Nicey


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Philippe Hugot
Adresse Rue Haute - 21330 Nicey
Tél. 03 80 81 47 88 Fax 03 80 81 47 88
Email mairie.nicey@orange.fr
Horaires d'ouverture Mardi 9h-17h
Population 111 habitants. Nicetois (es)
Altitude 201 mètres Superficie 2886 ha
Situation géographique Latitude: 47° 51' 43'' Nord - Longitude: 4° 18' 55'' Est
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

En Haute Côte d'Or, entre Champagne et Bourgogne, Nicey est situé à 52 km au Sud-Est de Troyes et à 105 km de Dijon.

Plus d'infos

Office de tourisme
21400 Châtillon sur Seine
Tél : 03 80 81 57 57
contact@tourisme-chatillonnais.fr
www.tourisme-chatillonnais.fr



Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Gengou, XIIIè siècle.
Plusieurs croix, deux lavoirs.
Fermes anciennes.
Voie romaine.
Vestiges du château des Louvois.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Nicey

Un curieux de passage à… NICEY. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Laignes).
Jusqu'à la Révolution, le village resta dans la province de Champagne. Des temps reculés, on affirme qu'au nord-ouest du village se serait trouvé un cromlech. On découvrit sur la commune de nombreux vestiges néolithiques, gaulois et gallo-romains comme la villa gallo-romaine de Champ-Rougeot.
Le château remonterait au XIIe siècle. Il appartenait alors à Hugues de Nicey. Sans doute agrandi par la suite, il fut pris par les Bourguignons au XVe siècle. Le maquis de Louvois devint propriétaire du domaine à la fin du XVIIe siècle et fit construire un nouveau château. Au chapitre des corvées, les habitants devaient battre les fossés la nuit pour faire taire les grenouilles qui empêchaient le seigneur de dormir. De 1840 à 1848, une faïencerie fut implantée dans ce château par Louis Gillon.
L’intéressante église Saint-Pierre et Saint-Paul du XIIIe siècle, fut en partie refaite au XVIe siècle. Des arcades noyées dans la maçonnerie sur un des côtés, confirment ces remaniements. Sur les contreforts extérieurs des chapelles latérales perpendiculaires aux hautes baies gothiques, on remarque des animaux sculptés, aigle, lion, taureau… symboles des Évangélistes. Une courte flèche surmontée par un campanile domine le clocher. On pénètre à l'intérieur en franchissant un portail au tympan trilobé. Un Christ en croix du XVIIIe siècle sépare la nef, sobre et basse qui remonte au XVIIIe siècle, du chœur élancé et lumineux édifié au XV ou XVIe siècle. On admire sous les voûtes deux piscines, la plus belle, joliment sculptée surmontée d'un campanile, une éducation de la Vierge du XVIe siècle hélas mutilée, et une litre funéraire portant les blasons de la famille "de Nicey".
On découvre également à Nicey deux lavoirs du XIXe siècle. Le premier dans le village, accosté à un abreuvoir et une pompe, accueille à présent la boite à livres locale. Le second, à l'écart, côtoyait jadis un moulin qui devint par la suite une scierie disparue.
À la mairie école de garçon remontant au XIXe siècle, s'ajoutait l'école de filles, située à une centaine de mètres au sud-ouest, à l'emplacement de la salle des fêtes qui cache encore l'ancienne construction. Une Éducation de la Vierge fait écho à l'ancienne activité. Au fil des rues, on croise de vieilles maisons et fermes des XVII, XVIII et XIXe siècles, deux pigeonniers carrés, une petite maison bourgeoise aux toits d'ardoises côté est et, à l'entrée ouest, la demeure "Belle Époque" d'Henri Bertillon qui interpelle avec ses ouvertures aux encadrements bicolores et ses petits décors en mosaïque.
Alors qu'il allait mourir de soif, saint Gengoult fit jaillir une source, la fontaine de la Vêvre. Son eau guérit les maladies incurables et la stérilité des femmes. Dans la chapelle proche aujourd'hui disparue, de nombreuses béquilles suspendues attestaient les miracles. Seule une modeste croix en métal au nord du village en rappelle l'emplacement. Une seconde croix similaire se dresse à 300 m au nord, tandis qu'une croix sculptée intéressante veille sur le cimetière.
André Beuchot


©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Une distillerie.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Plateau boisé : promenades/randonnées.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus