Communiqué de presse de Renaissance en Côte-d'Or : Les résultats des élections européennes sont encourageants au niveau européen et au niveau local pour La République En Marche


Avec un résultat en France de 22,46% des suffrages exprimés, la liste Renaissance envoie à Strasbourg 23 députés européens. Après les élections présidentielles et législatives, la majorité présidentielle s’ancre désormais solidement au Parlement Européen et ses élus siègeront dans un groupe central sans qui aucune majorité ne pourra se constituer.

Contrairement aux derniers quinquennats, le mouvement au pouvoir en France est conforté par les élections européennes et le score d’hier se rapproche du score du premier tour d’Emmanuel Macron. De plus, le fort engagement du président de la République pour la participation a permis de faire baisser drastiquement l’abstention lors de ce scrutin européen :
la réponse politique aux derniers mois de contestation est donc solide et le socle de l’électorat du président est confirmé.
Sur le plan départemental, les scores sont sensiblement équivalents à ceux observés au niveau national. Les résultats Beaunois et Dijonnais qui placent largement en tête la liste Renaissance sont très positifs. L’installation du Rassemblement National dans certaines communes de la métropole et dans une partie non négligeable du département appelle toutes les forces modérées à se rassembler autour des valeurs progressistes.


Nous nous réjouissons que ces valeurs progressistes aient battu les idéologies nationalistes et populistes en Europe et que le projet que porte Emmanuel Macron de renaissance de l’Union Européenne puisse se concrétiser dans les mois à venir. Nous nous sommes donnés les moyens de nous battre pour la transformation de l’Europe dans le futur parlement. Notre vingtaine de députés mènera ardemment le combat pour l’Europe dans un groupe de plus de 100 eurodéputés pour rendre possible notre projet fondé sur trois priorités : une Europe plus écologique, plus sociale et plus souveraine. Nous sommes résolument un rempart face aux populistes en rassemblant au niveau européen les progressistes et les pro-européens.


Sébastien Mirek, directeur de campagne Renaissance Côte-d’Or, référent La République En Marche Côte d’Or,
Gilles Trahard, délégué départemental Agir 21 la droite constructive,
François Deseille, président Modem 21,
Jean-Philippe Morel, président fédéral Côte-d’Or mouvement Radical Social-Libéral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.