Favoriser la diversité et l'inclusion des publics

Favoriser la diversité et l'inclusion des publics

 

Téléchargez  le programme

Du 25 novembre au 26 novembre 2021 à Région Bourgogne-Franche-Comté

Le 3e Forum régional de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) au lieu les 25 et 26 novembre prochains sur le thème  « Favoriser la diversité et l'inclusion des publics ».

La crise sanitaire à laquelle nous venons de faire face a incité grand nombre d’acteurs culturels à repenser leurs pratiques de médiation, particulièrement en digitalisant leurs actions et en produisant une grande quantité de contenus numériques. Cette distanciation souvent mal vécue a toutefois permis de reposer les bases d’une réflexion sur les liens qui nous unissent et sur le monde de demain que l’on souhaite. Le parlement des liens des 4 au 6 juin dernier au centre Pompidou ou encore l’ouvrage collectif « relions-nous » en sont les parfaits exemples.

Dans ce contexte de sortie de crise et de réflexion sur les liens qui nous uniront dans le monde d’après, les musées, les centres de sciences et tous les acteurs de la médiation culturelle et scientifique ont une grande part à jouer. En effet ils sont des interlocuteurs privilégiés pour aborder les questions sociétales et nourrir des réflexions sur les enjeux du monde. Ainsi comment la médiation peut « casser les silos » d'une société fragmentée et peut être un vecteur d'inclusion sur l'ensemble du territoire.

La culture scientifique et la médiation culturelle doivent alors porter de plus en plus d’attention aux publics dans leur diversité et prendre conscience des situations d’exclusion des publics. Penser l’inclusion répond à un véritable enjeu sociétal. La question de l’inclusion est très souvent pensée autour de l’accessibilité des publics empêchés. Si celle-ci est bien évidemment primordiale, peut-on et doit-on la limiter à cela ? Comment la prise en compte de tous les publics ainsi que de nouvelles pratiques peuvent être les vecteurs de l’inclusion ?

 

 

Jeudi 25 novembre Jour 1 en ligne

10h30 - 11h00: Ouverture par Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Jacques Lochard, président du Pavillon des Sciences

11h00 - 12h00 : Une médiation scientifique et culturelle adaptée  Ciprian Melian - Société Livdéo Des solutions de médiation numériques inclusives sans contraintes pour répondre à la problématique de diffusion d’informations pour les publics en situation de handicap

> Michel Rouger – Muséoparc d’Alésia Le Muséoparc d’Alésia est lauréat 2020 des Trophées du tourisme accessible. Le Muséoparc d'Alésia facilite l'accessibilité de ses contenus historiques et scientifiques. En 2020, il a reçu la médaille d’or de « l’Association Tourisme & Handicap ».

> Juliette Barthélémy – Palais des Beaux-Arts de Lille Le PBA a co-rédigé dans le cadre du réseau FRAME, avec le MBA de Montréal et le Dallas Museum of Art un guide muséal pour l’accueil des personnes autistes. L’accessibilité se décline dans toutes ses dimensions, à l’image de la diversité des modes d’expression et des métiers de la culture et de la communication. Au-delà de la mise en conformité des bâtiments recevant du public, les professionnels de la culture se mobilisent pour un accès aux contenus culturels et scientifiques et aux pratiques artistiques. Chacun doit pouvoir, s’il le souhaite, être en capacité de découvrir, d’être saisi voire surpris par les sciences ou par les œuvres artistiques. Les dispositifs de médiation et d’accompagnement à la pratique culturelle, destinés aux usagers en situation de handicap, sont tout aussi essentiels à la chaîne d’accessibilité.

14h00 – 14h30 : Coup de projecteur : Favoriser l’inclusion en milieu rural par l’intermédiaire d’un projet culturel – l’exemple du festival Image Sonore

> Serge Meyer – Association Doubles Résonances Le festival Image Sonore est un évènement à part dans le paysage culturel régional, où l’inclusion des publics constitue un axe majeur de co-construction de la programmation scientifique avec les acteurs universitaires et de la médiation du territoire. Il mêle à travers une proposition artistique inédite, musique de chambre, musique électronique, culture scientifique et mapping vidéo. Image Sonore et l’association les Petits Frères des Pauvres ont associé leurs actions afin d’accueillir des personnes âgées ainsi que les personnels de première ligne du territoire pour des concerts du festival. La philosophie du Festival pourrait se résumer par « aller vers ». Aller vers les publics, Aller vers les cœurs de village, aller vers les personnes empêchées…

14h30 – 15h30 : Co-construire un projet sur le territoire

> Aurélie Carré – Musée Comtois « Rencontres, des visages, des objets, des racines », une exposition co-construite avec l’association Miroirs de Femmes - reflets de monde  Bertille Macé – Région Bourgogne-Franche-Comté et Michel Maya - Commune de Tramayes (71) Démarche POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Ecologique) qui rassemble des profils variés d’acteurs (particuliers, élus, militants associatifs, chercheurs, chefs d’entreprise, enseignants ou encore agriculteurs, etc.) afin de partager leurs visions et leurs idées pour donner un élan à la transition énergétique.

> Maud Marchand - Écomusée du Morvan Les écomusées, acteurs d’un territoire : qu’en attendent les habitants et les visiteurs, et comment construire et animer avec eux ces lieux qui doivent avant tout être les leurs ? Le secteur de la médiation scientifique et culturelle est en pleine mutation. En prise avec les enjeux du monde actuel, il s’agit pour les acteurs qu’ils soient habitants, élus, universitaires, techniciens, artistes, médiateurs, programmateurs, d’imaginer et d’inventer de nouvelles manières de penser et faire culture. Quelles actions mettre en œuvre, pour favoriser le dialogue entre citoyens, chercheurs et élus autour des impacts sociétaux des sciences et des techniques ? Des démarches innovantes mettent les citoyens (dans toute leur diversité) au cœur des réflexions de médiation ou de projets de territoire et de société.

15h30 - 15h45 : Synthèse de la journée

 

Vendredi 26 novembre

Jour 2 à la Citadelle de Besançon

9 h 30 - 10 h 00 : Accueil café

10 h 00 - 10 h 30 : Mot d’accueil par Alexandre Arnodo, Directeur de la Citadelle de Besançon et

Rim El Mezoughi, Conseillère régionale de la Région Bourgogne-Franche-Comté

10 h 30 - 11 h 00 : Renforcer le Réseau !

> Mathieu Majérus – Pavillon des Sciences

Comment renforcer le réseau des acteurs de la culture scientifique technique et industrielle ? La Région et le Pavillon des Sciences mettent à disposition des acteurs de la CSTI et du grand public la plateforme Echosciences Bourgogne-Franche-Comté. Un réseau social pour entrer en contact et s’engager dans des initiatives locales entre sciences et société. Une solution pour animer les territoires.

11 h 00 - 11 h 20 : Revue de projets « mon projet en 3 minutes »

> Sors les mains d’tes poches - Nadège Viard

L’association Sors les mains d’tes poches oeuvre à faciliter l’accès aux oeuvres et aux lieux culturels pour le public sourd et malentendant. Elle sensibilise et accompagne les structures culturelles dans la réflexion autour de l’accessibilité.

> Citamix 2019 « un monument à ressentir » - Gaëlle Cavalli

L’évènement Citamix est un hackhathon s’adressant aux étudiants, autour de la valorisation du monument Vauban. L’édition 2019 intégrait des médiations à destination des personnes en situation de handicap.

> Girls' R Coding - Initiative de la Banque populaire - Alain Gimenez

Parce que le secteur informatique manque encore de mixité (moins de 30 % de femmes), ce stage d’initiation au numérique, organisé par Informatique Banque Populaire permet aux jeunes filles (de la 4e à la 2de) de découvrir les métiers informatiques pendant les vacances scolaires, à travers la pratique du code et la rencontre de professionnelles inspirantes.

11 h 20 – 11 h 40 : Pause-café

11 h 40 – 12 h 10 : La culture comme outil d’inclusion : la Mission Accès à la culture du CCAS de Besançon

> Valérie Michel – CCAS de Besançon

Cette action s’adresse à des personnes souffrant d’isolement, en leur proposant des activités culturelles et artistiques propices à la création du lien social, à l’affirmation de leur identité et de leurs goûts, leur permettant ainsi de s’inscrire dans une dynamique positive. Elle s’appuie, pour cela, sur un réseau de partenaires culturels et scientifiques régionaux.

12 h 10 – 12 h 30 : Revue de projets « mon projet en 3 minutes »

> Expérience participative du petit monde – Université de Franche-Comté - Louis Badet

Est-ce que, comme le dit l’expression populaire « le monde est vraiment petit » ? Sommes-nous tous des amis, d’amis, d’amis...? En 1967, Stanley Milgram réalise l’expérience du petit monde. Son objectif : mesurer le nombre de connaissances qui sépare un américain de n’importe quel autre. En 2021, l’Université de Franche-Comté dans le cadre de la biennale arts.sciences RÉSEAUX a retenté l’expérience de Milgram en Bourgogne-Franche-Comté de façon participative en faisant directement appel aux habitants de la région.

> Atelier découverte du Muséum de Besançon - Anaïs Frapsauce et Virginie Guichon

Les médiatrices du Muséum ont pensé un atelier-découverte d’1 h 30 spécialement conçu pour les publics en situation de handicap. Cet atelier interactif et sensoriel permet de découvrir la diversité du monde vivant à travers l’observation, la manipulation et de manière plus générale, la rencontre avec des animaux ou des objets de collection issus du vivant.

> La moulinette, « Hachez menu votre projet de médiation scientifique » - Réseau Romand Science et Cité & l’association Médiation culturelle Suisse - Horace Perret

Comme la cuisine, la médiation est un subtil mélange d’art, d’amour et de technique dont il faut savoir maîtriser toutes les composantes, équilibrer toutes les saveurs. Une médiation scientifique de qualité nécessite d’adopter une démarche réflexive, qui interroge ses objectifs à l’aune des attentes et des besoins de ses publics. Elle suppose d’accepter de remettre en question nos approches spontanées et intuitives. Grâce à la Moulinette, mettez en pièce votre projet ou votre idée d’activité, interrogez toutes ses dimensions, analysez toutes ses facettes… et passez à la haute gastronomie

12 h 30 – 13 h 45 : Pause-déjeuner

13 h 45 – 15 h 15 : Ateliers ou visites inédites de la Citadelle

# Atelier 1 - L’égalité femmes/hommes dans la médiation culturelle et scientifique - Fédération Léo Lagrange

Stéréotypes de genre : comment favoriser la prise de conscience individuelle ? Les définitions des notions de « stéréotype » et de « préjugé » nous amèneront à comprendre le mécanisme qui mène aux discriminations à caractère sexiste. L’activité de débat invitera à se questionner, en s’appuyant sur deux approches : individuelle et systémique.

Des axes de réflexions seront proposés autour des supports mobilisés par les médiateur.trice.s. Il s’agira également de se demander comment favoriser l’inclusion et l’égalité, par des actions et à travers une posture professionnelle non discriminante, s’agissant des publics accueillis. L’atelier proposera de rechercher des pistes concrètes.

# Atelier 2 - Construction d’un projet culturel sur un territoire rural - ARTDAM et Compagnie le Cri du Moustique

L’Artdam et la compagnie Le Cri du Moustique proposent d’étudier avec les participant.e.s du forum le territoire de Haute Comté et de définir les opportunités de mise en place d’un projet culturel de territoire. Dans un second temps, en compagnie de témoins du territoire, les réflexions seront illustrées par les projets qu’ils ont pu mettre en place, dans le cadre du festival Idylle en 2017.

# Atelier 3 - Amélioration de l’accessibilité de la médiation et des espaces culturels - Association Culture Accessible

L’objectif de cet atelier sera d’échanger autour de problématiques concrètes, vaincre ses a priori, changer son regard, se sentir à l’aise face à des publics différents, connaître les enjeux de l’accueil de ces publics et les aspects généraux du cadre légal (lois de 2005 et 2014, etc.). Il s’agira également de se familiariser avec tous les handicaps et découvrir des activités et des outils adaptés à ces publics (images tactiles, visites pour les publics handicapés mentaux, …)

# Visites inédites du site

1/ Visite guidée avec une médiatrice du Naturalium, espace permanent du muséum d’histoire naturelle autour de la biodiversité

2/ Visite guidée des aquariums rénovés : de la source à l’estuaire, retrouvez un espace pédagogique et vivant autour des écosystèmes du Doubs 

15 h 30 – 15 h 50 : Restitution / Synthèse théâtralisée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.