Couternon


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Martine Demaure
Secrétaire de Mairie SORBIER Sylvie
Adresse 3. Rue de Dijon - 21560 Couternon
Tél. 03 80 36 00 58 Fax 03 80 36 09 49
Email mairie@couternon.fr
Site http://www.couternon.fr/
Horaires d'ouverture Lundi 16h-19h Mardi 16h-18h Mercredi 9h-12h Jeudi 16h-18h Vendredi 16h-18h
Population 1889 habitants. Les couternonnais et couternonnaises
Altitude 225 mètres Superficie 681 ha
Situation géographique Est de Dijon
Communauté de Communes C.C. Norge et Tille
Canton SAINT-APOLLINAIRE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Couternon est un village situé idéalement à huit kilomètres de la ville de Dijon. Son positionnement sur le réseau routier le place à cinq minutes de la grande zône commerciale de Quetigny et à quinze minutes du cœur de Dijon par l’Arc. Il n’en conserve pas moins son identité de campagne résidentielle, à travers ses espaces boisés, sa rivière et le lac d’Arc-sur-Tille tout proche, accessibles par de nombreux chemins propices aux piétons et cyclistes.

Tourisme & Patrimoine

* Eglise St BARTHELEMY du XIIIè siècle (choeur, portail) et une partie du XVIIè siècle. Charpente en coque de bateau renversé.
* Salle Polyvalente moderne et fonctionnelle, cadre idéal pour les manifestations familiales ou professionnelles (séminaires, ...)
L'illustre Évêque de Meaux, le grand BOSSUET passa souvent ses vacances à Couternon dans une maison qui appartenait à sa mère, Marguerite Mochet.





Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… COUTERNON. Canton de Saint-Apollinaire. (Autrefois canton de Dijon Est).
Couternon nous accueille avec sa mairie-école du XIXe et de vieilles maisons XVIIe.
La petite église dissimulée dans la verdure au fond d'une impasse, regorge de charme. Sa toiture en petites tuiles à trois niveaux supporte un modeste clocher recouvert d'ardoises, partant de la base de la tour à la pointe de la flèche. Construite au XIIIe, elle fut en grande partie refaite au XVIIe. Sur le côté du porche XVIIIe, on repère une ouverture sculptée par laquelle le prêtre donnait la communion aux malades contagieux. Les boiseries du chœur, la chaire, le maître autel et le retable remontent également au XVIIIe. Devant le parvis, autrefois dans le cimetière, une croix métallique se dresse sur un beau socle en pierre. Une étonnante légende est rattachée au sanctuaire. Couternon possédait autrefois deux statues de saint Barthélemy. Évidemment une de trop ! Mais laquelle garder ? Pour le savoir, les habitants s'en sont remis au jugement de Dieu. Les deux statues, une de bois et une de pierre, ont été jetées dans la Norges. Ils ont gardé..."celle qui savait nager" !
Le village possède encore les vestiges d'un moulin à eau près duquel on trouve des meules en pierre retrouvées dans le lit de la rivière lors de la construction du nouveau barrage automatique sur la Norges qui remplaça un barrage à aiguilles.
Il n'est pas facile de s'y retrouver dans l'histoire des châteaux et maisons de maîtres de Couternon, les textes étant souvent très embrouillés. Tous s'alignent le long de la rue principale, du nord au sud.
Existait-il une maison forte sur l'emplacement de la demeure achetée en 1654 par le savant Philibert de la Mare, Seigneur de Chevigny, Conseiller du Roi et Conseiller au Parlement de Bourgogne ? Difficile d'être affirmatif. La maison entourée de douves comprenait parc, jardin, colombier, grange et écuries. S'ajoutaient à cela, 114 journaux de terres. Les années suivantes, Monsieur de la Mare s'efforça d'agrandir son domaine en achetant le plus de terrains possible. Collectionneur, il y rassembla une superbe et riche collection d'antiquités romaines, notamment plusieurs monuments anciens découverts à Dijon et Autun. Il collectionnait également livres anciens et manuscrits. En 1682, il prit sa retraite et s'installa définitivement à Couternon. Son fils, Philippe de la Mare, conserva le patrimoine familial qui ne sera dispersé qu'après sa mort. En 1719 des livres et des manuscrits seront vendus à la Bibliothèque Royale à Paris, d'autres resteront à Dijon, puis en 1790, seront fusionnés dans la Bibliothèque Royale. Après la mort de Philibert, la propriété changea radicalement. Le château couvert de tuiles fut ensuite habité par les familles Cherveau sous la Restauration, Chagot et M. le comte de Garnier des Garets. De nos jours, une horloge dans l'œil de bœuf du pignon central enjolive l'édifice, tandis que le parc accueille un ours brun dont la silhouette n'est pas sans évoquer l'ours de Pompon.
Le second château, parfois appelé Château de Grivel, fut construit en 1690, un peu plus au sud. Couvert d'ardoises, il présente côté parc, une façade Louis XIII rehaussée de briques rouges dessinant une imposante arcade dominant une double volée d'escaliers. Les jardins auraient été conçus par Le Nôtre. Côté village, l'architecture plus classique s'apparente au style Louis XIV. Si l'on en croit la tradition, il fut un rendez-vous de chasse des gouverneurs de Bourgogne. À la Révolution, on ajouta deux ailes latérales en retour.
Au sud enfin, un troisième édifice baptisé parfois château de Saint-Aulaire, également couvert d'ardoises, se niche dans un parc plus modeste.
Nous voici avec trois châteaux, plus ou moins imposants, situés les uns à côté des autres. Un peu plus au sud se dressait naguère la maison de Marguerite Mochet, mère de Bossuet, évêque de Meaux qui y passa souvent ses vacances.

Le village était autrefois victime des déjections canines. Un jour, summum de la malpropreté, une masse brune trônait fièrement devant l'entrée de l'église, bloquant l'accès au temple. Le curé irrité se précipite chez le maire. Puisque l'on ne peut plus rentrer dans l'église sans piétiner cette fange, le village entier sera convoqué et il devra déplacer l'église pour l'écarter de cette infamie. Quelques jours plus tard, le sanctuaire est encerclé avec une énorme corde de laine. Aux deux extrémités, on attèle hommes, femmes et enfants. On harnache bœufs, chevaux, moutons, sans oublier évidemment les chiens. Quand tout est prêt, d'un même effort, on hale. Et on avance ! La preuve, le grand tilleul qui marquait le départ de l'opération est dépassé. Il faut dire que les cordes de laine, aussi bien tissées soient-elles, s'allongent démesurément quand on tire dessus. Alors qu'ils sont tous ainsi unis dans cet effort monumental, un brave gaillard arrive devant l'église. Il est bien étonné de voir cet attroupement occupé à tirer sur une corde fixée à l'édifice. Il s'approche du porche pour aller se recueillir. Devant l'entrée, trône toujours l'horrible crotte de chien à présent desséchée. « Saleté », jure-t-il en lui balançant un coup de pied magistral qui l'envoie retomber au loin au milieu d'un champ. « Mais ils ne peuvent pas surveiller leurs chiens ici ! » Et il rentre dans le sanctuaire. À ce moment, le maire se retourne en direction du bâtiment sacré. « Arrêtez, mes amis arrêtez de tirer. Nous sommes assez loin. On ne voit plus ces immondices qui bloquaient l'entrée de l'église ». Et c'est bien vrai, on ne les voit plus. Le curé est aux anges. La plupart des habitants sont épuisés et les innombrables courbatures ne tardèrent pas. Ainsi, la leçon avait payé. Plus aucun d'entre eux ne laissa son chien vagabonder et semer ses crottes dans toute la commune.
André Beuchot




©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Enfance / Jeunesse :
* Accueil périscolaire : garderie matin de 7h à 7h 45 ; pause méridienne ; garderie soir de 17h à 18h 30.
* Relais Petite Enfance : animations proposées aux assistantes maternelles et aux enfants dont elles ont la garde mais aussi aux parents ou grand-parents
* Accueil de Loisirs Sans Hébergement : en juillet et 2ème quinzaine d'août
Solidarité / Famille :
* Accueil Solidarité Famille - Château Services 22. Avenue du Château à QUETIGNY - Tél. 03.80.46.88.77 - ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.
Assistantes sociales : permanence sans rendez-vous le jeudi de 9 h à 12 h et avec rendez-vous le reste de la semaine.
Permanence de la puéricultrice : jeudi de 14 h à 16 h 30 (avec RDV)
Consultation de Protection Maternelle Infantile (PMI) : le mardi de 13 h 30 à 17 h (avec RDV)

Economie & Développement

Le Parc d'Activités des Mardors, situé à proximité de deux voies rapides (A31 et ARC), aux portes de Dijon, accueille les petites et moyennes entreprises.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

> Loisirs proposés par les associations locales (CLUB POUR TOUS, COUTERNON ENSEMBLE, ... ) : musculation, Qi Gong, tennis de table, stretching, gym douce, gymnastique, yoga, modern'jazz, danse country, théatre, loisirs créatifs, scrapbooking, photos, informatique, scrabble, anglais ... retrouvez courant septembre le planning de la prochaine saison sur le site internet officiel de COUTERNON.
> Equipe de foot, Tille FC, une entente Varois, Couternon et Arc/Tille
> Activités équestres - Centre Equestre de la Prairie
> Pêche dans les étangs gérés par La Gaule de COUTERNON et COUTERNON PECHE LOISIRS


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus