Neuilly-Crimolois


©André Beuchot


©André Beuchot


Millénium "Une tranche de l'Univers"


©André Beuchot

Maire François NOWOTNY
Adresse 8 rue du Général de Gaulle - 21800 Neuilly-Crimolois
Tél. 03 80 47 02 88 Fax 03 80 47 08 63
Email mairie@neuilly-crimolois.fr
Population 2655 habitants. Neuilloisien et Neuilloisienne
Altitude 225 mètres Superficie 8 ha
Situation géographique A quelques kilomètres au Sud-Est de Dijon.
Communauté de Communes Dijon Métropole
Canton CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR

Je suis fan de ma commune

Présentation

NEUILLY-CRIMOLOIS. Canton de Chevigny-Saint-Sauveur. (Autrefois canton de Dijon sud).
Neuilly-lès Dijon et Crimolois ont fusionné le 28 février 2019.

Village coquet situé à 9 kilomètres au Nord-Est de Dijon, en direction de Genève, la commune de Neuilly-Crimolois jouit d'une situation géographique particulièrement attractive car elle est très proche de Dijon. Elle tend constamment à préserver sa qualité de vie. La commune est traversée par la rivière "Ouche" et par la Route Départementale 905 bis.A 2 minutes du village en direction de la zône artisanale de Chevigny-Saint-Sauveur se situe la gare de Péage de Crimolois des autoroutes A31 et A39.

Plus d'infos

Location de salles :
Il s'agit de salles du Centre Polyvalent.
La salle d'honneur d'une capacité maximale de 300 personnes.
La salle n°1 d'une capacité maximale de 80 personnes.
La cuisine.
Qui peut louer une salle ?
Les associations de Neuilly, toutes activités confondues, peuvent disposer de toutes les salles. Un calendrier des manifestations est élaboré une fois par an. Les personnes domiciliées à Neuilly, les comités d’entreprises, les sociétés à but lucratif et les personnes non domiciliées à Neuilly peuvent également demander la location.
Consultez le site web de la commune : www.neuilly-les-dijon.fr

Tourisme & Patrimoine

NEUILLY
Neuilly s'appelait autrefois Nully, Neulley, Nobiliacum, NieviJum, Nulliacum, Noviliacum, Nulleium. Ce nom vient de « novio », neuve, et « ailo », la clairière. Le nom est relativement répandu en France. Ce sont des sites qui ont été défrichés, souvent entre le Vè et le IXè siècle, pour créer des hameaux à proximité des grandes villes.
Eglise Saint-Victor.
Un château construit dans le style du XVIIè siècle occupait autrefois le centre du village. Ses jardins avaient été dessinés par le célèbre Le Nôtre et plantés par Jacques de Mucie. Du château et de son parc, il reste quelques arbres, notamment un magnifique cèdre, les écuries et des bouts de mur de parc le long de la RD905bis.

CRIMOLOIS
C'est à Crimolois que les célèbres Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dépendant de la Commanderie de la Magdeleine, avaient installé leur salle de garde, au bord d'une voie romaine, dernier poste avant Dijon.

Ils s'y étaient établis en 1170 sous la juridiction du Grand Prieur de Champagne. Crimolois était l'un des plus anciens village du finage et appartenait au XIIème siècle aux Sires de Magny-sur-Tille. En 1163, Audon, frère de Hugues de Magny, en prenant l'habit d'Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, donnait à l'ordre des fiefs, maisons et moulins de Crimolois. Le village depuis a conservé sur ses armoiries la croix de Malte. On suppose que l'église originelle était la chapelle de la seigneurie et que la maison située à l'angle des rues de la Liberté et de la Magdeleine, servait de résidence principale aux Chevaliers. De leur épopée il ne reste aujourd'hui qu'une croix parfaitement apocryphe bénite à l'été 1939 par l'évêque de Dijon en présence du Chanoine KIR. Cette croix est visible sur la façade du café "Le Crucifix" 8 RD 905.

Millénium "Une tranche de l'Univers" :
"Une tranche de l'Univers" oeuvre de Pierre Duc, peintre, graveur et sculpteur. Monument de granit, de bronze et d'acier inoxydable évoquant la rotation de la terre, la sphère bleue, mue par l'eau. Mise en valeur de la permanence de l'univers par la dalle de granit inscrustée de sphères évoquant les étoiles et par le mouvement perpétuel de l'eau. La grande roue à aubes entraînée par l'eau fait penser au soleil, au rayonnement immuable.

A 2 minutes du village en direction de la zône artisanale de Chevigny-Saint-Sauveur se situe la gare de Péage de Crimolois des autoroutes A31 et A39.

©André Beuchot



©André Beuchot


UN CURIEUX EN BALADE

Le 17e opus d’un infatigable découvreur !
Passionné par son département, André Beuchot livre un formidable inventaire de ses communes, hameaux, histoires et légendes...
Marcheur, chercheur de pierres légendaires, randonneur au long cours André Beuchot sillonne, inventorie l’histoire des chemins, des pierres et des centaines de villages et de hameaux côte d’oriens... Un de ces oiseaux rares et discrets ? Allez savoir... en tous cas Un curieux en balade est un ouvrage à lire, à conserver comme les anciens almanachs qui font toute la saveur de nos villes et campagnes !


CONTACT
Éditions André Beuchot :
8 rue Pierre de Saint-Jacob 21000 DIJON
beuchot@numericable.fr



Un curieux de passage à Neuilly-Crimolois

Un curieux de passage à… NEUILLY-CRIMOLOIS. Canton de Chevigny-Saint-Sauveur. (Autrefois canton de Dijon sud).
Neuilly-lès Dijon et Crimolois ont fusionné le 28 février 2019. Les deux anciennes communes méritent encore d’être inventoriées séparément.

Neuilly-lès-Dijon. (Neuilly-Crimolois)
Au cœur de la bourgade, une demeure bourgeoise au toit d'ardoises se cache dans son parc avec ses communs en briques rouges. Certains la surnomment parfois par erreur, le château. Le véritable château de Neuilly-lès-Dijon, édifice de style classique du XVIIe, a hélas été détruit en 1970. Il était alors célèbre pour sa grotte de rocaille, sa glacière et son plan d'eau qui fournissait la glace l'hiver. Tout a disparu, les serres, l'orangerie et la tour crénelée de l'horloge haute de sept mètres. Du château du Vicomte Henry Legouz de Saint-Seine, appelé château du Comte de Saint-Seine, il ne reste que des morceaux du mur d'enceinte et quelques arbres du parc. Le joli pavillon Belle Époque rehaussé de motifs géométriques en briques multicolores que nous découvrons sur la place centrale, n'est autre que l'ancienne écurie, abritée sous de vieux arbres majestueux. Un imposant balcon en bois ouvragé domine l'entrée et renforce sa prestance.
Un coup d'œil au nom des rues alentour et l'on comprend que nous sommes bien à l'emplacement de l'édifice disparu. Cèdres gigantesques et arbres d'ornements spectaculaires plantés par Jacques de Mucie, dispersés entre les nouvelles maisons actuelles, rappellent le travail de Le Nôtre qui inspira les créateurs du parc, alors protégé derrière de robustes grilles en fer forgé. En 1900, une allée plantée de sapins traversait la place de la Liberté et venait buter contre le portail. On raconte que les visiteurs accédaient au château en suivant une courte allée de gravier.
En 1970, on déplaça également le cimetière qui autrefois entourait l'église Saint-Victor, implantée au centre du village au XIXe. Son clocher paraît bien modeste comparé aux cimes élancées. On notera la jolie porte latérale encadrée de petites colonnes surmontées de chapiteaux décoratifs. Autour du chœur jadis séparé de la nef par une grille basse en fer forgé, se répartissaient des stalles occupées pendant la messe par des hommes. Comme l'église se situait à cheval sur la limite du parc, la chapelle du Comte qui restait fermée par une grille, se retrouvait dans le domaine. En 1944 les vitraux du chœur furent endommagés par l'explosion du dépôt de munitions des Allemands à la Base aérienne voisine, séparée du village par l'Ouche.
Lors de la procession des Rogations, les paroissiens suivaient le prêtre qui bénissait les différentes croix locales dont celle proche de l'église où quelques lignes gravées rappellent que le village fut épargné par le choléra en 1854, "Par la grâce de Dieu". La poste voisine a été installée dans l'ancienne cure. Au sud-ouest, près du cimetière, on trouve une croix en pierre ornementée portant un Christ Janséniste.
Un intéressant pont en pierre XIXe à trois arches enjambe la rivière, freinée par une digue qui l'oblige à rebondir en cascatelles. À deux pas, le lavoir disparu bordait l'Ouche, mais les femmes lavèrent aussi leur linge directement dans la rivière. En amont du pont, un poteau témoin rappelle la hauteur d'eau atteinte lors de la crue historique de 1965. La mairie école XIXe, maintenant englobée dans un nouvel ensemble, se dresse à une cinquantaine de mètres. La balance ou poids public, se situait sur la petite place, à une centaine de mètres au nord-est.
Autrefois dans ce village, on décernait chaque année une médaille d'argent aux jeunes gens des deux sexes les plus vertueux. Pour Pâques, on offrait un pain blanc. Le 14 juillet, les enfants tendaient des cordes entre les arbres de la place pour y pendre des cruches remplies d'eau. Les joueurs devaient essayer de les vider avec un bâton sans recevoir l'eau sur la tête. Un drapeau tricolore était aussi fixé au sommet d'un peuplier. Celui qui réussissait à le décrocher gagnait 100 sous.
Enfin, notons qu'une bonne partie de la base aérienne Dijon-Longvic (ou Dijon-Bourgogne) se trouve sur le territoire de… Neuilly-lès-Dijon !
Pour en savoir plus sur la bourgade, consultez le livre "A Neuilly-lès-Dijon en 1900" de Fernand Caillot et Michel Manca.


Crimolois. (Neuilly-Crimolois).
À la fin du XIXe, de nombreux objets mérovingiens, épées, umbos de boucliers, fibules en argent, fragments de vase… ont été découverts lors de l'élargissement de la voie ferrée. Vestiges de passage des armées ou occupation du territoire ? Les habitants sont surnommés "les graivôlons ou gréveulons", ce qui signifie les guêpes, les frelons. Le village était autrefois connu, dit-on, pour sa mine de fer à ciel ouvert. Pourtant, le sol n'est pas ferrugineux et aucune mine ne pouvait y être exploitée !
Construction modeste mais pleine de charme, l'église XVIIIe, récemment restaurée, se distingue par son clocher en bois, plutôt rare dans la région. Elle reste souvent considérée comme l'ancienne chapelle des Chevaliers de Malte, mais rien ne permet de l'affirmer. La première église du village fut sans doute la chapelle de la seigneurie qui se trouvait jadis à l'emplacement du parking du "bar du Crucifix".
Crimolois accueillit par le passé une commanderie des Chevaliers de Malte, avec hostellerie et chapelle. C'est en 1170 que les Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dépendant de la commanderie de la Magdeleine, installèrent une salle de garde, dernier poste avant Dijon. Elle fut peut-être la plus ancienne commanderie de l'Ordre de Malte en Bourgogne. Le domaine des Hospitaliers formait sans doute un ensemble fortifié bordé de fossés et comprenant l'hostellerie (auberge du Crucifix), la chapelle (emplacement du parking du bar), la ferme, le colombier rond et le "château" actuel rehaussé de trois tours carrées en demi-œuvre, (demeure du Commandeur). Un souterrain reliait les bâtiments. Une croix imposante, curieusement installée contre la façade du bar du village, rappelle cette épopée. Elle fut bénie en 1939 par l'évêque de Dijon et le chanoine Kir. Autrefois, deux statues de la Vierge et de Marie Madeleine, détruites à la Révolution, encadraient la croix. Mais une statue du XVIIe découverte à la fin du XIXe en creusant une fosse dans le cimetière, pourrait provenir de cet ensemble, d'autant que selon la tradition, les habitants auraient enfouies leurs statues dans le cimetière pour les préserver. Le bar garde la dernière trace de la commanderie, la salle principale avec ses dalles calcaires usées par les siècles n'étant autre que l'antique salle de garde.
Sur la place de la mairie, nous trouvons un vieux pressoir en bois et une statue moderne animée. Réalisée par Pierre Duc, elle symbolise une tranche d'Univers. Mi-sculpture, mi-fontaine, elle retient l'attention par sa mappemonde en bronze qui tourne inlassablement, entraînée par la roue à aubes. L'ensemble est maintenu dans un bloc de marbre porteur d'une multitude de planètes.
Situé autrefois au bord d'un ruisseau aujourd’hui disparu, le lavoir se trouvait à l’emplacement de la mairie annexe (la mairie de la nouvelle commune Neuilly-Crimolois se situant à Neuilly). L'ancienne mairie école du XIXe reste accolée à l'école actuelle. Il faut encore mentionner la "Maison Jamard", maison bourgeoise du XXe cachée au nord-est du village.
Autrefois à Crimolois, la veille d'un mariage, les garçons allaient le soir tirer des coups de fusil pendant 5 ou 10 minutes devant la demeure de la promise. Puis ils tendaient une pelle sur laquelle le futur beau-père devait déposer une brioche que tous dévoraient accompagnée d'une tournée générale. La veille de Pâques, les garçons arpentaient les rues du village à la tombée de la nuit. Ils s'arrêtaient devant les maisons où habitaient des jeunes filles et chantaient sur l'air des "Alleluia" : « C'est pas des œufs que nous voulons, mais c'est la fille de la maison. Si il y en a deux, nous choisirons ; Alleluia ! ». Après la sarabande, le père leur donnait des œufs, de l'argent, ou les deux, pour qu'ils partent au café du coin avaler une bonne omelette.
André Beuchot









©André Beuchot

Millénium "Une tranche de l'Univers"


Vie Sociale

CHEVIGNY
Le Centre Communal d'Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif communal.
Le rôle social de la commune s'exerce à travers le centre communal d'action sociale qui a vocation à agir dans la mise en oeuvre des politiques sociales en direction de la petite enfance, des jeunes en difficulté, des personnes âgées et des publics les plus fragiles.
De nombreuses associations dans les domaines de la culture, des loisirs, du sport et du social.
Centre de Loisirs.
Garderie périscolaire.
Restaurant scolaire.
Activité "multisports" du Foyer Rural.
Activité "Jeux de ballons" de l'USEP.

CRIMOLOIS
5 associations animent la commune :
La Graivôlonne : association villageoise (loto, théâtre, 14 juillet).
Tennis Club de Crimolois : (Cours de tennis, tournoi).
Association Pêche Loisirs Environnement : (concours de pêche, lâcher de truites).
Association Sportive et Culturelle de l'Ecole Primaire de Crimolois : (activités diverses sportives et culturelles, aide aux devoirs...) Réservée aux enfants scolarisés sur la commune.
Société de Chasse.

Economie & Développement

Activités : Commerces et services de proximité (alimentation, santé, poste, ...), maison de retraite, artisans, associations.
ATELIER LAMBER : Broderies et gravures.
Tel/Fax : 03 80 47 32 25.
CAP INGENIERIES : Maîtrise d'oeuvre, conseil en construction.
Tel : 09 63 02 39 29.
DJ MAQUETTES : Fabrication de maquettes Tel/Fax : 03 80 47 04 62.
FRED-MAGICIEN : Pour tous vos événements : Mariage, Gala, Repas, Anniversaire, Cocktail... Tel : 06 88 34 84 31.
LE CARRE MEDICAL : Vente/location matériel médical et confort pour particuliers, professionnels et collectivités.
Tel : 03 80 32 07 17.
MICHEL AUTOMOBILES : Garage automobiles.
Tel : 03 80 37 29 98.


Notre société et nos territoires connaissent de profondes mutations. Ils font face à des évolutions majeures liées aux changements des habitudes de consommation, aux déplacements, aux nouvelles formes de travail, à la pression environnementale, à l’équilibre entre espaces ruraux et urbains ou à l’impact des technologies numériques.


CCI Côte-d’Or - Saône-et-Loire : votre partenaire 360°du développement territorial


En tant qu’élus, vous considérez sûrement le développement et l’animation de vos territoires comme des priorités de votre mandat. Face à la diversité des enjeux, la CCI Côte-d’Or-Saône-et-Loire s’est donc organisée pour vous apporter son expertise, ses outils et ses réseaux dans vos projets de développement socio-économique et territorial. Notre ambition est de travailler à vos côtés, dans un objectif partagé de développement, en s’appuyant sur nos équipes de terrain, notre réseau de partenaires, notre connaissance fine des territoires et notre relation de proximité avec les entreprises... LIRE+



Que faire ?

Un circuit de randonnée (2,1 km), baptisé "Des cèdres aux templiers", permet de découvrir les villages de Neuilly-lès-Dijon et de Crimolois en longeant l'Ouche, la rivière. Vous trouverez le plan de ce sentier sur la place du village, en face du monument aux morts. L'itinéraire du sentier est balisé par des pannonceaux jaunes que vous ne pourrez pas manquer.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire