11e édition des « Journées Hydrogène dans les Territoires »

Du 25 juin au 27 juin 2024 à Dijon

France Hydrogène, la Région Bourgogne-Franche-Comté et Dijon Métropole organisent la 11e édition des « Journées Hydrogène dans les Territoires » du 25 au 27 juin 2024 au Parc des expositions et congrès de Dijon.
L'ADN de ces journées : favoriser les échanges autour des projets et des réalisations, augmenter la visibilité de l'hydrogène auprès des acteurs régionaux, partager les expériences et bonnes pratiques, débattre autour de problématiques communes, et faire remonter des besoins communs.

Présentation Journées Hydrogène dans les territoires
Organisées chaque année dans un territoire d'accueil différent, les Journées Hydrogène dans les territoires de France Hydrogène réunissent l'ensemble des acteurs de la filière hydrogène : industriels présentant leurs récents développements, réalisations et solutions hydrogène innovantes, chercheurs, institutionnels et représentants des collectivités.

Cet évènement annuel d'envergure nationale a pour ADN un ancrage territorial fort, permettant au territoire d'accueil de recevoir la communauté française et de promouvoir la filière localement. La durée de cet évènement sur deux ou trois jours favorise la prise de parole de tous les territoires, les débats et échanges, la promotion des projets locaux ou nationaux tout en travaillant sur la cohérence des stratégies locales et nationales et les actions à entreprendre.

Objectifs de ces Journées

Favoriser les échanges sur l'état d'avancement des projets et des réalisations,
Augmenter localement la visibilité de l'hydrogène auprès des acteurs régionaux,
Partager les informations sur la filière dans un contexte national et européen,
Créer des synergies,
Partager les expériences et bonnes pratiques,
Identifier des modèles réplicables mais également les verrous qui restent encore à lever pour accélérer le déploiement et atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Hydrogène,
Débattre autour de problématiques communes, et faire remonter des besoins communs et des messages,
Créer par l'organisation récurrente annuelle un climat favorable à l'échange entre les acteurs.

Comment s'organisent-elles?
Les Journées Hydrogène dans les territoires se déroulent sur trois jours.

Deux journées sont consacrées à l'échange sur les projets en cours des différents territoires lors de conférences plénières et/ou d'ateliers :

La session d'ouverture donne la parole aux élus des territoires d'accueil
Les acteurs institutionnels nationaux et/ou européens sont également invités à intervenir lors de la journée d'inauguration
Une exposition attenante est organisée pour mettre en valeur les acteurs de la filière et leurs réalisations
Un évènement convivial (dîner, soirée, …) est organisé le soir du premier jour de l'évènement
Le troisième jour de la manifestation consacré aux visites techniques de sites permet aux participants de témoigner concrètement du déploiement de l'hydrogène sur le territoire.

 

Edition 2024

La candidature portée par la métropole dijonnaise a été retenue par France Hydrogène pour accueillir à Dijon l'évènement incontournable qui réunit chaque année l'ensemble des acteurs de la filière hydrogène : industriels, chercheurs, institutionnels et représentants des collectivités. Après une 10e édition symbolique à Pau axée sur l'écosystème hydrogène d'un territoire porté par des projets inter-régionaux et transfrontaliers, cette nouvelle édition mettra en avant l'écosystème local d'un territoire engagé dans le déploiement de la mobilité hydrogène, pourvu d'un tissu industriel dense et moteur dans le développement de travaux de recherche et d'innovation.

Plus de 800 participants sont attendus à Dijon pour ces journées nationales qui permettent de partager les expériences et bonnes pratiques, débattre autour des problématiques et enjeux de la filière, témoigner des réalisations concrètes sur le territoire et identifier des modèles réplicables mais également les verrous qui restent encore à lever pour accélérer le déploiement.


«Les Journées Hydrogène dans les territoires sont devenues au fil des éditions l'évènement incontournable pour rendre compte de la grande dynamique des réalisations et des projets de développement de l'hydrogène en France. Je suis très heureux que l'ensemble des acteurs de la filière soit accueilli à Dijon en région Bourgogne-Franche-Comté en 2024 pour faire le point sur le déploiement et le chemin qui nous reste à parcourir. J'invite tout particulièrement les collectivités à nous rejoindre lors de cet évènement structurant, toujours convivial, pour témoigner, concrètement du déploiement de leurs écosystèmes, et de l'impact sur la décarbonation de notre économie et la réindustrialisation de la France », a déclaré Philippe Boucly, Président de France Hydrogène.


La Région Bourgogne-Franche-Comté et la métropole dijonnaise, collectivités pionnières dans le développement d'écosystèmes de mobilité hydrogène, de formations et de projets d'innovations industrielles

Dijon métropole tend vers un territoire zéro carbone, que ce soit à travers la production d'énergies renouvelables, en particulier depuis son usine de valorisation des déchets pour alimenter un réseau de chauffage urbain à grande échelle et une première station d'hydrogène vert, mais aussi à travers la promotion des mobilités douces, la rénovation de l'habitat, son système d'alimentation durable avec le soutien à l'agroécologie et aux circuits courts, le grand projet OnDijon et les économies substantielles qu'il génère en matière d'éclairage public ou encore des innovations pour préserver la ressource en eau, la biodiversité et la qualité de l'air déjà très bonne à Dijon.
Outre le programme RESPONSE d'autoconsommation collective dans un quartier prioritaire de la politique de la ville, l'ampleur des initiatives articulées autour d'une vision écologique d'ensemble ont conduit par deux fois la Commission européenne à retenir la candidature de Dijon : d'abord au titre du programme 100 Villes climatiquement neutres et intelligentes, puis au titre du programme Pilot Cities, soit un cercle encore plus étroit de 25 projets démonstrateurs – seulement deux villes françaises dont Dijon – dans le cadre de leur transformation vers la neutralité climatique d'ici à 2030.

« La candidature de Dijon est en cohérence avec notre grand projet hydrogène et le calendrier de son avancement, et incarne la mobilisation conjointe de tout un territoire et de ses partenaires institutionnels, industriels et académiques pour assurer aux Journées Hydrogène dans les Territoires une forte participation locale et la garantie d'un succès significatif. », a déclaré François Rebsamen, Maire de Dijon et Président de Dijon Métropole.

Dès la fin des années 2010, la Métropole a engagé un projet d'hydrogène renouvelable de 100 millions d'euros pour réduire les émissions de carbone de ses flottes de véhicules permettant l'exercice quotidien des grands services publics que sont la collecte des déchets et les transports urbains.

Lancé en 2019 avec la création de la société Dijon Métropole Smart EnergHy (DMSE), ce projet repose sur la construction de 2 stations de production locale par électrolyse, de stockage et de distribution d'hydrogène renouvelable. La première, jouxtant l'usine d'incinération, permettra d'alimenter fin 2023, grâce à la combustion des déchets ménagers, l'hydrogène nécessaire au fonctionnement des piles à combustible des 4 premières bennes à ordures ménagères propres et des 16 premiers bus du territoire. La seconde, jouxtant le centre d'exploitation et maintenance des bus et tramways, sera mise en service en 2025.

D'ici 2026, la métropole dijonnaise prévoit de déployer une flotte de véhicules propres avec 22 bennes à ordures ménagères converties à l'hydrogène renouvelable et une cinquantaine de bus en service.

 

Pour sa part, la Région Bourgogne-Franche-Comté se positionne comme un territoire précurseur du déploiement de l'hydrogène avec la création du laboratoire FC Lab à Belfort dès 1999 qui lance les premiers travaux de recherche autour de la pile à combustible et la constitution du pôle de compétitivité Véhicule du futur en 2005 qui porte des grands projets d'innovation pour l'industrie.

La Région est engagée depuis plusieurs années dans le développement de l'hydrogène à l'échelle régionale en adoptant dès 2019 une feuille de route, parmi les premières au niveau national, mobilisant 100 millions d'euros pour la décennie 2020-2030.
Elle est aujourd'hui reconnue pour son développement d'écosystèmes de mobilités, notamment à Auxerre, avec la station AUX'HYGEN pour la circulation de bus urbains, puis à terme de trains à hydrogène, à Belfort avec la station bus de Danjoutin en construction et le projet « ReadHy to Move » qui associe HyMove et INEOS Inovyn pour accélérer le déploiement de la mobilité lourde zéro émission.
La Bourgogne-Franche-Comté dispose également d'un tissu industriel dense et à forte attractivité, atout indispensable pour la construction de la filière, avec l'implantation de gigafactories et d'acteurs majeurs innovants pour la production de technologies hydrogène à l'instar de McPhy, Gen-Hy, Mincatec Energy, H2SYS…

Par ailleurs, la Région ambitionne d'entrainer les entreprises de son territoire vers de nouveaux marchés porteurs de développement et d'emplois, en s'appuyant sur de nombreuses formations ciblées pour les besoins du marché dispensées par les laboratoires FEMTO-ST et FC Lab, le cursus Master en ingénierie « Hydrogène-énergie » de l'Université de Franche-Comté et les écoles d'ingénieurs telles que l'UTBM (Belfort-Montbéliard).La Région peut ainsi s'appuyer sur tout un écosystème entreprises-recherche-formation développé autour de l'hydrogène, accompagné par les collectivités, les pôles et les clusters liés à la filière, afin d'atteindre l'objectif fixé de devenir une Région à Energie Positive Bas carbone en 2050.

En parallèle, la Région s'apprête à franchir un nouveau cap en créant l'école nationale de l'hydrogène, qui a pour ambition, sur le territoire, de rassembler l'intégralité des formations autour des métiers de l'hydrogène, du CAP au doctorat.


« La Région Bourgogne-Franche-Comté s'engage aux côtés de Dijon, dans le cadre de l'organisation des Journées Hydrogène dans les territoires afin d'assurer les conditions d'un événement à la hauteur des ambitions à la fois de France Hydrogène de porter un congrès annuel à forte valeur ajoutée et de la Région de faire rayonner son écosystème et conforter une filière hydrogène d'excellence sur toute la chaîne de valeur », a déclaré Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *