Lignerolles


© Gérard Maës


© Gérard Maës


© Gérard Maës


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire François Leblond
Adresse Rue de Longuay - 21520 Lignerolles
Tél. 03 80 93 51 00 Fax 03 80 93 51 00
Email mairie.lignerolles@numeo.fr
Horaires d'ouverture Mercredi 9h30-12h30
Population 54 habitants. Les Lignerollois(e)
Altitude 274 mètres Superficie 1325 ha
Situation géographique Nord-Est de la Côte-d'Or / limitrophe avec la Haute-Marne
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Petit village niché au fond d'une vallée verdoyante dans laquelle serpente une rivière appelée Aubette, bordé d'une forêt feuillue s'étendant sur la moitié du territoire communal. Pays de chasse et de pêche.

Plus d'infos

www.pays-chatillonnais.fr
Mémorial élevé à la mémoire des aviateurs anglais abattus sur la commune en 1944 et inhumés au cimetière de Lignerolles .
Lieu où repose le célèbre ethnologue et académicien Claude Lévi Strauss décédé en 2009 dans sa 101ème année.

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

Eglise du XIIIè siècle modifiée en 1826 dont le Saint patron est Saint-Réverien .
Lavoir restauré bordant l'aubette .
Un ancien patouillet, dernier vestige de l'époque où l'on traitait le minerais de fer.

© Gérard Maës

© Gérard Maës

©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Lignerolles

Un curieux de passage à… LIGNEROLLES.
Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Montigny-sur-Aube).
Le village dépendait autrefois de l'abbaye de Longuay. Son nom nous vient de linière, lieu où on cultive le lin. Il fut connu de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle pour sa pierre de qualité que l'on retrouve dans un escalier de l'opéra Garnier à Paris.
L'église Saint-Revérien remonte au XVIIe siècle, mais fut remaniée au XIXe siècle. La porte est encadrée par deux niches accueillant des statues, saint Joseph et l'Enfant d'un côté, saint Roch de l'autre. Une flèche octogonale en ardoises surmonte le clocher. À l'intérieur, la poutre de gloire et les boiseries du chœur profitent de la lumière apportée par deux séries de fenêtres superposées.
Devant l'église, les branches d'une belle croix Renaissance au fut cannelé se terminent par des "choux Bourguignons".
Le pont sur l'Aubette porte des jeux de vannes qui envoient une partie des flots vers le lavoir. Une manivelle permettait aux lavandières de régler le débit d'eau. Près de la mairie école, on reconnait grâce à ses fenêtres en demi-cercle, le second lavoir local alimenté par une source, mais transformé. Plus bas, on trouve dans la montée une belle maison du XVIe siècle sur laquelle on remarque un buste sculpté.
Dissimulé dans son parc, le petit château du XIXe siècle, couvert d'ardoise, ancienne demeure du maître des forges Jean Maître, a conservé un colombier rond. Lignerolles fut le village d'adoption de l'ethnologue et académicien Claude Lévi-Strauss qui vécut dans ce château et dont la tombe, très simple, se contente d'une pierre percée. À l'extrémité sud du parc, le moulin à eau enjambe l'Aubette. Une pisciculture fut aménagée en 1911 par Auguste Bernier.
En 1944, un Lancaster Anglais chargé de guider une formation de bombardement de l'usine de roulements à billes de Schweinfurt, fut abattu au retour et s'est écrasé près du bourg. Une stèle leur rend hommage à 1 km à l'est, à l'entrée du bois. Les tombes des quatre aviateurs britanniques décédés lors du crash se dressent dans le cimetière. On y remarque également un superbe calvaire érigé au XVe siècle, richement sculpté, Crucifixion, ange, Vierge à l'Enfant, Piéta, saint Nicolas… Il vaut à lui seul le détour.
Au nord, on trouve le moulin à eau du Patouillet, dernier symbole de l'industrie du fer, qui fut précédé par une forge dépendant de l'abbaye cistercienne de Longuay. Elle fonctionna jusqu'au XIXe siècle.
Au sud, les amoureux de nature visiterons le marais tufeux de la Gorgeotte.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Une exploitation agricole .
Deux gîtes ruraux dont un répertorié au gîte de France .

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus