Plusieurs enseignements sont à tirer de ce scrutin européen. Communiqué de presse de Michel Neugnot, 1er secrétaire de la Fédération de Côte-d'Or du Parti socialiste

Tout abord, le regain de participation qui prouve que nos concitoyens ont bien conscience que face aux mutations de la société, l’Europe est toujours notre avenir.
Deuxième enseignement, la poussée du Rassemblement national n’a pas été contenue par la République en marche, qui a du mal à conserver son score de l’élection présidentielle.
Troisième enseignement, deux grands perdants que sont Les Insoumis et les Républicains qui décrochent fortement depuis la présidentielle ; et un vainqueur, EELV, qui crée la surprise de ce scrutin.
Pour ce qui est de notre parti, le Parti socialiste, le score de la présidentielle est maintenu, mais nous ne saurions nous en contenter. Notre parti souffre d’un manque de clarté stratégique, d’ambition politique et d’incarnation dans l’opinion.
Nous ne pouvons plus continuer d’avoir la sociale démocratie écologique honteuse.
Pour les municipales de l’année prochaine, le rassemblement autour d’une feuille de route sociale, démocrate et écologique est une nécessité pour améliorer le quotidien de nos concitoyens, c’est ce à quoi la fédération de Côte-d’Or va s’attacher maintenant.


Michel Neugnot,
1er secrétaire de la Fédération de Côte-d’Or du Parti socialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.