Puits


© André Beuchot


© André Beuchot


Eglise de la Nativité / Commune


© André Beuchot

Maire Benoît De Valous
Adresse 12 Rue du Porche - 21400 Puits
Tél. 03 80 93 14 92 Fax 03 80 93 13 84
Email mairie@puits.info
Horaires d'ouverture Jeudi 15h-19h
Population 122 habitants.
Altitude 300 mètres Superficie 2079 ha
Situation géographique Nord-Ouest de la Côte d'Or
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Puits est situé à 63 km au Nord-Ouest de Dijon tout proche des communes de Coulmier-le-Sec et Villaines-en-Duesmois.

Plus d'infos

Accès Paris et Roissy/ Lille par TGV (Montbard 15 km).

OFFICE DE TOURISME
Place Marmont 21400 Châtillon-sur-Seine
Tél. 03 80 91 13 19
www.chatillonnais-tourisme.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise de la Nativité. Croix.
Château, XVè siècle.

© André Beuchot

Eglise de la Nativité / Commune

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Puits

Un curieux de passage à… Puits.

PUITS. Canton de Laignes. 146 h.
Le nom du village appelé autrefois Puy, viendrait d'un puits profond l'abreuvant entièrement. La présence des hommes aux temps les plus anciens nous a légué plusieurs tumuli. L'emplacement d'une villa gallo-romaine prouve que l'occupation fut maintenue.
Les origines de l'église remontent au XIIe. L'abbaye Saint-Michel de Tonnerre avait fondé ici un prieuré bénédictin dont elle reste le dernier vestige. Plus tard, l'église prieurale devint l'église paroissiale de la Nativité de la Vierge. Elle fut remaniée aux XV-XVIe puis au XIXe, époque où le clocher fut dressé. Si elle paraît banale extérieurement, on remarque contre le mur la sculpture d'un étrange personnage surnommé le "mendiant". Sa main ouverte semble avoir servi à tenir un objet, lance, bâton de procession ou autre, à moins qu'elle n'attende une obole.
Parmi les croix locales, celle située près de l'église retient l'attention avec sa table des morts et les sculptures qui l'entourent.
Le château féodal des XV-XVIe ne fut guère plus chanceux. Au centre du village, il subsiste toutefois une porte fortifiée avec rainures de pont-levis, donnant accès à un ensemble de plusieurs bâtiments du XVIIe disposés sur un plan en U. Il faut souligner que la porterie fait débat, les fentes accueillant les flèches du pont-levis étant anormalement larges et hautes. Certains pensent qu'elles sont simplement décoratives et qu'il n'y a jamais eu ni fossé, ni pont-levis. Le bâtiment situé en arrière se distingue par ses parements à bossage rustique et sa galerie à arcades. Une des pierres du château disparu porte l'année 1580 et se retrouve dans la mairie-école XIXe qui occupe un des bâtiments voisins. Elle est surmontée par un petit campanile avec cloche.
Côté anecdote, on relève en 1600 un droit du seigneur plutôt curieux. Les langues des bêtes tuées à la fête du village et le dimanche suivant, lui appartenaient. Le plat était paraît-il, fort à son goût !
En prenant la petite route qui rejoint la D 101 en direction de Villaines-en-Duesmois, on trouve sur la gauche le chemin des Angles en bordure de bois et de champ. Lorsque l'on pénètre dans ce bois par ce chemin, on remarque une légère dépression, le lit terminal de la Laigne, rarement en eau ici. À une vingtaine de mètres du chemin, dans le sous-bois, se trouve l'entrée du gouffre des Angles protégé par une plaque de fer. Un puits de 15 m donne accès à un intéressant réseau varié de galeries, étroitures, parfois inondées partiellement, long de 270 m. La Mère Louisine, vieille fée mi-femme / mi-poisson, telle une sirène, hantait les points d'eau et sans doute ce puits.
Enfin, né à Puits en 1865, Gustave Coquiot, secrétaire de Rodin et ami de Picasso, fut un des premiers critiques d'art à faire l'éloge de Van Gogh. Il publia de nombreux ouvrages sur la peinture et la sculpture, des romans et des pièces de théâtre. Il mourut à Paris en 1926

André Beuchot

© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Comité des fêtes.
Association : Talents cachés.

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Sentier de randonnées.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus