Une famille, 3 regards d'artistes : Emile Goussery, Marie Paris, Yves Paris

Une famille, 3 regards d'artistes : Emile Goussery, Marie Paris, Yves Paris

Musées de Beaune
03.80.24.56.92
musees@mairie-beaune.fr

Du 19 avril au 24 novembre 2019 à Beaune

Le Musée des Beaux-arts s'associe aux Archives municipales pour rendre hommage à une dynastie d'artistes intimement liée à Beaune : les Goussery-Paris.

Première exposition dédiée à ce trio d’artistes, cette manifestation permet de survoler un siècle de création artistique : de l’aquarelle, domaine de prédilection d’Emile (1867-1941) et Marie (1904-1990), à la peinture et la photographie. C’est aussi une opportunité de s’intéresser à Beaune, son histoire et son patrimoine grâce au regard sensible posé par Emile et Marie et grâce aux nombreuses actions menées par ces trois artistes en faveur de la ville et de sa vitalité créatrice.

Parmi les personnalités qui participent à l’animation culturelle de Beaune dans la première moitié du XXe siècle, le nom d’Emile Goussery revient fréquemment. Professeur de dessin dans les écoles et au collège de la ville, il s’implique dans la vie culturelle, éducative, sociale de la cité. Il poursuit par ailleurs son activité de peintre et surtout d’aquarelliste, révélant une préférence pour la représentation des paysages, champêtres et urbains.

Sa fille Marie reprend le flambeau paternel en représentant Beaune mais également beaucoup d’autres sites visités au cours de sa vie. Epousant Jean Paris, un officier de Marine, elle mène une vie de pérégrinations entre la Bretagne et le Sud de la France puis le Liban. Revenue à Beaune, elle contribue à la création de l’école des arts appliqués.
Le fils de Marie, Yves Paris (1936-2012) manifeste également très tôt une inclination pour les arts. Toutefois, c’est dans la photographie qu’il affirme son talent. Il devient photographe de théâtre et couvre aussi des manifestations artistiques comme le Festival de Cannes.
L’exposition se compose de plusieurs chapitres qui permettent de mieux saisir le parcours de ces trois artistes, et plus particulièrement la carrière très féconde et polymorphe du patriarche de la famille, Emile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.