Saussy


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Raymond DUMONT
Secrétaire de Mairie RENOUF Violaine
Adresse Rue de l'école - 21380 Saussy
Tél. 03 80 35 43 58
Email mairie.saussy@gmail.com
Horaires d'ouverture Lundi 13h30-15h30
Population 97 habitants. Les Salciens
Altitude 564 mètres Superficie 930 ha
Situation géographique A 18 km au nord de Dijon- Latitude: 47° 28' 5'' Nord - Longitude: 4° 57' 43'' Est.
Communauté de Communes Forêts Seine et Suzon
Canton FONTAINE-LES-DIJON

Je suis fan de ma commune

Présentation

Saussy est une commune située au Nord de Dijon, dans le site du Val Suzon. Entourée par les bois de Mortière et de l'Ermitage où de pittoresques routes d'accès à travers les bois conduisent vers le Belvédère de Molvaux.

Plus d'infos

www.cc-forets-seine-suzon.fr

Tourisme & Patrimoine

Tour équipée d'un système hydraulique, surmontée d'un sémaphore.
Ancien rendez-vous de chasse : centre équestre.
Le manège de SAUSSY (domaine privé), curiosité spectaculaire et inattendue, il se situe dans un écrin de verdure, sur le passage du GR7. Utilisé par l’école d’équitation, il devient salle de spectacle à l’occasion.

Eglise du XIXè siècle : statues XVè siècle (sainte Madeleine), XVIè siècle (sainte Catherine) et XVIIIè siècle (saint Abdon).



©André Beuchot



©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… SAUSSY. Canton de Fontaine-lès-Dijon. (Autrefois canton de Saint-Seine-l'Abbaye).
À 700 m au nord-est du manège de Saussy, deux tumuli abritant un ciste, un troisième tumulus de 10 m de diamètre en cachant deux autres, soulignent une présence humaine ancienne dans la contrée.
Visibles de très loin, deux tours dominent le village, toutes deux étant des châteaux d'eau. La plus moderne et certes fort utile, peut sans conteste être jugée trop visible tant elle dépare le paysage à des kilomètres alentours. La seconde plus ancienne, située à 548 m d'altitude, était autrefois coiffée d'une éolienne. Au fond de la combe du Mousseneux qui s'ouvre derrière elle (territoire de vernot), existait alors une haute construction près de la maison forestière, à 415 m d'altitude, dénommée tour Bredin ou tour Bredia. (Cette dernière appellation semblant venir d'une mauvaise calligraphie du "n" de Bredin). Curieuse bâtisse couverte en laves, constituée de deux hauts murs parallèles de 17 m espacés de quelques mètres, elle abritait une immense roue qui entraînait une pompe capable de refouler l'eau jusqu'au pied de la tour supérieure, 150 m plus haut. Mais comment fonctionnait cette roue ? Les avis divergent et le mystère demeure. Chacun y va de son couplet. On parle d'un homme ou d'un animal marchant à l'intérieur d'une roue fournissant la force motrice. Des images nous montrent une échelle accédant au centre de la construction où une porte s'ouvrait sur le mécanisme intérieur. (Une autre porte voûtée s'ouvrait à la base). D'autres évoquent la force d'un cheval tournant en rond, à l'extérieur. Un arbre de force renvoyait la rotation sur la pompe. Mais dans ce cas, pourquoi une si grande roue ?
Bien sûr, certains expliquent sa présence par un fonctionnement classique, hypothèse la plus souvent retenue. Un ruisseau entraînait la rotation de la roue équipée de godets. À cet effet, un important bassin hexagonal de regroupement des eaux des sources de la combe a été aménagé à 200 m en amont, puis une rigole les conduisait jusqu'à l'installation de refoulage. Mais rien n'apparaissant sur les rares photographies, comment l'eau arrivait-elle en hauteur dans la construction pour se déverser sur la roue ? Et pourquoi un tel diamètre qui aurait déjà absorbé beaucoup d'énergie ? Une maisonnette adossée à cette tour abritait la pompe et un puits par où l'eau s'évacuait.
L'eau arrivée dans le réservoir au pied de la tour supérieure haute de 25 m, érigée en 1876-1878, une éolienne se chargeait de la hisser au sommet, une première en France. En examinant les vestiges de cette éolienne, on remarque qu’elle ressemble à celle du château de Tailly, réalisée par l'ingénieur A. Dumont, mais elle pourrait aussi provenir des établissements Bollée (comme à Brochon). La pression nécessaire très importante nécessitait cette étape intermédiaire. Un arbre de transmission articulé reliait l'éolienne à la pompe du réservoir inférieur. De là, elle était redistribuée au château des Charmes et dans deux bornes fontaines du village. Cet étonnant dispositif conçu autour de 1876 à la demande de l'ingénieur chimiste lyonnais Paul Bredin qui avait fait fortune dans le commerce de la soie (teinture), ne donna jamais entièrement satisfaction.
Il n'a hélas pas été préservé en totalité et, surtout, la cage de la roue, construction la plus insolite a disparu, détruite en 1982 car dangereuse et ne bénéficiant d'aucun plan de sauvetage. On le regrette d'autant plus aujourd'hui qu'il n'existe aucun ouvrage similaire. Le bassin proche de la maison forestière et la tour du village subsistent aujourd'hui avec plus de 140 ans. Le dispositif reste d'un intérêt scientifique certain par sa conception et sa réalisation. Haute de 25 m, elle pouvait contenir 70 000 litres d'eau. Côté vallée, un arc-boutant imposant renforce la falaise sur laquelle la tour se dresse et permet le passage de l'aqueduc.
Au pied de la tour se tient également le lavoir et une série d'abreuvoirs en pierre, construits avant les installations Bredin. La source qui l'alimentait, située sous l'arc boutant, se montrant irrégulière, le réservoir couvert fut édifié pour parer au manque d'eau. Une pompe sur le pignon permettait aux lavandières d'obtenir l'eau nécessaire en puisant dans cette réserve.
L'élégant petit château des Charmes, édifié dans les années 1870-1880 par Paul Bredin, fut hélas victime d'un incendie criminel en mars 1983. Il subsiste néanmoins quelques communs et le beau manège XIXe. La charpente exceptionnelle est dite en parapluie. Un arbre énorme de 35 m fut apporté du Jura pour en constituer la poutre centrale. Trop grand, il ne pouvait pas circuler dans les rues de Saussy et on raconte que le propriétaire dut acheter une partie de la ferme gênante et faire démolir un pignon pour lui livrer passage. Le manège terminé, l'architecte coupa lui-même le tronc à 25 m du sol, personne ne voulant prendre ce risque de peur que la charpente ne s'effondre. Dans ce manège, les chevaux y étaient préparés pour la chasse à cours. Une vieille carte postale confirme la passion de Paul Bredin. Elle porte d'un côté la photo d'une collection de bois de cerfs exposé à Beaumont-Vénerie, dans l'Aube. De l'autre, une petite partition intitulée : "Rallye des Charmes, fanfare d'équipage de M. Paul Bredin à Saussy et Beaumont". (Néanmoins, les spécialistes affirment que la grange de Beaumont se situait à Riel-les-Eaux). Le bâtiment fut plus tard revendu et transformé en porcherie. La hauteur sous la voûte le rendant trop compliqué à chauffer, une dalle en béton fut coulée pour plafonner les soues et limiter le volume. Plus de mille porcs y étaient élevés ! On doit au propriétaire suivant, la disparition de cette horrible dalle.
Quittons le village qui s'honore d'une mairie-école et de l'église Sainte-Marie-Madeleine, toutes deux du XIXe et gagnons le bois de l'Ermitage qui cache deux puits. L'un naturel, gouffre d'une dizaine de mètres, se termine par de petites draperies, l'autre artificiel d'une quinzaine de mètres taillé dans la roche, se prénomme Puits de l'Ermitage. Une margelle en pierre monobloc le protège et son histoire reste un mystère dont on ignore tout.
Plus d'infos sur Saussy et comment rejoindre l'association de sauvegarde de la tour : http://asats.e-monsite.com/pages/historique.html

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Association Sportive et Culturelle de Saussy - 03.80.35.40.37.

Economie & Développement

Aux Deux Caveurs (entreprise artisanale de la Truffe de Bourgogne) -
7 grand'rue - 06.30.98.64.13.
Lautrey-Chlorophyle (Paysagiste) - 3, rue de Dijon - 03.80.35.49.18/06.80.90.81.09/Fax : 03.80.35.49.18.
Jardinage/entretien de propriétés - rue derrière l'église - 03.80.35.41.57/06.68.72.65.78.



Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Ecole d’équitation de SAUSSY - 06.16.39.70.28 - saussy@ viveole.com -
Instruction- pension- promenade (Cheval et poney à partir de trois ans).
2 manèges, 3 carrières, accès direct à la forêt. Encadrement par deux moniteurs diplômés d’état : Fabienne et Eric CORDEBOEUF.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus