Nod-sur-Seine


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Dominique Bayen
Adresse Rue Haute - 21400 Nod-sur-Seine
Tél. 03 80 93 21 21 Fax 03 80 93 21 21
Email mairie.nodsurseine@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Mardi 16h-18h - Vendredi 14h à 16h.
Population 199 habitants.
Altitude 244 mètres Superficie 2456 ha
Situation géographique Latitude: 47° 46' 1'' Nord - Longitude: 4° 34' 21'' Est
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Nod-sur-Seine est un joli village au bord de la Seine, situé à 13 km au Sud-Est de Châtillon-sur-Seine, entre Champagne et Bourgogne.


Plus d'infos

Office de tourisme
21400 Châtillon sur Seine
Tél : 03 80 81 57 57
contact@tourisme-chatillonnais.fr
www.tourisme-chatillonnais.fr



Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Martin XIIIè siècle.
Chapelle, croix, lavoir.
Voie romaine.
Monument commémoratif de la jonction des Armées françaises 12 septembre 1944 : les deux armées françaises qui libérèrent la France en 1944 se rencontrèrent à Nod-sur-Seine.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Nod-sur-Seine

Un curieux de passage à… NOD-SUR-SEINE. Canton de Châtillon-sur-Seine.
La découvertes de silex taillés et polis attestent d'un peuplement de la région dès le néolithique. Le menhir (incertain) de Pierre Percée ou Pierre Fiche, caché derrière le château de Bon Espoir (Aisey-sur-Seine), pourrait s'ajouter à ces indices. La légende dit que tous vos vœux seront exaucés si vous passez la main dans les trous de cette étonnante pierre. L'occupation se confirmerait grâce à une nécropole gallo-romaine du IIe siècle qui livra le "Testament du Lingon", texte énonçant les ultimes volontés d'un riche personnage : objets qui devaient être incinérés avec lui, repas rituels à célébrer et architecture de son monument funéraire.
Au sud-est, sur la montagne du Bouchot Rond, on déniche les ruines de la maison forte de Rochelimard. Seuls quelques pans de murs avec une fenêtre à bossages, une canonnière et les restes d'une tour d'escalier subsistent.
Plus tard eut lieu dans ce village, la jonction des armées libératrices (opérations Overlord et Dragoon) à la fin de la dernière guerre mondiale le 12 septembre 1944. Les troupes du Général de Lattre de Tassigny, la première armée française, qui s'était illustrée dans le désert Libyen et en Italie avant de débarquer en Provence, y retrouvèrent celles du Général Leclerc, la prestigieuse 2e division blindée débarquée en Normandie et qui libéra Paris. (Notons qu'initialement, la rencontre était prévue à Sombernon).
L'église paroissiale Saint-Martin XIIIe fut en partie reconstruite au XVIIIe, notamment la nef, plus haute que le chœur. Le porche, s'ouvre par un majestueux portail fier de ses deux paires de colonnes de pierre surmonté d'un oculus orné d'un vitrail. L'intérieur renferme plusieurs statues en bois polychrome : Vierge à l'Enfant et sainte Anne XVIIe, saint Martin, saint Jean-Baptiste et saint Pierre XVIIIe.
La commune possède un pont XVIIIe, une mairie-école XIXe encadrée par quatre tours en demi-œuvre, surmontées chacune d'un fronton et un lavoir XIXe fermé, gardé par trois abreuvoirs et une fontaine. En face, une maison de maître au fier balcon, arbore une tour carrée dominant son parc.
En contrebas, au bord de la route de Châtillon, une niche et un bas-relief de Saint-Martin s'accrochent sur une maison partiellement couverte en tuiles "violon". On croise également une fontaine en demi-cercle et le magasin à pompes à incendie. La modeste gare de la ligne de chemin de fer de Dijon à Chatillon-sur-Seine, aujourd'hui disparue, se trouvait presqu'en face.
Un haut-fourneau fonctionna dès le XVIIe et approvisionnait les forges de Rochefort. Il produisait 1000 tonnes de fer par an. Le sieur Pitoisy était le maitre des forges en 1673. Mais le haut fourneau se dégrade au début du XVIIIe et tombe en ruines. Le seigneur de Mauvilly le relève en 1765. En 1790, il fonctionne six mois par an. À partir de 1830, après l'arrêt des forges de Rochefort, il fournit la forge de Sainte-Colombe-sur-Seine. Il ne subsiste aujourd'hui que la grande halle à charbon XVIIIe (scierie de pierre).
Les amateurs de patrimoine industriel s'attarderont également à l'ancienne tuilerie appelée aussi usine de céramique, tout en briques rouges, dominée par sa cheminée ronde et aujourd'hui réhabilitée.
Paris doit beaucoup à Nod-sur-Seine car la pierre des carrières locales supporterait les fondations de la tour Eiffel. Et à deux kilomètres au nord-est, on trouve le lieu-dit… Tour Eiffel ! On y trouve qu'une maison de chasse et une cabane en pierre munie de meurtrières de tir, hélas rehaussée avec des moellons.
On trouve en venant d'Aisey-sur-Seine, en traversant le fleuve à hauteur de l'usine de taille de pierres et en revenant sur Aisey par l'autre rive pendant 500 m, une petite grotte presque en bordure de rivière, la Cave au Foulot ou au Folet. (À la limite du territoire d'Aisey-sur-Seine).

Voisin. (Nod-sur-Seine). Ancienne "grange", le hameau garde des traces de voie romaine. Certains affirment que le clocheton des XI-XIIe de la chapelle romane Sainte-Catherine édifiée au XIIe, aurait d'abord été placé au milieu du toit.
À 850 m au sud-est du hameau de Voisin, on trouve dans le grand virage, à une quinzaine de mètres au sud de la route, un assemblage curieux de pierres semblant bien artificiel. Allée couverte en ruine (il y a d'autres blocs autour) ou simple "tas" de pierres perdu dans le bois ? Le mystère demeure pour cet ensemble surnommé "Pierres Levées de Voisin". D'autres pierres entassées le long de la route pourraient confirmer l'hypothèse d'épierrement.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Taille de pierre.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Promenades/randonnées.


Fan de ma Commune

voizeux
13/08/2012
une petite mise à jour pour signaler l'ouverture du gîte de La Jonction, 6 rue de l'église 21400 Nod sur Seine

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus