Les Nuits d'Orient : un voyage culturel

Les Nuits d'Orient : un voyage culturel

Dijon : Les Nuits d’Orient

Du 19 novembre au 05 décembre 2021 à Dijon

Le festival Les Nuits d’Orient redouble d’ambition pour cette 21ème édition qu’il souhaite exceptionnelle.
Il célébrera vingt-et-un ans de voyage artistique à travers les cultures et les traditions de l’Orient mais aussi de l’Occident. Au fil des années, il n’a cessé de dresser des ponts entre les deux rives de la Méditerranée. Ces cultures se sont progressivement révélées dans leur profondeur le temps d’une exposition, d’un concert, d’un spectacle de danse, d’un film, ou encore d’une conférence dont certaines sont en prise avec l’actualité.
À l'occasion de cette nouvelle édition, les festivités commenceront avec l'ouverture de l'exposition "Arts de l'Islam, un passé pour un présent " au musée des Beaux-Arts de Dijon. S'inscrivant dans un projet collectif qui réunit 18 villes à travers la France, cette exposition propose de découvrir le patrimoine islamique sous toutes ses formes et en tout lieu.

 

Que vos choix reflètent vos espoirs et non vos peurs. Nelson Mandela.

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole.Plus que jamais, le festival Les Nuits d’Orient symbolise la volonté d’ouverture à l’autre et de défense des libertés que notre ville porte. Après les reports liés à la crise sanitaire que nous espérons derrière nous, il est à nouveau temps de mettre à l’honneur l’humain et la fraternité au travers de l’art et la culture. Si les événements qui ébranlent l’Afghanistan font planer à nouveau le spectre de la violence et de l’intolérance sur tout un peuple, la mobilisation de nombreux acteurs culturels s’organise en France pour accueillir les artistes afghans sur notre territoire. Car la culture, parce qu'elle nous amène à penser et à voir le monde différemment, parce qu'elle nous montre la richesse de la diversité et la puissance de la création, peut et doit plus que jamais jouer son rôle de ciment de notre société. Le festival Les Nuits d'Orient s'ouvre sur notre cité pour cette nouvelle édition avec la même force, le même engagement dans cette relation à l'autre et à ses différences vécue comme source d'enrichissement. Il tisse des liens et pose le dialogue interculturel comme fondement de son existence. Il nous fait découvrir et aimer les héritages artistiques et culturels partagés entre Orient et Occident. 150 rendez-vous sont proposés dans 45 lieux différents, à Dijon et dans sa métropole, par les 85 partenaires institutionnels et associatifs dont les villes de Chenôve, Longvic et Quetigny. Ces collaborations pérennes et exemplaires font la force et l'originalité de ce festival. La programmation pluridisciplinaire et éclectique, entre tradition et modernité, est ambitieuse. Elle se renouvelle à chaque édition pour montrer le meilleur de la création et de la diffusion. Elle fait aussi la part belle aux projets participatifs et aux actions de médiation culturelle pour que tous les citoyens puissent être concernés et associés dans leurs quartiers. Parmi tous les rendez-vous que propose cette édition, comment ne pas évoquer le projet "Ensemble ! Au fi l des chemins", mené par l’organisme de formation Cesam, associant des personnes réfugiées, des habitants dijonnais et des artistes plasticiennes. Sans oublier cette formidable exposition "Arts de l’Islam. Un passé pour un présent", en partenariat avec le musée du Louvre et 17 musées français, qui mettra à l’honneur au musée des Beaux-Arts de Dijon les témoignages artistiques et historiques d’échanges entre l’Occident et l’Orient du VIe au XIXe siècle. Pendant 2 semaines, le festival Les Nuits d'Orient dresse des ponts pour faire dialoguer les cultures et ouvrir nos esprits et nos cœurs à l'espoir d'un monde meilleur. François Rebsamen Maire du Dijon Président de Dijon métropole Ancien ministre

 

L'édition 2021 c'est 150 rendez-vous dans les 45 lieux de la ville de Dijon et de sa métropole avec :
• 65 événements dont des spectacles de danse, des spectacles jeune public ou des spectacles de contes, des concerts divers et variés, du théâtre, des rencontres littéraires, des lectures, des films ou des documentaires, des soirées orientales festives ou encore des visites d’expositions commentées
• 16 projets participatifs soutenus par les habitants de Dijon et de sa métropole, notamment dans le champ de la danse, de la musique, du jeune public mais aussi gastronomique
• 17 actions de médiation culturelle auprès de publics ciblés : afin de permettre l'accès à la culture pour tous
• 18 expositions
• 85 partenaires : institutions, associations culturelles et structures de quartier.
À l’image de ses 20 dernières années, riches de révélations artistiques et de rencontres, le festival vous invite à découvrir un florilège d’expressions musicales, théâtrales, de danses mais également participatives c’est-à-dire, construites avec les habitants devenus, le temps du projet, écrivains, acteurs ou comédiens.
Le temps du festival est une parenthèse qui éclaire nos consciences et nos cœurs. Il nous prouve que les différences culturelles sont des richesses à partager et sont le ciment de notre identité collective.

Dijon : Les Nuits d’Orient

Retrouvez toutes les informations et le programme complet içi

 

 

Les Nuits d’Orient
En cinq questions

Christine Martin Adjointe au maire, déléguée à la culture, à l’animation et aux festivalsChristine Martin (Adjointe au maire, déléguée à la culture, à l’animation et aux festivals) répond à nos questions.

Les Nuits d'Orient, c'est quoi ?
Le festival Les Nuits d'Orient c'est 150 rendez-vous, 45 lieux, des villes comme Quetigny, Longvic et Chenôve qui se joignent à nous. Ce sont 85 partenaires, des événements dans tous les quartiers de la ville, des expositions, du spectacle vivant, des ateliers participatifs, des créations d'artistes. Le festival des "Nuits d’Orient" c'est, du 19 novembre au 5 décembre, des rencontres, des échanges et la fête.

En quoi Les Nuits d'Orient se démarquent des autres festivals ?
Les Nuits d'Orient se démarquent des autres festivals par cette dimension très participative que le festival a adopté depuis maintenant des années. C'est la 22e édition des "Nuits d'Orient", au départ c'était juste quelques spectacles dans le théâtre du quartier des Grésilles. Aujourd'hui ce sont des manifestations non seulement à Dijon mais aussi dans d'autres villes de la métropole. L'ADN de cette manifestation c'est vraiment la co-construction. Cette co-construction se fait avec les habitants, à travers les structures de quartier, mais aussi entre tous les partenaires qui, on va le dire de cette manière, posent leurs projets sur la table et se saisissent les uns et les autres des opportunités d'enrichissement que peut apporter un projet par rapport à celui que l'on porte. C'est comme ça que les manifestations sont vraiment très riches, multidimensionnelles. Il n'y a pas, par exemple, qu'une seule exposition présentée mais il peut y avoir de la musique, de la danse, un colloque, un débat, bref c'est vraiment l'ADN du festival : le partage et le partage dans la façon de construire.

Quelles sont les particularités de cette édition 2021 ?

C'est une édition dont on espère qu'elle va renouer avec ce que nous avons pu connaître, avec moins de contrainte je l'espère. Nous sommes toujours attentifs à toutes les mesures sanitaires qui s'imposent à nous mais néanmoins, on a le souvenir de l'édition 2019 c'était je crois 25 000 festivaliers. En 2020 les contraintes étaient fortes et 2021 nous espérons que nous serons tous ensemble pour partager tous ces moments de bonheur.

Comment Les Nuits d’Orient intègre/réagit à l’actualité mondiale (Afghanistan, migrants…) ?
Les Nuits d'Orient sont complètement en prise avec l'actualité du monde. Les Nuits d’Orient c'est un festival de partage, de rencontres, de découverte de l'autre, de sensibilisation aussi aux richesses de l'autre. Et en pointant tous les apports que peuvent avoir les différentes cultures pour notre propre culture et pour toutes les cultures entre elles. L'art est un formidable vecteur d'émancipation et de partage. Les Nuits d'Orient réagissent forcément à ce qui se passe en Afghanistan à l'heure actuelle, nous avons des actions qui vont être portées par le Cesam, notamment, et des personnes réfugiées. Nous avons aussi une grande journée salle basse du Cellier de Clairvaux dans laquelle SOS refoulement va aussi essayer de sensibiliser toutes les personnes qui veulent bien venir se joindre à nous à l’histoire des exilés, ce que veut dire partir de son pays.
Aujourd'hui on voit bien que la géographie du monde est totalement bouleversée par des extrémismes religieux notamment quand on parle de l'Afghanistan avec ses talibans qui viennent s'installer et faire taire les femmes et mettre le pays sous coupe réglée. L'intérêt des Nuits d'Orient c'est d'avoir à l'esprit et de discuter autour de ces grands enjeux qui sont nos enjeux de la société actuelle et qui sont de toute façon des enjeux de fraternité et de reconnaissance.

Quelle ambiance pourrons-nous retrouver pour Les Nuits d'Orient 2021 ?
L'ambiance de ces "Nuits d’Orient" j'espère qu'elle sera heureuse et festive. On va pouvoir retrouver des événements très marquants durant le festival et j'espère que ça va en donner la tonalité. Vous avez notamment des spectacles qui vont être en concours avec l'Opéra, vous allez avoir une exposition au musée des Beaux-Arts qui est en concours avec le musée du Louvre. En fait cette ambiance de participation, de collaboration et de co-construction va se retrouver à travers les événements que nous allons proposer et vous avez des myriades de choses à voir, à écouter, à vivre avec nous lors de ce festival qui va être, je l'espère, celui du grand déconfinement.

Les Nuits d’Orient
Territoires et habitants : un maillage réussi
Un festival ancré sur son territoire
Année après année, le festival se déploie et investit de nouveaux lieux. Pour cette édition, 45 lieux sont concernés.
Il est présent sur la globalité du territoire dijonnais et une partie de sa métropole, à travers la mobilisation des structures de quartier, des établissements culturels et des lieux d'accueil du public qui contribuent à la réussite du festival.
- Neuf quartiers à Dijon, neuf quartiers concernés
Les neuf quartiers de la ville sont investis par le festival :
* Quartier Grésilles
Centre social Grésilles /MJC Dijon Grésilles /salle Camille Claudel / Le Dancing CDCN /
immeuble Boutaric
* Quartier Centre - ville
La Nef / Hôtel de Vogüé / Musée des Beaux-Arts / Théâtre des Feuillants / Salle de la Coupole / Cinéma Eldorado / Archives municipales / Auditorium / Cellier de Clairvaux / Cercle laïque dijonnais / FRAC /
Conservatoire à rayonnement régional / Hôtel Despringles / Musée national Magnin / Musée d’art sacré / Un singe en hiver / mur Davout / Cour de Bar
* Quartier Fontaine d'Ouche
La Maison-phare/ Théâtre Fontaine d'Ouche / Bibliothèque de Fontaine d’Ouche / Parc de La Chartreuse
* Quartier Varennes-Toison d'Or-Joffre
La Vapeur / Espace Baudelaire
* Quartier Maladière-Drapeau-Clemenceau
La Maison Maladière / Bibliothèque Maladière /Salle Chambelland
* Quartier Université
Atheneum – centre culturel de l'Université de Bourgogne / UFR Droit-Lettre
* Quartier Chevreul-Parc
Bistrot de la scène / Centre social et culturel Le Tempo / Résidence Abrioux
* Quartier Bourroches-Port du Canal
MJC– CS Bourroches-Valendons / Péniche Cancale / La Minoterie
* Quartier Montchapet
Le Tâche papier / MJC-Centre social Montchapet
Et aussi...
Chenôve (MJC-CS de Chenôve / Le Cèdre), Longvic (Médiathèque Michel Estiévant / Espace Jean Bouhey), Quetigny (Espace Mendès-France).

L’humain au cœur des préoccupations
La programmation pluridisciplinaire s'est construite avec les partenaires fidèles de cet événement, établissements culturels, institutions, associations, structures de quartier et des bénévoles, tous engagés pour que vive ce dialogue.

Les partenaires (85)
—————————
1, 2, 3, Cité Cap • Archives municipales de Dijon • Arteggio • Association Bourguignonne Culturelle • Association cinéma de Fontaine d’Ouche • Association des parents franco-maghrébins de Longvic • Association France Palestine solidarité • Atheneum, centre culturel de l’université de Bourgogne • Bibliothèque municipale de Dijon • Bistrot de la scène • Bricole et Barbotine • CCAS de la ville de Dijon • CCFD-Terre solidaire • Centre social et culturel Le Tempo • Centre social Grésilles • Cercle laïque dijonnais • CESAM • Chajar & Chams • CH La Chartreuse • Cinéma Eldorado • CirQ’ônflex • ClairObscur-Lyrique • Collectif de femmes de Chenôve • Compagnie Petits papiers • Conservatoire à rayonnement régional de Dijon • De Bas Étages • Direction des musées de Dijon • Dolidze Sabrina • D’un instant à l’autre • Éducation, culture et territoires • Ensemble ! • Espace Baudelaire • Espace socioculturel Acodège • Fédération régionale des MJC • Festisol • Fonds régional d’art contemporain de Bourgogne • Gauthier Roxanne • Grésilles nouveau souffle • Huguet Boch Lauren • Itinéraires Singuliers • Juste une mise au point • La Cimade • La luna del oriente • La Maison Maladière • La Maison-phare • La Minoterie, scène conventionnée art, enfance, jeunesse • Lang Nadia • La Vapeur • Le Cèdre, centre culturel et de rencontres • Le cri de la plume • Le Dancing CDCN Bourgogne-Franche-Comté • Lekouara Salima • L’enchantement de la mandarine • Les Écorchés • Les Mousquetextes • Le Tache Papier • Lumières d’Orient 21 • Maelbergs Teorg • Magna Vox • Maigrot Danielle et François • Maison de la Méditerranée • Media Music • MJC-Centre social Bourroches • MJC-Centre social de Chenôve • MJC Dijon Grésilles • Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre peuple • Musée national Magnin • Opéra de Dijon • Orchestre Dijon Bourgogne • Péniche Cancale • Radio Dijon Campus • Résidence Abrioux • Risk • Soleil d’or • SOS Refoulement • Union juive pour la paix • Université de Bourgogne-Franche-Comté • Un livre une vie • Un singe en hiver • Ville de Chefchaouen (Maroc) • Ville de Chenôve • Ville de Longvic • Ville de Quetigny • Why Note • Zutique Productions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.