Diorama, La mutation

Diorama, La mutation

DIORAMA – La Mutation
Du 13 au 26 juin 2022
Jardin de l’Arquebuse – Petite Orangerie
21000 Dijon
Entrée libre

Du 13 juin au 26 juin 2022 à Dijon

Cette exposition est l’aboutissement du projet de Ramya Chuon et d’Antoine Legras, deux artistes issus de deux univers, qui présentent leurs oeuvres sur le thème des insectes pollinisateurs. Les oeuvres exposées sont le fruit d’une étroite collaboration entre le Jardin de l’Arquebuse de la ville de Dijon, notamment son pôle d’entomologie dirigé par Stéphane Puissant. Ce travail en laboratoire avait pour objectif une meilleure connaissance de l’anatomie des insectes, notamment les particularités morphologiques, parfois étonnantes, de certains groupes.

De ces échanges constructifs est née une expérience enrichissante issue de visions croisées.
Cette rencontre entre Art & Science a permis aux artistes, au fil de plusieurs mois passés « en résidence » dans les réserves entomologiques du Jardin de l’Arquebuse, la création d'une scénographie polymorphe, car expérimentale, c'est-à-dire qu'elle se caractérise aussi bien par des installations, des vidéos, des sculptures que des croquis, des dessins ou des peintures...
C’est tout naturellement et légitimement que cette exposition est présentée à la Petite Orangerie, un écrin… dans l’écrin de verdure qu’est le Jardin de l’Arquebuse. Cet élégant bâtiment sera partagé en deux espaces distincts, mais progressifs, telle une métamorphose en perpétuel mouvement.

Les travaux de chaque artiste seront aménagés en harmonie pour donner lieu à un espace immersif, tel un cabinet de curiosité sur le sujet des insectes, mêlant résultats de recherches et références multiples.
Les travaux de Ramya CHUON sont retranscrits sous forme de dessins, de peintures, de sculptures et d’installations scénographiques.
Les travaux d'Antoine LEGRAS s’illustrent par des sculptures et des installations utilisant des techniques et des technologies d’infographies.

L'exposition est mise en scène tel un laboratoire, un lieu d'expérimentation plastique où les références et recherches (aussi bien artistiques, scientifiques que philosophiques) se « donneront à voir » permettant ainsi au visiteur de rentrer dans l'intimité même du processus de création.

Diorama – La Mutation est présentée dans le cadre des APIdays, Fête des abeilles qui se déroulent dimanche 26 juin dans le Jardin de l’Arquebuse.

À cette occasion, Ramya Chuon propose de 14h à 18h, une performance artistique, un « live-painting APIdays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.