Les Semailles

Les Semailles

Cité du verbe/compagnie l'Eygurande
19 grande rue à Saiserey
21210 Missery

Du 06 juillet au 20 juillet 2019 à Missery

Festival de spectacles vivants.

Cie Jérôme Thomas « i-Solo » le samedi 6 juillet 20h30
« Je me suis toujours demandé si ce n’était pas la lumière du spectacle qui me faisait jongler. Ou alors la musique ? Peut-être tout simplement, la parole ! Une parole qui génère le jonglage alors… Va savoir… »
© Jérôme Thomas – 10/04/18

« Dans i-Solo, mis en scène par Aline Reviriaud, Jérôme Thomas dit et montre sa lutte contre sa propre manière de jongler avec tout ce qu’il touche.[...] Le jongleur utilise les mots comme un nouveau facteur de risque. Comme ses balles qu’il fait fuser entre deux monologues, les phrases deviennent dans sa bouche des choses à lancer en l’air et à rattraper. Dessinant au passage les contours d’une pensée inquiète face au vide et aux nouvelles technologies.[...] Ciselés,plein d’humour et du sens de l’absurde qu’on lui connaît, les textes de Jérôme Thomas sont comme son jonglage chorégraphié : des poèmes adressés au monde sur le ton de la question. »
Anaïs Heluin, La Terrasse, oct. 2018


Le Gourbi Bleu, tryptique de Marion Muller-Collard « La vierge » et moi le 12 Juillet à 20h30
La Vierge et moi
De l’écriture au plateau, du plateau à l’écriture
C’est une création à la croisée de deux regards : auteure et metteure en scène. Elles
veulent y raconter des parcours de femmes ; cet aller-retour épuisant entre la sensualité
et le sens ; cette responsabilité encombrante du corps sous le regard fixe d’une statue de
la Vierge. C’est au pied de la Vierge que leurs rêves se confrontent à la réalité d’une vie
d’adulte. Ces corps en contrebas apparaissent les uns après les autres, puis se
croisent.C’est une danse d’existence au pied de l’icône.
Des femmes /enfants/ jouent à cache cache et dévoilent leur enfance : ce qui fait ce
qu'elles sont aujourd’hui. Un théâtre d’adresse, entre monologue intérieur, dialogues
irréels et échanges hyperréalistes. Du mystère. De l’universel dans le particulier. De la
cruauté et de la tendresse. Des voix parlées et chantées.
Des présences qui se dévoilent.
Une pièce existentielle sur un air de vaudeville.


Théâtre à Tout Prix
« Protesto » Le 18 Juillet à 20h30
SPECTACLE
Protesto !
Solo Inutile pour une Culture qui Cultive !
Conçu et interprété par Jean-Michel Potiron
« J’ai réalisé ce spectacle dans le dessein de rappeler une chose toute simple et qui, pourtant, paraît de moins en moins évidente chez un nombre croissant de mes contemporains, à savoir : le premier but de la culture devrait être d’apporter et de produire de la culture, autrement dit de cultiver, non… ? » Jean-Michel Potiron

Quelle est l’oeuvre (film ou spectacle) qui vous a récemment marqué et pourquoi ? : Protesto, de et par Jean-Michel Potiron (Théâtre à tout Prix, Besançon). Un montage de textes d’une richesse infinie, joué la plupart du temps à domicile. Pour faire court, imaginez Bourvil nous proposant des extraits de Balzac, Brecht, Debord, Godard, Pasolini, Sartre… L’homme s’amuse avec notre vernis culturel tout en faisant passer des citations salutaires. Le miracle se passe dans le public : les intellectuels sourient d’aise tout en redoutant d’être pris à partie (et à défaut), les révolutionnaires boivent du petit-lait tout en ayant la désagréable impression de faire salon, on s’observe, on se jauge, et au final on s’amuse énormément, tout en ayant l’impression que le soir on ira se coucher moins con.
Théâtre de Vidy, Lausanne
Christian Denisart, Metteur en scène
Programme 2008-09

Spectacle qui nous remet les idées en place... à conseiller à tous ceux qui s'interrogent encore ! En plus, ce n’est pas triste... preuve que penser n'est pas un pensum !
Christian Pageault
Comédien, metteur en scène, Larnaud


YO-YO —
David Lafore Récital le 19 Juillet à 20h30
David Lafore seul sur scène ! Aïe ! Vous allez pleurer ! Vous allez rire ! Et parfois, les deux à la fois !

C’est beau, sensuel, et puis paf ! Ça devient du grand n'importe quoi ! Oui, c’est parti… quoi ? Farce ! Cyclone ! Et puis on redescend, doux et tendre. Une chanson drôle, une chanson triste, on remonte, on re-redescend : c’est un manège ! Un yo-yo ! Ça pique et ça caresse. Et puis tout s’emmêle ! Ah ! L’infernale et belle machine... la vie.

Vous avez dit spectacle vivant ? Jamais deux soirs pareils !
Fou, punk et romantique ? Textes ciselés, guitare électrique, instants fragiles…

Ce qu'en dit la presse :
« Il a la naïveté provocante des doux cinglés qui posent des questions aussi farfelues qu’essentielles » André Manoukian, France Inter
« Les codes du spectacle volent en éclats. Une inclassable bouffée d’air frais » Marie-Catherine Mardi, Télarama
« Un même esprit caustique, une virtuosité d’écriture » Hélène Hazera, France Culture

Théâtre en Seine « Le vin en question » le 20 Juillet à 19h00
Avec les dégustations des producteurs
domainechapelle.com
www.domainechapelle.com
Santenay Rouge 2016 Clos
des Cornières et Santenay Blanc Saint Jean 2017 SANTENAY
Domaine Chapelle certifié 100% AB!

LE VIN EN QUESTION
ENTRETIEN AVEC JULES CHAUVET
conception Vincent Lebègue
avec Bernard Cupillard et Vincent Lebègue
et la participation de Sophie Renauld

Outre ses qualités de vigneron et de dégustateur, Jules Chauvet (1907-1989) avait également des compétences en chimie et en microbiologie. Il est considéré aujourd'hui comme le « père » du mouvement des vins naturels, mais il est bien plus que cela.
Ce spectacle est une reconstitution «pure origine» d'un entretien réalisé en 1981. Tout en permettant de découvrir cette personnalité hors du commun, discrète, travailleuse, sérieuse et drôle à la fois, il donne un aperçu de ses recherches - absolument fondamentales dans l'histoire moderne de la viticulture - et les convictions qui les sous-tendent. Les réalités simples qu'il expose, ancrées dans "le monde d'avant..." du contact direct et authentique avec les choses, on les rencontre aussi de nos jours, aussi bien dans l'esprit des producteurs que des consommateurs que relie une attention accrue, tournée vers l'avenir, à l'environnement, à la santé, et tout simplement à l'art de vivre.

A l'issue de la représentation, pour permettre de réactualiser tout ce qui aura été abordé au cours de l'entretien et d'éclaircir certaines notions, une causerie prolongera ce dialogue au delà du temps, en compagnie de vignerons et de flacons, en un moment de partage en adéquation avec l'esprit de Jules.

Et Le long du jour, david lafore viendra nous lire, dire et chanter des textes, poèmes et chansons. Ce sera de ci, de là, des petits grapillons de spectacle, dont les grains, quelques fois sucrés, d'autres fois acides, rendrons cette journée consacrée au vin certainement plus fruitée encore ! tchin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.