Blancey


Gérard Maës


Gérard Maës


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


Chèvrerie de Blancey

Maire Franck GAILLOT
Secrétaire de Mairie ANDREY Virginie
Adresse Chemin rural 6 - 21320 Blancey
Tél. 03 80 64 62 87 Fax 03 80 64 62 87
Email mairieblancey@numeo.fr
Horaires d'ouverture Jeudi matin de 9h30 à 11h30
Population 75 habitants. Les Blancéens, Blancéennes.
Altitude 440 mètres Superficie 650 ha
Situation géographique Latitude: 47° 18' 14'' Nord - Longitude: 4° 27' 56'' Est.
Communauté de Communes CC Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche
Canton ARNAY-LE-DUC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Proche des communes de Gissey-le-Vieil, Chailly-sur-Armançon et Thorey-sous-Charny, Blancey est situé à 41 km au Nord-Est d'Autun et à 54 km de Dijon.

Plus d'infos

Communauté de communes de l'Auxois Sud
Maison de pays
Pouilly-en-Auxois
Tél : 03 80 90 80 44
www.ccauxoissud.fr
contact@ccauxoissud.fr

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

Château, XVIè-XVIIIè siècles.
Église Saint-Symphorien, XIIè-XVè siècles.
Voûte en pierres : œuvre d'art réalisée au XIXè siècle.
Prise d'eau de Blancey qui se déverse dans le réservoir de Cercey.


Gérard Maës

©André Beuchot

©André Beuchot

Chèvrerie de Blancey


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… BLANCEY. Canton d'Arnay-le-Duc. (Autrefois canton de Pouilly-en-Auxois).
Construit sur les flancs et au fond d'un vallon, Blancey se nommait autrefois Armantière ou Armandière. Pillé plusieurs fois, le village resta un certain temps inhabité avant de renaître au XIe sous son nom actuel qui proviendrait de blanc, couleur synonyme de renouveau.
En rive gauche, le château XVIe restauré, flanqué de trois tours rondes, fut remanié au XVIIIe. On remarque encore au-dessus du portail les rainures pour les flèches d'un pont-levis et une bretèche percée de trois archères-canonnières. L'une des trois tours abrite au premier étage la chapelle XVIe voûtée en berceau, accessible par un escalier en vis. Ce château est aussi connu pour ses fantômes ! Une Dame Noire, un Jardinier, une Dame Blanche ou encore une Main Verte se sont succédés, sans oublier d'étranges bruits de chaines…etc.
À proximité se dresse un pigeonnier carré imposant couvert de laves, puis la mairie-école XIXe au toit d'ardoises qui côtoie un verger conservatoire. En fond de vallée, on admire un beau calvaire sculpté, un second pigeonnier carré couvert de laves et doté de deux fenêtres d'envol superposées.
En rive droite, sur les hauteurs, l'église XIIe Saint-Symphorien surveille sa paroisse. Dominée par une flèche octogonale en tuf entourée de clochetons, le clocher et ses baies géminées remontent aux XVII-XVIIIe. Un arc en accolade décore le portail surmonté d'une fenêtre trilobée, elle-même surmontée d'une statuette tenant sa tête dans ses mains. Est-ce saint Symphorien qui fut décapité ? L'intérieur recèle une poutre de gloire avec un grand crucifix. Un troisième pigeonnier carré attire l'œil face au sanctuaire.
Édifié à 150 m au sud de la maison du seigneur, le lavoir n'accueille plus les lavandières, tandis qu'une belle meule de moulin à huile installé à l'opposé, une cinquantaine de mètres au nord rappelle la présence d'un moulin en fond de vallée. Un four à pain sombre dans l'oubli à quelques pas.
On ne quittera pas le village sans s'intéresser aux deux cours d'eau parallèles qui glissent dans le vallon. Il faut commencer la découverte une cinquantaine de mètres au sud du beau calvaire évoqué plus haut. Des jeux de vannes avec deux passerelles voisinent un gué et plusieurs constructions en ruines. Outre le ruisseau qui dégringole du Grand Larrey, on découvre une rigole d'alimentation du canal de Bourgogne qui s'empresse de disparaitre dans un tunnel pour se glisser sous la rue, ressortir derrière les maisons, traverser les prairies en contrebas de la mairie avant de disparaitre de nouveau dans un tunnel. Elle retrouve la lumière du jour après les dernières fermes du village, puis file rejoindre la rigole du réservoir de Cercey 300 m plus loin. Cette seconde rigole vient d'enjamber la vallée par une belle levée de terre percée par un souterrain laissant passer le ruisseau.
Côté légende, on raconte que revenant de noces, un violoneux fut attaqué par un loup. Bien qu'ayant sacrifié un à un tous les harengs d'un tonneau qu'il venait d'acheter avec le prix de sa musique pour le tenir à distance, il vit l'animal toujours aussi agressif. Souhaitant mourir accompagné de sa musique, il entama une mélodie. À la première note, le loup s'enfuit en hurlant et le musicien fut sauvé.
Au chapitre des traditions, il faut citer celle des lièvres de Pâques chargé de remplacer les cloches pour la livraison des œufs ! De plus, le jour de Pâques, il sont tous doués de la parole !
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Verger Conservatoire : lieu de mémoire et de préservation de la diversité biologique et génétique ; chaque année, ramassage des pommes par les élèves des écoles et les habitants.

Economie & Développement

Nouveau producteur à Blancey : Chèvrerie de Blancey, venez découvrir mes fromages sur les marchés de Pouilly (vendredi soir), de Saulieu (samedi matin) et à la ferme le mercredi soir.
Une large gamme vous sera proposée : frais, mi frais, crémeux, secs, aromatisés (herbes de Provence, poivre, ail et fines herbes, oignons, échalotes, poivrons rouges), faisselles.
A très bientôt.
Sébastien Roussel

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Alentours boisés : promenades/randonnées.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus