Magny-Lambert


©André Beuchot


©André Beuchot Roche et grotte des Fées


©André Beuchot


©André Beuchot Chapelle Toutifaut


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot Tumulus


©André Beuchot Fontaine Creux Anne


©André Beuchot Cabane Vacher

Maire Raphaëlle Vautrin
Adresse 4 rue Rebourseau - 21450 Magny-Lambert
Tél. 03 80 93 25 17 Fax 03 80 93 25 17
Email mairiedemagnylambert@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture En mairie le jeudi 8h - 10h et au SIVOM de Baigneux les Juifs le mardi 14h - 18h
Population 84 habitants.
Altitude 307 mètres Superficie 1262 ha
Situation géographique Latitude: 47° 41' 2'' Nord - Longitude: 4° 34' 44'' Est.
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Magny-Lambert est situé à 53 km au Nord-Ouest de Dijon.

Plus d'infos

www.chatillonnais.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise de la Nativité, XVè siècle, reconstruite au XIXè siècle.
Lavoir, croix.

©André Beuchot Roche et grotte des Fées

©André Beuchot

©André Beuchot Fontaine Creux Anne

©André Beuchot Cabane Vacher

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Magny-Lambert

Un curieux de passage à… MAGNY-LAMBERT. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Baigneux-les-Juifs).
Site archéologique de l'âge des métaux, la commune compte de nombreux tumuli, notamment au sud-est au lieu-dit "Combe Lambert". (La contrée serait celle qui présente le plus grand nombre de tumulus du type galgal de France). On trouve aussi une montagne évocatrice surnommée "les Quatre Vingt Meurgers". Rasoirs, coupes, torques, poignards, épées de l'âge du fer trouvés dans les tumulus du Rivanet, de la Commotte, de la Vie de Baigneux et de Montceau-Laurent, sont exposés au Musée archéologique national de Saint-Germain-en-Laye.
On déniche également un menhir près de la ferme de Tout-y-Faut. (Tout y manque : il faut tout apporter). (Sur la limite de commune avec Ampilly-les-Bordes) et deux pierres dressées dans les champs à 600 m au nord-ouest de la ferme de Combe Bernard (Menhirs ?).

Village en deux partie appelées rue Basse et rue Haute.
La rue Haute accueille une jolie croix sculptée double face, la métairie et les vestiges d'une ancienne maison des Templiers du XIVe.
La tour d'angle circulaire fortifiée XVIe avec salle basse percée de deux canonnières que l'on peut apercevoir à l'entrée sud, reste le dernier vestige des anciennes fortifications du village.
En contrebas de la mairie couverte de laves, on peut encore s'attarder devant lavoir XIXe (servant de débarras) qui côtoie une fontaine alimentant des abreuvoirs en pierre. L'ancienne mairie école réhabilitée couverte en "tuiles violon" nichée un peu plus bas a perdu le campanile qui abritait naguère sa cloche.
La rue Basse nous attend avec l'église paroissiale de la Nativité du XVe, reconstruite en grande partie, au XIXe. Une jolie flèche ornementée en pierre accueille les horloges. Baies arrière gothiques, gargouilles, statue dominant le porche, de nombreux détails attirent les regards. L'intérieur n'est pas en reste avec son chœur Renaissance, des culs-de-lampe sculptés et de beaux vitraux.
Sur la place voisine se dresse une fontaine et l'ancien four à pain.
Rue Basse et rue Haute, on croise de nombreuses pierres dressées décoratives aux entrées de propriétés.

Dans cet ancien "pays des druides" (!), on trouve au nord-ouest la fontaine Cruanne, Creux Anne (ou Sainte-Anne) ou encore puits de Saint-Martin. Son eau est miraculeuse : on y trempait les enfants rachitiques ou leurs langes pour les guérir, on se protégeait de la sécheresse en envoyant neuf jeunes filles vider son bassin neuf jours de suite avant de célébrer une messe. Une croix, un petit lavoir sans toit et une arcade en pierre supportant une cloche s'ajoutent au décor de ce coin bucolique.
En poursuivant la promenade vers le nord, on suit alors un sentier botanique qui nous guide jusqu'à la cabane en pierre ronde en ruines dite "cabane de Vacher". Dénommée aussi parfois "cabane du berger", elle cache un escalier intérieur en colimaçon grimpant à l'étage.
Au sud, la montagne des Fays accueille la roche des Fées et la modeste grotte du Bois des Fées jadis habitée par une femme malfaisante et redoutée. On s'en protégeait en lui offrant un gâteau à une date précise. Selon une variante, cette caverne servait d’abri à des fées redoutées. La dernière à l’aspect d’une petite vieille décrépie aurait été vue peu avant la Révolution. Pour qu’elles ne leur nuisent pas, les habitants allaient chaque année leur déposer un gâteau à titre d’offrande.
Au sud-est, le hameau de "Tout-y-Faut" recèle un mini lavoir sans toit, une croix en pierre et les ruines de la chapelle Saint-Hubert de "Tout-y-Faut" XVIIIe (ancienne grange de l'abbaye de Quincy). Une curieuse légende lui est rattachée. Elle abritait autrefois une clé miraculeuse appartenant à Saint-Hubert. Certains parlent d'une copie, mais qu'importe puisqu'elle avait le pouvoir, si on la faisait chauffer au rouge et qu'on l'appliquait sur le front des chiens, de les protéger ensuite des œdèmes !
Les carrières célèbres de Magny-Lambert ont fourni la pierre du revêtement de la Pyramide du Louvre. Le palais de justice de Bruxelles et la cathédrale de Troyes, tout comme le viaduc de Chaumont en Haute-Marne, ont également fait appel à cette pierre de qualité.
André Beuchot

©André Beuchot Chapelle Toutifaut

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot Tumulus

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Voir le site naturel du Sentier Botanique.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus