était encore maire de Belleneuve.

www.belleneuve.fr -
www.intercom-mirebellois.com

Tourisme & Patrimoine

L’église Saint-Etienne de Belleneuve date du XIè siècle; elle a été modifiée et reconstruite partiellement aux siècles suivants.
La chapelle d’Arçon date du XIIè siècle.
Le château appartient toujours à la famille Chevreul ; il a été rénové au XIXè siècle.







©André Beuchot


 


 

Un curieux de passage à Belleneuve

Un curieux de passage à… BELLENEUVE. (BELLENEUVE-SUR-ARÇON). Canton de Saint-Apollinaire. (Autrefois canton de Mirebeau).
La première mention du village, "bellenavus vicus" (issu de Belenus, nom celtique d’Apollon) remonterait aux années 800. Il faut attendre 1385 pour trouver Belleneuve. Des découvertes archéologiques locales, vestiges d'habitations gallo-romaines, débris de colonnes, mosaïques… attestent l'occupation du site de Belleneuve depuis la plus haute antiquité.
L'église romane XIIe dédiée à saint Étienne, fut modifiée aux XIV-XVe, puis plus récemment. On admire plusieurs fenêtres trilobées parées de vitraux. Dans le cimetière qui s'étire de part et d'autre, on s'attarde devant une croix en fonte et le tombeau de la Famille Chevreul surmonté d'une belle croix en pierre sculptée. Sur la gauche du sanctuaire est érigée la mairie et presque en face, l'ancienne école XIXe réhabilitée qui jouxte le nouveau groupe scolaire.
Le château XVII-XVIIIe remanié, flanqué de quatre tours d’angles, se couvre en tuiles vernissées. Sur l'arrière, on remarque une jolie échauguette polygonale. Le domaine garde aussi de beaux communs et un pavillon de chasse en pan de bois et briques. La famille Chevreul propriétaire depuis le milieu du XIXe, a confié les travaux de restauration à l'architecte Oeschlin à la fin de ce siècle. Le parc dissimule une grotte de rocaille. Le chimiste Eugène Chevreul, inventeur de la bougie moderne en stéarine en fut un des propriétaires. La tour carrée du télégraphe Chappe a hélas disparu.
Accolé au parc du château, le moulin a fait l'objet d'importants travaux de restauration. Près du pont à trois arches sur l'Albane, on remarque le bas-relief d'une main avec deux doigts levés, encastré dans le mur d'une maison, reproduisant peut-être le geste de la bénédiction. Le village s’enorgueillit également d'un lavoir à cheval sur la rivière.

1 600 m au sud-ouest, la chapelle XVIIIe Saint-Barthélemy de la Motte (appelée aussi chapelle Sainte-Gertrude), reste le dernier vestige du domaine seigneurial de la Motte-d'Ahüy. Au XVIIIe, il comprenait un château avec jardins d'agrément, la maison du garde, des communs, un colombier carré et un grand bâtiment annexe. Verger et potager s'étiraient au sud. L'eau de la fontaine Sainte-Gertrude, située autrefois dans l'enclos planté d'arbres, aidait les femmes en couches et celles qui avaient du mal à allaiter. Il leur suffisait de boire de l'eau ou de baigner leurs seins pour offrir du lait à leurs enfants. Selon une tradition, une pierre en forme de sein retenait l'eau miraculeuse qui soulageait le mal de seins si les femmes les trempaient dedans. Une pierre à cupule se cacherait toujours près de la chapelle.
Près de là, dans les bois des Verpillères, on trouve encore des bornes des Saulx Tavannes.
À l'opposé, 2,5 km au nord-est, la rente XVIIIe de Magny, fut une ancienne dépendance du prieuré de Saint-Léger.
Voir aussi : Arçon.

Arçon. (Belleneuve-Arçon). Les communes de Belleneuve et d’Arçon fusionnèrent en 1965, Arçon devenant un hameau de Belleneuve. Sur la petite place centrale se dresse la chapelle Notre-Dame de l'Assomption XIIe, remaniée au XVIIe. Jusqu'au XVIIIe, le village faisait partie des propriétés de l'abbaye de Bèze. La chapelle qui accueillait une Vierge miraculeuse vénérée sous le nom de sainte Anne, était au Moyen Âge un lieu de pèlerinage important. Après le passage de Gallas en 1636, elle fut détruite et la statue disparut. Elle sera retrouvée en 1949, enfuie sous une carapace de toile encollée et peinte. La chapelle fut ensuite remaniée aux XVII et XVIIIe.
À côté, le "château" XVIIe, ancienne demeure de notable, serait une dépendance de l'abbaye de Bèze.
Le chemin de l'Abreuvoir, bordé par une maison bourgeoise au toit décoré de motifs géométriques, conduisait autrefois au lavoir XIXe situé à présent dans une propriété privée. Construit en briques, il arbore lui aussi des motifs géométriques sur son toit.
On trouve également deux croix intéressante, une en pierre, l'autre en métal.
André Beuchot





©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Le SIVOS (syndicat intercommunal à vocation scolaire) gère les affaires scolaires des écoles maternelles et primaires du RPI (regroupement pédagogique intercommunal) constitué de 4 communes : Magny Saint Médard, Trochères, Savolles et Belleneuve.

Accueil périscolaire :
Le matin à partir de 7 h 30 et le soir de la sortie de l’école à 18 h 30.

Cantine :
En période scolaire cantine et accueil périscolaire entre 11 h 45 et 13 h 45 (les bâtiments nouvellement créés permettent un accueil de 120 enfants).

Centre de loisirs :
Les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements au 03 80 31 92 18.
ou à la Communauté de communes au 03 80 36 53 51.

Economie & Développement

Zône artisanale, centre commercial, supérette, bureau de tabac, dentiste, boulangerie, restauration rapide, pharmacie, kinésithérapeute, La Poste, médecin, maison médicalisée.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Parcours découverte ... Le Sentier des Hauts de Belleneuve sur les hauteurs du village ; sentier en boucle d'une longueur de 450 mètres.
(face à la Salle des fêtes).


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus