Sainte-Colombe-en-Auxois


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Pierre FAURE-STERNAD
Adresse 4 Rue Avau - 21350 Sainte-Colombe-en-Auxois
Tél. 03 80 33 90 16 Fax 03 80 33 90 16
Email mairie.stecolombe@ozone.net
Site www.ccc-vitteaux.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 8h-12h
Population 55 habitants. .
Altitude mini. 333 - maxi.498 mètres Superficie 629 ha
Situation géographique Latitude: 47° 25' 37'' Nord - Longitude: 4° 27' 28'' Est.
Communauté de Communes CC des Terres d'Auxois
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

A une dizaine de kilomètres du Parc naturel régional du Morvan, Sainte-Colombe-en-Auxois est située à 46 km au Nord-Ouest de Dijon.

Plus d'infos

Développement durable. Une Marianne d'Or pour Sainte-Colombe en Auxois !
Thérèse Flacelière, maire de Sainte-Colombe-en-Auxois, a reçu à Paris une « Marianne d’or du développement durable », des mains de Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel. « Nous étions un petit Poucet de 55 habitants au milieu des autres récipiendaires comme Paris ! »
Dans le cadre de la semaine du Développement Durable, ses habitants organisent la JOURNEE DU VILLAGE sur le thème : “ INFORMONS LES CITOYENS “

Tourisme & Patrimoine

Château XVIIè - XVIIIè siècles en cours de rénovation par l'association ARCADE. Il abrite un gîte d'étape labellisé Gîtes de France et un centre d'exposition d'art contemporain.
Eglise et deux croix classées.
Lavoir, fontaines, puits.





©André Beuchot


Un curieux de passage à Sainte-Colombe-en-Auxois

Un curieux de passage à SAINTE-COLOMBE / SAINTE-COLOMBE-EN-AUXOIS. Canton de Semur-en-Auxois. (Autrefois canton de Vitteaux).
Après la Révolution, le village accroché à la montagne perdit le nom de Sainte-Colombe, vierge d'origine espagnole qui subit le martyre à Sens vers 273, pour devenir un temps Roche-Fontaine. Pourquoi ce nom ? Certainement pas en rapport avec les premières sources écrites mentionnant qu’il existe des terres appartenant à une seigneurie qui relevait des ducs de Bourgogne ainsi qu'une énigmatique Dame de la Roiche. À la Révolution, le temps n’était plus à célébrer les seigneurs. Les quelques rochers qui affleurent sur la colline et dominent le village, une fontaine ornée d'une statuette alimentant le lavoir, une autre du XVIIe, la fontaine Sainte-Brigitte, accueillant toujours les pèlerins, voilà sans doute ce qui donna son nom à la commune. La colombe est aussi le symbole du Saint-Esprit et de la paix.
Précédé d'un parvis dallé en forme d'escargots, l'église romane Sainte-Croix XIIIe remaniée au XVIIe abrite un mobilier intéressant. Un curieux clocher à lanternon domine l’édifice dont le jeu de toiture surprend. Notons que sa restauration au milieu du XXe profita des dons des paroissiens mais aussi de soldats américains.
Le curieux admirera aussi le beau calvaire sculpté double face XVIe du cimetière porteur d'un lutrin. Ce cimetière recèle une pierre tombale dressée sous un abri voûté et une petite cascade dégringole le long du mur est pour rejoindre une mare. Au bord de la rue, entre l'église et le cimetière, on repère une croix en pierre simple mais dressée sur un socle ouvragé.
Les origines du château restent incertaines. On lit en 1461, qu’il n'y a "ni forteresse, ni foire, ni marché" ! En 1627 Filsjean devient Conseiller à la Chambre des Comptes à Dijon et seigneur d’une partie de la seigneurie de Sainte-Colombe dont il prend le nom. Quelques années plus tard, vers 1640, il fait construire une vaste demeure seigneuriale qui restera dans la famille de père en fils, subissant des modifications au XVIIIe.
Une anecdote mérite d'être rapportée : Quand les habitants de Vitteaux se réunir le 28 avril 1790 pour trouver un moyen d’obtenir du pain. Jean-charles Filsjean (arrière-petit-fils de Jacques) se mit à crier avant de se sauver à toutes jambes : « Il ne manque pas de foin ; mangez en! C’est bon pour vous ! ». Malheureusement pour lui, rattrapé et bastonné, il fut laissé pour mort, un campagnard lui ayant bourré la bouche de foin en disant : « Manges en, Aristocrate, en voilà, manges donc ! ». Le curé de Vitteaux le fit enterrer secrètement et s'interrogea sur la manière de rédiger l’acte de décès. Le château racheté par un antiquaire en 1906 fut dépouillé de son décor intérieur et de son mobilier. Revendu en 1911, il fut convertit en exploitation agricole jusqu’en 1986. Alors en très mauvais état, il est à présent restauré, a retrouvé sa fierté et ses belles couleurs. L’aile effondrée en 1986 a été reconstruite par l'association Arcade et il faut prendre le temps de découvrir la façade arrière et son puissant mur qui compense la pente du terrain. À l'intérieur, on remarquera particulièrement les anciennes cuisines voûtées. L’association a également implanté le Centre culturel Arcade, lieu de promotion dynamique et renommé de la création contemporaine en design et métiers d'art. Les salles du château, les combles et les écuries accueillent maintenant des expositions.
Adossée contre l’enceinte du château, on admire une jolie croix sculptée près de l'entrée et, quelques mètres plus hauts, un puits portant une pancarte racontant son histoire. Dix habitants de la commune et René Gorre, propriétaire du terrain sur lequel il fut creusé, avaient promis de payer les travaux. Par acte du 1er juin 1853, chacun s'engageait à effectuer un nombre de journées déterminées. En cas d'impossibilité, le montant de la journée (un franc cinquante) devait être payée aux autres travailleurs.
Le village connu par son fromage local, le "Roche-Fontaine", compte plusieurs petites mares et au sud, vous pourrez parcourir l’arboretum du Champ de la Croix.
Au fond du vallon, les ruisseaux entraînaient autrefois les roues de deux moulins tandis que la tour du télégraphe Chappe implantée sur les hauteurs à l’ouest fut supprimée en 1854.
André Beuchot

Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON



©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Association La Lochère.

Economie & Développement

Elevage de chèvres,
Fromages de chèvres

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Chemins de randonnées pédestre, équestre ;
BIBRACTE-ALESIA.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus