Marcenay


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Michel Guilleman
Adresse 44 rue Principale - 21330 Marcenay
Tél. 03 80 81 61 22 Fax 03 80 81 61 22
Email mairie.marcenay@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h-18h
Population 95 habitants.
Altitude 206 mètres Superficie 949 ha
Situation géographique Latitude: 47° 51' 46'' Nord - Longitude: 4° 24' 14'' Est
Communauté de Communes CC du Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Le village de Marcenay est situé à 54 km au Sud-Est de Troyes et à 98 km de DIjon.

Plus d'infos

Lac de Marcenay
Tel. 03 80 81 43 03 / Fax. 03 80 81 45 19
marcenay@club-internet.fr
www.pays-chatillonnais.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Vorles, époque romane, XIè siècle. Lavoir, croix.
Haut-fourneau du XVIIIè siècle et halle à charbon sur la digue du lac. Situé en bordure d'un vaste plan d'eau créé au XIIIè siècle par les moines de Molesme, le haut-fourneau construit en 1742 fournissait en fonte les différentes forges de la région jusqu'au début du siècle dernier.
La Maison du terroir est installée dans l'ancienne halle à charbon ; on y trouve produits régionaux de bouche, artisanat local.


©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Marcenay

Un curieux de passage à… MARCENAY. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Laignes).
En 2007, une douzaine de sarcophages, peut-être du VIe, ont été découverts lors des travaux de restauration de l'église. Connue depuis le VIe, cette église fut rebâtie au XI-XIIe, puis remaniée quatre siècles plus tard. Elle subit ses dernières modifications au XVIIIe. On remarque la nef plus haute que le chœur, le clocher XVIIIe, un beau lustre, des restes de peintures murales et le vitrail XIXe du chevet relatant le miracle de Saint-Vorles. Le caveau situé sous le chœur semble dater du VIe siècle. Il abrite le sarcophage de saint Vorles, né à Marcenay. Ce tombeau daterait du VIIe siècle. De type bourguignon champenois, en calcaire décoré de chevrons sculptés, il abritait le corps du saint, transféré au IXe à Châtillon-sur-Seine dans l'église Saint-Vorles.
Un jour, alors qu'il était curé de Marcenay, saint Vorles s'endormit en célébrant une messe. À son réveil, il expliqua qu'il était parti sauver un enfant des flammes dans un village voisin. On vérifia les faits qui s'avérèrent exacts. Une autre légende rapporte qu'en conflit avec saint Valentin de Griselles, il joua et gagna tous les champs de blé que saint Valentin possédait à Griselles. Heureusement, une deuxième manche attribua les forêts à saint Valentin.
La place centrale de Marcenay accueille une croix ouvragée et l'ancienne petite forge. On observe aussi dans ce village, le lavoir fermé par des grilles en contrebas, le pont XIXe et deux pigeonniers, un carré et un rond. Ce dernier pourrait être le dernier vestige de la tour d'une forteresse citée au XIIIe. La grange aux Dîmes était située à deux pas, rue du Pont Neuf. Elle remontait probablement au XVIe et dépendait de l'abbaye de Molesmes. Il n'en subsiste que les murs et les quatre contreforts du mur gauche.
Derrière la mairie école XIXe, se trouve la maison Egeley et l’ancienne usine de batteuses "H. Egeley et Fils", fondée en 1850 par Henri-Roch Egeley. L’établissement produisit notamment une batteuse trépigneuse (ou tripoteuse en langage populaire) mobile de faible encombrement et de prix raisonnable qui connut un grand succès en France entre 1850 et 1910. Un cheval ou un bœuf marchant sur plan incliné avec tapis roulant entrainait le mécanisme. Après plusieurs fusions, l’entreprise rejoignit la Compagnie John Deere en 1964.
Le lac artificiel de Marcenay avec ses 100ha est l’un des plus grands de Côte-d'Or. Il fut créé en 1239 par les moines de l’abbaye de Molesmes, certainement pour l'empoissonnement. Il constitue de nos jours une belle réserve ornithologique. En 1742, le Prince de Condé fit construire sur les rives un haut fourneau qui fonctionna 124 ans en profitant des ressources proches en minerai de fer. Ceci entraîna sans doute l'agrandissement de l'étang d'origine et le renforcement de sa digue, la période d'étiage pouvant durer six mois. Ce haut fourneau fonctionnait au bois. En observant aujourd'hui l'usine de Marcenay, on remarque que la halle à charbon, implantée sur la digue, domine le haut fourneau pour simplifier le chargement. De 400 tonnes par an au XVIIIe, la production passa à 1 000 tonnes dans les années 1830, suite à la surélévation du haut fourneau. En 1847, une machine à vapeur utilisant la chaleur produite par le fourneau fut ajoutée pour pallier au manque d'eau en basse saison.
À l’ouest, une Vierge abritée dans une niche veille sur la ferme/moulin de la Levée.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Lac de Marcenay ; camping, sports nautiques, randonnées en forêt.
Plage aménagée, aire de pique-nique, pêche, mini-golf, randonnées à cheval et à pied.


Fan de ma Commune

Roy
29/05/2018
Ne ratez pas la fête du lac - Féte du Bien Vivre le 8 juillet au camping les Grebes

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus