Busserotte-et-Montenaille


©M.FOLLEA


©M.FOLLEA


©M.FOLLEA


©André Beuchot


©M.FOLLEA


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire MUGNIER Jean-Marie
Adresse - 21580 Busserotte-et-Montenaille
Tél. 03 80 75 63 28 Fax 03 80 75 63 28
Email mugniergaec@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 13h45-17h15
Population 24 habitants.
Altitude 359 mètres Superficie 670 ha
Situation géographique A 38 km au Nord-Ouest de Dijon
Communauté de Communes CC Tille et Venelle
Canton IS-SUR-TILLE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Commune du pays Seine-et-Tilles en Bourgogne, Busserotte-et-Montenaille est située à 38 km au Nord-Ouest de Dijon.
L’origine du nom est sans problème : "Mont" pour Montenaille et un des nombreux dérivés de "Buis" : Buxus pour Busserotte.

Plus d'infos

Suivez l’ancienne voie ferrée qui allait d’Is-sur-Tille à Châtillon-sur-Seine ; dans cette partie où la voie devait franchir la ligne de partage des eaux entre le bassin Seine et le bassin Saône, un fossé impressionnant a été creusé dans la roche et plusieurs ponts ont été construits ; beaucoup de labeur pour peu d’années d’utilisation.

Communauté de communes des Sources de la Tille
21580 Grancey-le-Château
Tel : 03 80 75 69 80

Tourisme & Patrimoine

Sépultures gallo-romaines.
Eglise Saint-Ambroise, origine XIIIè siècle.
Ancienne Maison forte.

©M.FOLLEA

©M.FOLLEA

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… BUSSEROTTE-ET-MONTENAILLE. Canton d'Is-sur-Tille. (Autrefois canton de Grancey-le-Château).
Busserotte et Montenaille étaient jadis deux villages dépendant de la seigneurie de Grancey. Après la Révolution, Busserotte a formé avec Montenaille une municipalité appelée Busserotte-et-Montenaille ou Montenaille-et-Busserotte. Des sépultures gallo-romaines furent découvertes sur le territoire de la commune.

Busserotte. Jusqu'au XIVe, Busserotte appartenait à la seigneurie de Courlon (en fief de Grancey). Dominant le village, l'église Saint-Ambroise remonterait au XIIIe. Modifiée au XVe, couverte en laves, elle comporte deux originalités très rares : un porche d'entrée en avancée et un petit clocheton arcade couvert de lattes de chêne. Elle fut encore modifiée au XVIIIe. (Exception faite des grandes églises, deux autres porches fermés existent en Côte-d'Or à Terrefondrée et Poiseul-la-Ville). On s'attarde devant le plafond en bois en coque de bateau inversé et les peintures murales XVIIIe décoratives et en trompe-l'œil.
La mairie occupe l'ancien lavoir. Près du pont de chemin de fer de la ligne d'Is-sur-Tille à Chalindrey sourde une jolie source. Une petite route conduit au moulin et à une des sources de la Tille. En chemin, vous croiserez une croix ancienne portant un blason. Le village comptait naguère deux moulins à eau, le plus ancien étant déjà cité en 1333. Au XIXe, on relevait la présence d'un four et d'un moulin à plâtre, tandis que le sieur Michaut, de Grancey-le-Château, demandait l'autorisation de rétablir une tannerie en janvier 1861.
Les habitants portaient le sobriquet de "cu de singe". En référence aux nèfles appelées "culs de singe" ou à des cavaliers/hussards désignés eux aussi culs de singe ?

Montenaille. (Busserotte-et-Montenaille).
La "Pierre Croisée", grosse borne en pierre gravée d'une croix dressée à l'entrée nord, remonterait à 1296. Elle marquait la limite de territoire où les condamnés étaient échangés par les Templiers de Bure qui avaient haute, moyenne et basse justice sur leurs terres, mais la seigneurie de Grancey-le-Château pouvait seule exécuter les sentences. Appelée aussi "Pierre Imitée", elle passait pour druidique ce qui explique qu'on y grava, dit-on, le signe de la Rédemption.
Abritée dans un oratoire, une belle Vierge de Pitié XVe polychrome retient le promeneur. Elle proviendrait de la chapelle Saint-Claude du village démolie en 1825.
Organisé autour de sa cour fermée d'une grille en fer forgé, le château d'allure ancienne garde plusieurs tours rondes et carrées. Dans ce hameau, ancienne possession des Templiers de Bure en 1132 où se trouvait jadis un hôpital, on découvre une demeure avec colombier rond couvert en laves et d'autres belles demeures avec tours accolées et curieuse descente de cave aux arcades successives.
Citons encore une niche joliment ornementée abritant une petite Vierge moderne, deux croix en pierre, la plus au sud portant un Christ sculpté et une mare bordée d'abreuvoirs en pierre au sud-ouest.
Un château d'eau a pris la place du moulin à vent qui dominait jadis Montenaille. Les habitants portant autrefois le sobriquet, "lé éventai", on peut imaginer que le vent ne manquait pas !
André Beuchot

©André Beuchot

©M.FOLLEA

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Déchèterie la plus proche : Déchèterie de Cussey-les-Forges à 8 km.

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Ne manquez pas de faire la promenade des Sources de la Tille qui vous emmenera dans un vallon encaissé où se trouve l’une des nombreuses sources de la Tille ; l’aspect sauvage des buxaies est assez intéressant.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus