Tillenay


la mairie


la Saône, la plage


la chapelle Napoléon


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire FEBVRET Christophe
Adresse 1 Rue de l'Abreuvoir - 21130 Tillenay
Tél. 03 80 31 42 66
Email mairie.tillenay@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Mardi 11h-12h et 16h-18h Mercredi 14h-16h Vendredi 11h-12h et 15h-17h
Population 762 habitants. Tilliniens
Altitude 181 m (mini) - 204 m (maxi) mètres Superficie 6.07 ha
Situation géographique à 4 km d'Auxonne, à 10 km du département du Jura, à 4 km d'un accès autoroutier (A39), à 30 km de Dijon
Communauté de Communes CC Auxonne-Pontailler Val de Saône
Canton AUXONNE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Le village est construit sur un léger dénivelé qui offre un joli point de vue sur la Saône, le lac, la gare (classée monument historique), ou les contreforts du Jura. La Saône, large rivière aux berges boisées, hébergeant une faune très diversifiée traverse paisiblement le village. Le plan d'eau (dit "le Lac"), récemment aménagé ainsi que la berge de la Saône longeant la RD 20, sont des sites privilégiés pour la promenade, la pêche, la détente...

Plus d'infos

On retrouve des traces d'habitations gallo-romaines, mais surtout le domaine de Tiliniacus est cité dès le VIIè siècle sur le testament de l'évêque d'Autun (mort en 679).
Tiliniacus pourrait signifier, d'après sa racine latine, "de ou en tilleul".
Les Tilliniens ont donc adopté le Tilleul comme symbole de la commune.
Tillenay reste sans doute d'avantage marqué par les passages du jeune lieutenant Bonaparte qui apprit son métier d'artilleur durant son séjour (1788-1791) à l'Ecole Royale d'Artillerie d'Auxonne (devenue caserne du 511è régiment du Train).
Depuis les "hauteurs" de notre village, il pouvait surveiller le mouvement de ses troupes qu'il manoeuvrait au Polygone.

Tourisme & Patrimoine

La Chapelle Napoléon (classée) située au carrefour des 3 communes (Tillenay, Villers-les-Pots, Auxonne).
Les forêts, le lac, la Saône.

la Saône, la plage

la chapelle Napoléon

©André Beuchot


Un curieux de passage à Tillenay

Un curieux de passage à… TILLENAY. Canton d'Auxonne.
Selon la tradition, Tillenay serait bâti sur le site du village disparu de Séez. Son nom viendrait cependant de Tiliniacus, nom d'un Romain qui y posséda une villa. Des traces d'habitat gallo-romain ont été retrouvées. Le tilleul, symbole de la commune, vient de ce nom ancien.
Édifiée sur l'emplacement d'un premier sanctuaire du XIVe, l'église paroissiale Saint-Denis au portail majestueux remonte au XIXe. Une belle corniche sépare la tour du clocher de la flèche octogonale couverte d'ardoises. On s'attarde à l'intérieur devant les vitraux et un bénitier du XVIIIe décoré par des têtes sculptées entourant le pied.
Tout à côté, la mairie école arbore fièrement la date de 1838 sur le fronton de la porte latérale. On découvre aussi une ancienne bascule et plusieurs croix métalliques simples disséminées de par les rues. Le modeste château niché dans son parc étire sa silhouette face à la Saône et s'entoure d'un parc boisé dissimulant un pigeonnier carré. La limite de commune suit le fleuve qui lui apporte beaucoup de charme et s'étend loin au nord-est. Elle inclut ainsi le barrage à "aiguilles" qui freine la Saône (partagé avec Auxonne) et, plus surprenant, la belle gare SNCF XIXe d'Auxonne, monument historique qui a malheureusement perdu sa marquise.
Le jeune lieutenant Bonaparte apprit son métier d'artilleur entre 1788 et 1791 à l'École Royale d'Artillerie d'Auxonne et effectuait des tirs de batterie de campagne et de siège à Tillenay. Depuis les modestes hauteurs du village, il surveillait le mouvement des troupes qu'il faisait manœuvrer au lieu-dit le Polygone. On ne peut pas évoquer cet endroit sans parler du savant, professeur de mathématiques et écrivain militaire, Jean-Louis Lombard (1723-1794). En 1759, lors de la création de l’École Royale d’Artillerie d’Auxonne, il fut sollicité pour y enseigner les mathématiques et l’art de l’artillerie. Passionné par la balistique il mena une série d'expérimentations au polygone de Tillenay. Napoléon Bonaparte, alors lieutenant au régiment de la Fère, devient son élève en 1788. Lombard raconte : « Ce jeune homme, ira très loin ». Pour sa part, Bonaparte reconnaissait l’école comme "la seule où les officiers fussent à même de s’instruire". Outre des traductions d'œuvres étrangères, Jean-Louis Lombard réalisa plusieurs ouvrages sur "l'utilisation du tir du canon de bataille", le "Mouvement des Projectiles"…etc. Aujourd'hui, vous apercevrez au Polygone deux maisons de maîtres cachées dans un bosquet. De temps à autre, de vieux boulets, témoins des exercices d'autrefois, sont encore retrouvés au lieu-dit, "Les Bombes".
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Enfance jeunesse: accueil périscolaire les jours de classe
De 07h15 à 08h50 et 16h50 à 18h45.
Associations: ASFT (Association sportive de foot), Tillenay Loisirs (Chorale et Gym), L'amicale de Tillenay (Travaux manuels).

Economie & Développement

Le village à essentiellement une activité de maraîchage.
Un projet intercommunal de ZAE tournée vers les activités agricoles est à l'étude.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Pêche, promenade, activités nautiques (individuelles).


Fan de ma Commune

CARADOT Michel
24/07/2020
C'est la commune de mon enfance ! J'y ai résidé de 4 à 18 ans et j'y retourne toujours avec plaisir. Ma maman y habite encore. Merci pour cet article.

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus