Pontailler-sur-Saône


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


©André Beuchot


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Joël ABBEY
Adresse 1 rue du 8 mai 1945 - 21270 Pontailler-sur-Saône
Tél. 03 80 36 12 86 Fax 03 80 47 82 31
Email mairie.pontailler-sur-saone@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 8h-12h00, Mardi 8h-12h00 et 13h30-17h30, Mercredi 8h-12h00, Jeudi 8h-12h00, Vendredi 8h-12h00 et 13h30-17h30
Population 1329 habitants. Les Pontilliaciens
Altitude 226 mètres Superficie 1317 ha
Situation géographique Latitude: 47° 18' 24'' Nord - Longitude: 5° 24' 42'' Est
Communauté de Communes CC Auxonne-Pontailler Val de Saône
Canton AUXONNE

Je suis fan de ma commune

Présentation

La ville est partagée en deux avec, le vieux bourg situé dans la plaine de Saône et la colline du "Mont Ardoux", zône pavillonnaire.
Le coeur de Pontailler est construit sur une île formée par la Saône et la Vieille Saône se rejoignant au Sud et reliées au Nord par le Canal Saint-Eloi.
La presqu’ile verte et bleue mise beaucoup sur l’attractivité touristique que lui confèrent ses richesses naturelles.

Plus d'infos

Aire de covoiturage aménagée par le Conseil Général :
www.covoiturage.mobigo-bourgogne.com

Centre SATI 21 - Espace numérique et Web TV ; Maison des services Rue des Saucis -
03 80 47 89 82
Ce centre Sati21 propose, par l’intermédiaire de son ou de ses animateurs, un ensemble de services au public : services publics en ligne, accueils numériques, télétravail, réunion à distance, accompagnement de projets, aide à la recherche d’emploi, initiation et perfectionnement à l’informatique...
La Web TV, Sati.tv, permet également de participer en direct à des émissions en posant des questions aux intervenants depuis les centres Sati21 ou sur www.sati.tv. Les programmes sont axés autour de 4 thèmes : Canal Agri, Canal Emploi, Canal Territoires et Canal Côte-d’Or.
Le réseau des centres Sati21 est porté par le Conseil Général de la Côte-d’Or qui en assure l’animation départementale. Les initiatives et les compétences sont partagées au sein du réseau pour offrir plus de services et d’animations sur le territoire, notamment en zône rurale.

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Maurice du XVIIIè siècle.
Lavoirs du XIXè siècle à niveaux variables.
Statue de la Vierge Notre-Dame du Mont Ardoux avec vue panoramique sur la plaine de la Saône et les monts du Jura.
Pontailler-sur-Saône et son port de plaisance offrent de beaux points de vue sur Les rivières et constituent un lieu propice à la pêche, à la baignade, aux activités nautiques et à la balade à pied ou à vélo le long de la Voie Bleue.


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON

©André Beuchot

©André Beuchot


Un curieux de passage à Pontailler-sur-Saône

Un curieux de passage à… PONTAILLER-SUR-SAÔNE. Canton d'Auxonne. (Autrefois chef-lieu de canton).
La ville fut sans doute fondée après la conquête romaine sur l'ile formée par deux bras de la Saône ou sur la butte voisine, le mont Ardoux, qui a livré des vestiges gallo-romains. Une stèle gallo-romaine visible dans le bourg près de l'église, provient peut-être de cet endroit. La cité tirerait son nom de Pontiliacus "le Pont des Marais". Plus tard, au IXe, Charles le Chauve, y possèdera un château, avant que les ducs de Bourgogne ne s'emparent de la contrée sous le règne de Philippe le Bel. Ville frontière, elle sera détruite plusieurs fois, par les seigneurs comtois, par les "Tards Venus", en 1444 par les "Écorcheurs" et enfin en 1636, lors de la guerre de Trente Ans par les troupes de Gallas. La protection naturelle formée par une boucle de la Saône n'ayant pas suffi à contenir les attaques de ces bandes armées qui incendiaient régulièrement les maisons, les habitants héritèrent du sobriquet de "culs frits".
La cité se divise en deux parties, l'île et le mont Ardoux.
Sur l'île, l'église néo-classique Saint-Maurice construite au XIXe attire les regards grâce à son porche d’entrée monumental à colonnades. Elle est décorée de peintures murales mises en valeurs par les vitraux. Sur la place voisine, on repère une jolie niche sculptée, vide de statue. Sur l'arrière du sanctuaire, on déniche encore l'enseigne gravée de l'école de filles d'autrefois, tandis que l'ancienne salle des fêtes voisine retient les passants avec sa curieuse architecture.
De l'autre côté de la rue principale, on croise la maison paroissiale XIXe portant quelques décors en bas-relief. Plus loin, les arbres qui noient agréablement le village dans la verdure nous cachent le joli château local du Prieuré auquel on accède en passant un portail à accolade monumentale. Il possède une tour ronde, deux échauguettes et une chapelle côtoyant les quatre arcades du cloitre. Plusieurs maisons de maîtres apparaissent ici et là, tandis que la mairie et ses annexes qui accueillaient les magasins à pompes, somnolent près du pont sur la Saône. Naguère, l'hôtel de ville occupait le beau bâtiment situé entre l'église et la salle des fêtes. L'école de garçons y était accolée.
On peine à découvrir les deux lavoirs à plancher mobile, le premier en rive droite en contrebas de la Poste, l'autre en rive gauche de l'autre côté du pont.
La Saône passée, on admire au bord de la rue principale, les toits colorés d'une curieuse maison XIXe accueillant deux élégants chiens-assis, tandis qu'une tour carrée accolée profite d'un toit pointu couvert de tuiles vernissées.
Le mont Ardoux domine le bourg, veillé par une Vierge XIXe, Notre-Dame du Mont Ardoux, lieu de pèlerinage. Certaines légendes prétendent qu'une ville s'y dressait autrefois. Le site offre un beau panorama sur la plaine de la Saône et les monts du Jura. Le jour de la Saint-Jean, dans le quartier de Saint-Jean qui s'étire à ses pieds, on accroche aux portes et fenêtres un bouquet qui doit rester jusqu'à la Saint-Jean suivante. S'il tombe auparavant, il faut alors le brûler. En grimpant jusqu'à la Vierge, on découvre une curieuse croix en pierre dite "Croix à Maldant".
Il ne faut pas quitter Pontailler sans faire un détour jusqu'à la gare couverte d'ardoises qui mérite le déplacement. En chemin, vous croiserez sur la droite l'ancienne gendarmerie ouverte par un porche, puis sur la gauche, une jolie maison de maître ornementée nichée en retrait de la marbrerie.
André Beuchot

Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Collège Isle-de-Saône ; 3, place du Château - 03 80 36 11 73.

Economie & Développement

De nombreux commerces et services de proximité.
ZA DU TILLET (5,3 ha divisibles)

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Circuit des écluses (boucle).
Ce circuit vous permettra de longer la Saône et le Canal de la Marne à la Saône, entre Champagne et Bourgogne, par les chemins de halage.
Infos : Office de tourisme - Tél. 03 80 47 84 42.


Fan de ma Commune

brancourt
17/04/2013
Le nombre d'habitants est à revoir!!!

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus