Sussey


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Gérard SAGETAT
Secrétaire de Mairie PERROT Joëlle
Adresse - 21430 Sussey
Tél. 03 80 84 40 91 Fax 03 80 84 41 14
Email mairie-sussey@orange.fr
Horaires d'ouverture Samedi 9h-11h
Population 265 habitants. Les Sucissais
Altitude 365 mètres Superficie 2111 ha
Situation géographique Latitude: 47° 13' 24'' Nord - Longitude: 4° 21' 47'' Est.
Communauté de Communes CC du Pays d'Arnay Liernais
Canton ARNAY-LE-DUC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Tout proche du Parc naturel régional du Morvan, Sussey est situé à 31 km au Nord-Est d'Autun et à 73 km de Dijon.
Plusieurs hameaux.

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul, XIIè siècle avec fresques, art roman du XIè et XIIè siècles et statues classées.
Menhir de la Pierre-Pointe.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… SUSSEY. Canton d'Arnay-le-Duc (Autrefois canton de Liernais). 257 h. ?
L'église romane Saint-Pierre et Saint-Paul XI-XIIe surmontée d'un clocher octogonal en ardoises plus récent, fut modifiée au XVe, époque où les voûtes furent parées d'intéressantes fresques murales. Autrefois fortifiée et placée dans l'enceinte du château, elle a gardé une archère du XIIIe. Baies géminées de la tour du clocher, portail latéral, nef plus haute que le chœur, corbeaux en pierre des anciens chéneaux disparus, les détails d'architecture intéressants ne manquent pas.
L'ancienne mairie école se trouve à deux pas, ainsi qu'une belle demeure de maitre. Le lavoir transformé côtoie l'enclos du cimetière qui accueille une belle croix dotée d'une tablette en pierre (table des morts ?)
Au village, du château aujourd'hui disparu, ne subsistent que des bases de murailles et une tour-porche XII-XIIIe percée de meurtrières, dont l'étage supérieur accueillit un pigeonnier. Les boulins carrés, petites niches en pierre accueillant les volatiles, sont réalisés en pierre dans la maçonnerie. Une légende affirme qu'elle servit de prison et qu'un souterrain partait rejoindre… Mont-Saint-Jean !
En sortant du village par la rue qui monte à l'est, on trouve une belle demeure bourgeoise Belle Époque rehaussée par une tour carrée aux ouvertures soulignées de briques rouges et à la charpente débordante. Le parc cache un colombier rond. Au même niveau, de l'autre côté de la route, on aperçoit au sud, une maison dotée d'une tour ronde.
À la sortie sud, une niche creusée dans une croix en bois abrite une petite Vierge.
En grimpant à l'ouest sur le belvédère de la montagne de Roche (ou Rouèche) couronnée de huit tilleuls protégeant une croix de bois, on découvre la bourgade et ses nombreux hameaux. Les curieux patients pourront dénicher ici des articles de tiges d'encrines, minuscules fossiles en forme de petites étoiles.
Voir aussi : Argey, Chelsey, Le Maupas, Melsey, Viécourt, Vouvres.

Argey. (Sussey). Un pigeonnier carré se niche dans ce hameau.

Chelsey. (Sussey). Une stèle gallo-romaine représentant un personnage tenant une coupe a été trouvé au sud-ouest au lieu-dit Les Cras. On peut arriver dans ce hameau après avoir traversé Moulin Brulard, où se tenait jadis un moulin à eau, et dénicher un pigeonnier carré en mauvais état. Une ancienne école est toujours identifiable à l'extrémité nord.

Le Maupas. (Sussey). Le village en longueur garde les traces d'une importante activité liée à la "route de Paris" et compta jadis un relais de poste.
On croise quelques belles demeures de maîtres, parfois aux couvertures d'ardoises, l'ancienne maison des voitures Pernot qui outre son toit en tuiles multicolores, a livré des peintures murales lors de sa restauration. Les plus attentifs remarqueront un puits encastré dans la façade d'une maison et reconnaitront peut-être le lavoir transformé qui a perdu sa vocation. Au sud-est de cette petite agglomération, on trouve la tour ronde d'un pigeonnier puis l'ancienne gare du tacot d'Arnay-le-Duc à Saulieu dont la voie empruntait la route. Une croix en pierre digne d'intérêt se dresse entre les deux.

Melsey. (Sussey). Un kilomètre au sud-est, un gros puits au bord de la D15 qui file vers la D906, abrite une fontaine salée exploitée depuis l'époque romaine. Au hameau même, deux pigeonniers en mauvais état, l'un carré, l'autre rectangulaire, retiennent l'attention. À l'ouest, le moulin Panneau accueille de nos jours quelques bâtiments agricoles et un lavoir. Cet ancien moulin à eau fut victime d'un accident en 1902, comme le rapporte la presse d'autrefois : « Une machine à vapeur a fait explosion. Il ne reste plus rien du bâtiment où elle se trouvait ; tous les matériaux ont été projetés à des distances assez éloignées. Un éclat de la chaudière pesant 500 kilogrammes, a été retrouvé piqué en terre à 150 mètres du lieu de l'explosion. Un mendiant qui se trouvait dans la cour a eu les jambes brisées et a été grièvement blessé à la tête, alors que trois personnes occupées dans le moulin même n'ont eu aucun mal, bien que, autour d'elles, tout ait été détruit. On croit que le mécanicien a dû quitter sa machine et que la pression de la vapeur aura dépassé la force de résistance de la machine. »

Viécourt. (Sussey). Au centre de ce hameau, un imposant marronnier centenaire veille sur une croix en pierre XVIIe portant un Christ sculpté. De l'autre côté de la rue, on observe une jolie niche Renaissance vide de statue. Notons encore un saule remarquable à la sortie nord.

Vouvres. (Sussey). Dans les champs face à la ferme de Pierre Pointe, se dresse le menhir de Pierre Pointe ou du Maupas (Maupas = mauvais passage). Monolithe protecteur, il mesure 4,30 m de haut. Considéré comme authentique, il fut autrefois complété par une sorte d'autel démonté en 1850. Beaucoup de points surprennent les curieux. Le menhir marque la limite entre les sols calcaires de l'Auxois et granitiques du Morvan. Ses grandes faces sont orientées presque exactement est / ouest, les faces étroites sud / nord. Il se trouve sur l’axe des montagnes de Thil au nord et de Bard au sud, au point de partage des eaux des bassins de la Seine et de la Loire. Hasard ou pratiques astronomiques anciennes ? Il est amusant de lire encore aujourd'hui qu'il fut érigé pour des pratiques religieuses gauloises ou pour des druides et sorciers effectuant d'improbables sacrifices humains. Chacun sait pourtant que la culture mégalithique remonte plusieurs siècles avant l'époque gauloise. Plusieurs légendes évoquent le monolithe. Ainsi, il s’enfoncerait si profondément en terre qu’on n’a jamais pu en atteindre la base. Il ne faut pas trop le regarder, c'est dangereux ! Un jour, un seigneur le découvrant voulut l'emporter comme pierre à bâtir. Il attela plusieurs paires de bœufs qui tirèrent sur la pierre. Alors qu'elle commençait à s'incliner, la fée qui l'habitait, affolée, appela à l'aide les esprits des autres pierres. Aussitôt, les cordes se brisèrent et les bœufs s'enfuirent paniqués, tandis qu'elle se redressait. Dans une variante, seule la Pierre Sarrazine, sa voisine, aurait été appelée au secours. On dit aussi que la fée qui l'habitait s'échappa sous forme d'un pigeon blanc pour demander du secours. Pour certains, c'est le Concile qui exigea d'enfouir les pierres druidiques, ce qui entraîna les tentatives de destruction.
Le hameau garde aussi une demeure bourgeoise parfois surnommée le château et un petit pigeonnier. Une fontaine complétée par un abreuvoir en pierre s'ajoute au lavoir transformé et à une mare (privés), tous deux situés un peu plus haut.
Pour Clément-Janin, les Roches de Vouvres indiquent évidemment l'ancienne résidence d'une Vouivre.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus