Corpeau


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Sandrine Arrault
Adresse 11 route de Beaune - 21190 Corpeau
Tél. 03 80 21 90 15 Fax 03 80 21 90 18
Email mairie.corpeau.21@wanadoo.fr
Site http://www.corpeau.fr/
Population 981 habitants. Les Corpelais, Corpelaises ou Corpaliens, Corpaliennes
Altitude 201 à 237 mètres Superficie 467 ha
Situation géographique Latitude: 46° 55' 44'' Nord - Longitude: 4° 45' 7'' Est
Communauté de Communes C.A. Beaune Côte et Sud
Canton LADOIX-SERRIGNY

Je suis fan de ma commune

Présentation

Situé à l'extrême Sud du département de la Côte d'Or, le village de Corpeau bénéficie d'une position privilégiée de par sa situation géographique. A proximité de la petite ville de Chagny, à moins de 20 km des villes de Chalon-sur-Saône et de Beaune reliées directement par les grands axes que sont les routes départementales 906 et 974, en limite des vignobles de prestige tels que Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Santenay et Saint-Aubin. Le village présente de nombreux atouts pour venir s'y installer.

Plus d'infos

www.corpeau.com
Juin 2009 :
Jumelage officiel de Corpeau et Niederwallmenach en présence des représentants officiels de l'association Bourgogne Rhénanie Palatinat.
Pour en savoir plus : www.corpeau.com/fr/information/6094/jumelage

Tourisme & Patrimoine

Le paysage de la commune peut se résumer comme suit :
- 1/3 de la surface consacré à la culture de la vigne. Trois cépages de base constituant le vignoble de Bourgogne sont produits, l'aligoté, le pinot noir et le pinot blanc. Ces trois cépages sont classés Bourgogne appellation contrôlée, mais il n'existe pas d'appellation "village" pour CORPEAU.
- 1/3 de terre agricole.
- 1/3 consacré à la zône urbaine.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


UN CURIEUX EN BALADE

Le 17e opus d’un infatigable découvreur !
Passionné par son département, André Beuchot livre un formidable inventaire de ses communes, hameaux, histoires et légendes...
Marcheur, chercheur de pierres légendaires, randonneur au long cours André Beuchot sillonne, inventorie l’histoire des chemins, des pierres et des centaines de villages et de hameaux côte d’oriens... Un de ces oiseaux rares et discrets ? Allez savoir... en tous cas Un curieux en balade est un ouvrage à lire, à conserver comme les anciens almanachs qui font toute la saveur de nos villes et campagnes !


CONTACT
Éditions André Beuchot :
8 rue Pierre de Saint-Jacob 21000 DIJON
beuchot@numericable.fr



Un curieux de passage à Corpeau

En route pour La Rochepot, Louis Mandrin et ses compères seraient passés à Corpeau en décembre 1754. Il nous décrit alors : "Un véritable type de village bourguignon avec ses toitures en tuiles brunes, sur un mamelon que revêtent les clos de vignes entourés de murailles basses en pierres libres...".
À la limite de la Côte-d'Or et de la Saône et Loire, Corpeau dispose de deux lavoirs XIXe, le premier couvert d'un toit en compluvium à la limite ouest de la commune, le second qui a perdu son toit, à l'est à la fontaine de Saussy. Dans ce village très étendu de nos jours, on croise une vieille maison du XVe et une ancienne léproserie qui accueille en façade dans une niche gothique, une statuette de "Saint Mein" XVe aux origines énigmatiques. Près de là, une élégante maison de maître dotée d'une double volée d'escalier cache un cellier semi-enterré. On déniche encore à Corpeau une mairie école, un pressoir à l'entrée sud et à proximité, une borne de route royale et un pigeonnier rectangulaire.
L'élégante petite église Saint-Pierre XIXe abrite toujours dans une statuette en bois polychrome le représentant, une relique de saint Maur, invoquée pour la guérison de certaines maladies, le tout bien calé dans le tabernacle. Saint Maur est fêté le 15 janvier. Autrefois et jusque dans les années 1950, il était d'usage après la cérémonie religieuse, de présenter du linge de corps au prêtre qui le bénissait avec imposition de la statuette. Bien que situé en Côte-d'Or, Corpeau appartient au diocèse d'Autun et fait partie de la Paroisse Saint-Martin-des-Trois-Croix de Chagny. On édifia l'église Saint-Pierre, de style néo-gothique, entre 1877 et 1880. À l'intérieur, les curieux noteront la présence d'un chancel, sorte de clôture en pierre séparant la nef et le transept du chœur. Lors de la dernière guerre, la quasi-totalité des vitraux a été anéantie par l'explosion d'un train de munitions le 22 août 1944. Le portail arbore un tympan sculpté figurant le Jugement dernier surmonté d'une rosace monumentale. Le clocher surprend avec sa flèche gracieuse de 35 m en dentelle de pierre sculptée. Pour compléter le tableau, une "frise" de toit émaillée surmonte la toiture de la nef couverte de tuiles vernissées aux motifs géométriques bordée par une jolie corniche.
Le presbytère voisin remonte au XVIIIe. De l'autre côté de la rue, dans le vieux cimetière hélas clos, la base en pierre d'une fine croix en fer semble creusé d'une vasque de bénitier qui pourrait provenir de la première église locale implantée à cet emplacement.
Une centaine de mètres à l'est de l'église, un colombier rond en ruines disparait sous le lierre. Terminons en citant la station-service sur la D906, une des rares protégées au titre des Monuments Historiques en France. Bien que transformée en auberge, son mat en béton multicolore porte toujours les inscriptions : "essence, réparations, pneus".
Côté légende, le curé de Puligny voulut un jour ramener les reliques de Saint-Maur dans son église paroissiale. Mais en arrivant à la croix Collot (ou Callot), le porteur se sentit soudain sans force. Le cortège s'arrêta et le curé comprit qu'il devait ramener les reliques à Corpeau. Autre affaire : En 1940, on vit avec stupeur passer une jeune fille montant un âne blanc qui n'était, selon certains, que le fantôme de Jeanne d’Orville !
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


Vie Sociale

Côté service, un groupe scolaire comprenant des classes maternelles et primaires regroupant une centaine d'élèves, une garderie et cantine scolaire. Une agence postale en mairie est ouverte au public trois après-midi par semaine.
Groupe scolaire la Perrière : 4 rue Truchot.
03 80 21 34 03.
Garderie et Cantine : 03 80 21 34 03.
Ecole Maternelle : 03 80 21 34 61.
Ecole Primaire : 03 80 21 99 57.

Economie & Développement

Côté activité économique, on y trouve deux auberges, deux supermarchés et une vingtaine d'artisans en tout genre et une entreprise comptant environ une centaine de salariés.
23 commerces au total. Consultez la page de notre site: www.corpeau.com/fr/commerces


Notre société et nos territoires connaissent de profondes mutations. Ils font face à des évolutions majeures liées aux changements des habitudes de consommation, aux déplacements, aux nouvelles formes de travail, à la pression environnementale, à l’équilibre entre espaces ruraux et urbains ou à l’impact des technologies numériques.


CCI Côte-d’Or - Saône-et-Loire : votre partenaire 360°du développement territorial


En tant qu’élus, vous considérez sûrement le développement et l’animation de vos territoires comme des priorités de votre mandat. Face à la diversité des enjeux, la CCI Côte-d’Or-Saône-et-Loire s’est donc organisée pour vous apporter son expertise, ses outils et ses réseaux dans vos projets de développement socio-économique et territorial. Notre ambition est de travailler à vos côtés, dans un objectif partagé de développement, en s’appuyant sur nos équipes de terrain, notre réseau de partenaires, notre connaissance fine des territoires et notre relation de proximité avec les entreprises... LIRE+



Que faire ?

Les associations font bouger la vie locale. Pour connaître celles de votre secteur, leurs projets, leurs manifestations et leurs points de vue, consultez la page : www.corpeau.com/fr/associations


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire