Ruffey-lès-Echirey


Mare d'Echirey


Les oiseaux du Basmont


Lavoir du Basmont


l'asperge de Ruffey


Coin pique-nique au Basmont


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire MUTIN Nadine
Secrétaire de Mairie SABOUL Katia
Adresse 1 place du Souvenir - 21490 Ruffey-lès-Echirey
Tél. 03 80 32 07 07 Fax 09 70 61 02 35
Email mairie.ruffeylesechirey@orange.fr
Site www.ruffeylesechirey.fr
Horaires d'ouverture Lundi et mercredi : 9h - 12h Mardi et jeudi : 16h - 19h
Population 1309 habitants. Rufféens et Rufféennes
Altitude 260 mètres Superficie 1110 ha
Situation géographique Nord-Est de Dijon
Communauté de Communes Norge et Tille
Canton FONTAINE-LES-DIJON

Je suis fan de ma commune

Présentation

Notre commune se trouve à moins de 5 km du centre ville de Dijon, à 2 km de la zone d’activité "Cap Nord", du centre d’affaires "Parc Valmy", de la salle de concert du "Zenith" et du 1er centre régional commercial "La Toison d’Or", et seulement à 9 km du Country Club de golf Dijon Bourgogne situé à Norges-la-Ville. La sortie n°4 de l’autoroute A31 se trouve à seulement 8 kilomètres du village.
La commune fait partie de la communauté de communes Norge et Tille (avec 13 autres communes) et du canton de Fontaine-lès-Dijon.
Ruffey-lès-Echirey a su évoluer tout en conservant un caractère rural, particularité que la commune s’emploie à pérenniser.
Diverses manifestations municipales et associatives animent le village et sont devenues, au fil des années, des rendez-vous incontournables et attendus par tous.
Pour mieux connaître notre commune : www.ruffeylesechirey.fr

Plus d'infos

Le nom de la commune provient de la contraction de Ruffey et Echirey, qui sont deux parties distinctes du village, l’intitulé définitif de la commune étant apparu en 1826.
Les armoiries de Ruffey-lès-Echirey se blasonnent "D’or à la fasce d’azur chargée d’une étoile d’argent, aux trois croissants de gueules, deux en chef et un en pointe". Elles reprennent les éléments des armoiries de la famille Desbarres.

Tourisme & Patrimoine

Tourisme : Que vous soyez en déplacement professionnel ou de passage, à la découverte de la Bourgogne, et tout en étant très proche des activités citadines, Ruffey-lès-Echirey est le lieu idéal pour séjourner en chambre d’hôtes ou en gîtes Sur la commune, vous trouverez 5 chambres d’hôtes et 3 gîtes. Pour en savoir plus : www.ruffeylesechirey.fr

Témoins d’une époque et de l’histoire du village :
. le lavoir d’Echirey, alimenté par une source jaillissant du sol à cinquante mètres en amont. Tout à côté, se trouve une niche gothique portant l’inscription 1608. Le ruisseau qui longe à couvert la rue de la Motte, nourrit la mare située un peu plus loin à gauche, puis va rejoindre le ruisseau du Basmont ;
. le lavoir du Basmont, aux cinq arcades, date de 1864 et est alimenté par l’eau du ruisseau du même nom. Son eau, dont la température est d’environ 15° en toute saison, aurait des priorités thérapeutique ;
. la mare du Fontenis, qui aurait été construite en 1756 à la demande du seigneur de Berbisey, servait à rouir le chanvre, c’est-à-dire tremper dans l’eau les plantes textiles pour séparer les fibres que l’on pouvait ensuite filer.

Les oiseaux du Basmont

Lavoir du Basmont

©André Beuchot

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… RUFFEY-LÈS-ECHIREY. Canton de Fontaine-lès-Dijon. (Autrefois canton de Dijon est).
De lointain passé de Ruffey-lès-Échirey, on trouve à l'est les vestiges d'une voie romaine et au lieu-dit Bas-Mont (ancien moulin) furent mis à jour les vestiges d'une villa gallo-romaine.
On peut débuter la visite de l'entrée sud ou un puits fermé par une grille et dominé par une croix ouvragée côtoie le vieux lavoir de Ruffey transformé en salle. Au sud-est, s'étire l'ancienne maison forte de la fin du XIVe dont l'origine pourrait remonter au XIIe. On y voit les restes des fossés, deux tours rondes dotées de canonnières, l'une étant transformée en colombier. En chemin, on croisera une petite niche d'angle accueillant une statuette et les vestiges d'un pigeonnier carré.
À l'opposé, au nord-ouest, on trouve l'ancien rouissoir (ou mare du Fontenis) aménagé en 1756 à la demande du seigneur de Berbisey. Si la bourgade exploitait autrefois le chanvre, c'est aujourd'hui l'asperge, appréciée des gastronomes, qui participe à sa réputation.
En remontant ce village rue, on arrive à la mairie aux allures de château XIXe qui a gardé sa cloche. On y remarque de beaux chiens-assis décorés. L'église néo-classique Saint-Grégoire dressée presqu'en face, ne remonte qu'au XIXe, comme ses peintures murales éclairées par la lumière tamisée de beaux vitraux. Elle abrite une "grotte de Lourdes" en rocaille.
Retrouvée chez un antiquaire de Dijon, une belle croix disparue du village fut restaurée, complétée puis dressée sur le parvis.
On découvre encore en parcourant les rues, une belle maison bourgeoise du XVIe et deux autres croix.

En poursuivant vers le nord, on chemine dans l'ancien hameau d'Echirey intégré maintenant à Ruffey dont il est devenu le quartier nord, alors que jusqu’à la Révolution, Ruffey-lès-Echirey (lès = à côté de) n’était qu'une dépendance d'Echirey. Avec sa cloche, ses toits en ardoises et sa corniche, l’ancienne école des filles datant de 1869 attire les regards. À quelques pas, on découvre deux anciennes tours rondes basses avec meurtrières couvertes de laves.
Outre une imposante croix métallique, le cimetière accueille la chapelle d'Echirey XIIe, remaniée aux XV et XVIe. Elle reste l'unique vestige de l’église d’Echirey cédée à l’abbaye de Saint- Bénigne par le comte Aimar de Dijon en 901.
Deux colonnes en fonte soutiennent le toit du lavoir d'Echirey. À proximité, dans une ruelle privée, se cache une superbe niche gothique surmontant un écu et portant la date de 1608.
De l'autre côté, à 150 m au sud-est, on aperçoit une demeure au toit décoré de tuiles de couleur, dernier vestige d'une forteresse du XVIIe.
Le lavoir du Bas-Mont, dressé à 250 m à l'est de la salle des fêtes, présente une fière façade en pierres de taille. Une source dite radioactive à 14/16° l'alimente ainsi qu'une mare-abreuvoir.
André Beuchot

l'asperge de Ruffey

Coin pique-nique au Basmont

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

La commune compte 2 écoles, maternelle avec 2 classes, élémentaire avec 4. L'accueil périscolaire, garderie et restaurant scolaire, est assuré sur place. Le secteur "Enfance et jeunesse" relève, lui, de la compétence de la communauté de communes Norge et Tille. Des assistantes maternelles accueillent les petits enfants de la commune et de communes voisines.

De nombreuses associations culturelles et sportives (Danse de salon, Tennis, Vélo, Foot Loisirs, Randonnées, Patrimoine, Gym volontaire, ) et des ateliers (zumba, gym, peinture enfants et adultes) animent le village. La bibliothèque municipale, outre le prêt d'ouvrages, organise des ateliers pour les enfants de 4 à 10 ans.

Economie & Développement

La commune est forte de deux zones d'activité contigües, la zone du Breuil créée par la commune dans les années 90 et la zone des Nouratons réalisée par la communauté de commune Val de Norge en 2008/2009. La commune accueille une trentaine d'entreprises artisanales et de travaux publics. Suite à la fermeture de la Poste, la mairie accueille une agence postale ouverte en même temps que le secrétariat de mairie. Le village a également sur son territoire deux restaurants, deux salons de coiffure et une boulangerie-épicerie-presse-tabac qui assurent un service apprécié par la population. Un cabinet médical et infirmier est au service de la population et un cabinet de kinésithérapie devrait ouvrir à l'automne 2017.

Vedette du printemps sur les étals des marchés de la région dijonnaise, l’asperge de Ruffey, blanche à pointe violette, offre une chair exquise teintée d’une légère amertume. Cette asperge locale, provenant d’une variété hâtive d’Argenteuil acclimatée dans la région dans la seconde moitié du XIXème siècle, tire sa typicité des sols argileux qui la rendent plus courte (la lame fine du couteau utilisé pour la couper s’y enfonçant moins profondément que dans le sol sableux), et donc moins fibreuse, plus juteuse. L’asperge de Ruffey se reconnaît à sa coupe en biseau. Ses amateurs savent apprécier sa qualité gustative.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Le dimanche matin, il est très agréable d'aller au petit marché sur la place du village ! 8 heures : des marchands s’installent pour être prêts à accueillir les clients dès 9 heures. Ce marché accueille divers commerces : fruits, légumes, boucherie-charcuterie-traiteur, fromages, miel, et selon les saisons s’y ajoute une poissonnerie. Le marché dominical participe à l’animation de la vie locale. Au fil du temps, il est devenu un lieu incontournable pour les rufféens, les touristes et les habitants des communes avoisinantes.
On y vient pour acheter, bien sûr, mais aussi pour flâner, rencontrer, humer les bonnes odeurs de poulet grillé, ... d’autant plus lorsque le soleil est de la partie. S’il pleut, vante ou neige, le petit marché s’installe sous le préau de l’école élémentaire.



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus