Bussy-La-Pesle


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Marie-Jeanne BALLUET
Secrétaire de Mairie RICHARD Virginie
Adresse Bussy-la-Pesle - 21540 Bussy-La-Pesle
Tél. 03 80 33 37 02
Email mairie.bussy.la.pesle@numeo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h-17h
Population 68 habitants. Bussyens, bussyennes
Altitude 394 - 593 mètres Superficie 1100 ha
Situation géographique Latitude: 47° 22' 1'' Nord - Longitude: 4° 42' 21'' Est
Communauté de Communes Ouche et Montagne
Canton TALANT

Je suis fan de ma commune

Présentation

Traversée par la Drenne, la commune de Bussy-la-Pesle est située à 26 km au Nord-Ouest de Dijon.

Tourisme & Patrimoine

Eglise Notre-Dame et Saint-Blaise.
Fermes anciennes.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… BUSSY-LA-PESLE. Canton de Talant. (Autrefois canton de Sombernon).
Contrairement à ce que l'on peut immédiatement penser, la "Pesle" ne viendrait pas de perle, mais serait un ancien mot désignant les pâturages. Ce village, spécialiste du vin de groseilles, calé dans son vallon où roule le Drevin, n'en est pas moins une petite perle et nous accueille avec quelques curiosités intéressantes.
La construction d'un premier château attribué aux "Sombernon" remonterait au XIIe. Modifié ou reconstruit au XVe, il n’en reste plus grand-chose quand on édifie une nouvelle demeure au XVIIIe en conservant les imposantes douves, qui de nos jours ne sont plus en eau, mais ont été partiellement restaurées. Trois corps de bâtiments disposés en U et une tour hexagonale se dressent encore face à un parc arboré. Très abimé, le château complété au XIXe, fait l’objet de restauration depuis plusieurs années. La partie la plus étonnante de l’édifice est sans doute la cuisine médiévale du XIIIe. On y admire un puits creusé dans l’épaisseur du mur et partagé avec l’extérieur et on reste très étonnés devant la remarquable double cheminée, très rare, qui accueille aussi le four à pain.
À proximité du château, les lavandières trouveront un grand bac à laver public complété d'abreuvoirs faisant face à une croix. Le lavoir, caché près de la mairie sur le ruisseau, ne leur est plus accessible.
Le XVIIIe a également laissé son empreinte sur la restauration de l'église. Une Vierge à l'Enfant surmonte le portail, une flèche octogonale en ardoise dominant l'ensemble. Modifiée au XIXe, elle compte plusieurs statues et bas-reliefs éclairés par ses vitraux. Une jolie croix sculptée XIXe double face se niche sur le côté. Au pied de la montée du cimetière dans l'enclos duquel une seconde croix sculptée double face XVIe attire les regards, on remarque un calvaire avec, peut-être, une table des morts, ce qui aurait été bien utile pour laisser les porteurs reprendre souffle avant la grimpette finale.
Les siècles passés ont laissé de belles maisons et on notera plusieurs fontaines, deux étant alimentées par une gueule de lion, une autre à l'entrée sud arborant une curieuse allure. Le tuf souvent présent, composa une boule calcaire à une centaine de mètres de l’église.
Deux kilomètres au sud, le Drevin prend sa source au pied d’une petite barre rocheuse. Arrivé au village, il entrainait un ancien moulin à eau, le bief offrant aujourd'hui un petit coin bucolique où l’ancien abreuvoir pour les bêtes laisse encore apercevoir son dallage.
Au XVIe, la renommée d'un médecin établissant ses diagnostics à partir d'analyses d'urines valut aux habitants le surnom de "marchands d'urine".

Savranges. (Bussy-la-Pesle). Près du lavoir et de son abreuvoir en pierre se dresse la jolie petite chapelle Saint-André restaurée au XIXe. Elle ne tire pas son appellation d'un saint honoré à Savranges, mais du prénom d'un des membres de la famille qui en est propriétaire. À l'intérieur, on remarque un curieux petit bas-relief. Découvert dans un champ voisin, il a été scellé dans la maçonnerie lors des dernières restaurations. Il faut préciser que le hameau tout entier fut mis en vente en 1956 pour huit millions de francs et acheté par une famille originaire des Vosges souhaitant implanter une nouvelle ferme d'élevage. Cette famille entreprit la restauration du lavoir et de la chapelle où un mariage et trois baptêmes furent célébrés.
André Beuchot
©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Association : Quad club des quatre vallées (Loisirs/Sport), 03 80 33 47 16.

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Alentours boisés : promenades/randonnées.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus